Les accessoires pour homme : conseils et sélection de marques

La saison des mariages a commencé et aux traditionnels costumes ou tenues formelles s’ajoutent les indispensables accessoires que vous connaissez déjà : cravates, nœuds papillons, pochettes de costume et foulards. Nous mettrons de côté bracelets et bijoux en tous genres qui forment une catégorie à part et que nous traiterons bien un jour. Nous avons pour l’heure décidé de vous donner quelques conseils très utiles en cette période de fêtes et d’effectuer une petite sélection de marques à connaître. En avant toute !

Les cravates

Ses origines historiques sont assez floues, mais la légende raconte que le mot cravate est une déformation du mot “croate”. Les mercenaires croates, au 17ème siècle portaient un ruban de soie autour du cou et, enrôlés par Louis XIII, auraient apporté cette coutume en France.

Cary Grant

Aiiight – Cary Grant, modèle d’élégance.

Accessoire quasiment indispensable pour l’élégant moderne qui souhaite porter le costume, accessoire très intéressant pour celui qui souhaite porter chemise et blazer dépareillé, la cravate peut-être un élément déterminant de votre tenue et représenter à la fois votre goût et vos inspirations vestimentaires. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce n’est pas un accessoire à prendre à la légère, la cravate peut permettre à une tenue d’être complètement réussie, ou non. Et lorsque ledit costume est porté pour un rendez-vous de première importance, autant ne pas se tromper.

Elle se porte ni trop haut (c’est moche), ni trop bas (c’est très moche) : la bonne hauteur, c’est lorsque la pointe de la cravate effleure la ceinture, et c’est la parfaititude assurée.

cravate caméra café

Le contraire de la parfaititude assurée : à gauche, le syndicaliste – lâche et peureux – porte une cravate trop courte (et très moche) ; à droite, le libertin porte une cravate trop longue (et très cheap).

 Il est cependant difficile d’expliquer en quelques mots et avec une formule miracle ce qu’est la cravate parfaite. On retiendra juste la règle des proportions : plus votre carrure est imposante et les revers de votre veste sont larges, plus votre cravate doit être large (et inversement, z’avez compris l’idée). Pour le reste, l’élégance, pour les débutants notamment, se trouve surtout dans la sobriété. Les cravates unies sont les plus simples à accorder. C’est un must-have lorsqu’on veut éviter les fautes de goûts sans se prendre la tête.

Sidney Cravate et chemise Balibaris

Cravate grise à motif Prince De Galles très discret, et chemise Balibaris. Le noeud de la cravate est adapté au col de la chemise, et la cravate est portée droite, de manière réussie.

Pour ceux qui souhaitent aller plus loin … Tentez des matières et des couleurs sans motifs vulgaires et inspirez vous de ce que vous retrouvez sur internet, notamment chez les marques que nous vous recommandons régulièrement. On retrouve les cravates dans de multiples matières : en soie, en laine, en chambray, et c’est un accessoire intéressant pour les contrastes de matières et de couleurs. Privilégiez quoiqu’il arrive les matières nobles et naturelles aux matières synthétiques.

posseidon-tricot-

Cravate en laine tricotée de la marque Ullys. 

Attention à adapter le port de cet accessoire à votre milieu professionnel. Par exemple, une cravate tricotée a un rendu plus casual, et ne se porte pas dans les milieux aux codes vestimentaires très stricts. Côté marques, nous vous invitons notamment à regarder ce que proposent Cavalier Bleu, Ullys, Balibaris, Drake’s.

Le noeud papillon

Un accessoire plus simple à accorder que la cravate : le choix des matières est bien plus restreint, et les seules variables d’ajustement sont la matière du noeud ainsi que sa grosseur. Soyez-y attentif : trop grand, il vous donne un coup de vieux, trop petit, c’est ridicule. La largeur du noeud papillon ne dois pas non plus excéder la largeur de votre visage.

Sidney look preppy

Un noeud à nouer vintage qui reprend la couleur du blazer mais qui ne se fond pas dans la tenue.

Enfin, en un mot, le but avec le nœud papillon sera surtout de vous lâcher et de tenter de sortir des basiques. Attention cependant  ne pas tomber dans la vulgarité : ne misez pas sur les personnages Disney comme imprimé.

Lepetitnoeud

Crédit photo : le petit noeud.

Si vous savez nouer vos cravates, sachez nouer vos noeuds pap’ ! C’est quand même plus joli, plus cool, et ça permet de gérer la largeur de l’accessoire. Et en plus, c’est une opération simple à réaliser. Côté marques, notons Ullys, le petit noeud, le loir en papillon.

Les pochettes

Sidney avait déjà écrit un article très complet à ce sujet, je ne vous redonnerai que quelques informations à connaitre.

L’exercice du port de la pochette est périlleux et doit être avant tout basé sur la perception et le bon goût. Il y a assez peu de règles immuables en la matière. On évitera avant tout les rappels trop évidents entre la pochette et le reste de la tenue : notamment le rappel cravate/pochette, trop direct et souvent très mal réalisé.

Pochette costume accessoires

La pochette doit apporter de la fraicheur à la tenue, elle peut même devenir un élément de décontraction, un élément de liberté libre intéressant.

Ullys pochette profondeurs marines

Pochette Ullys. J’aime beaucoup ce pliage à trois pointes. Là encore, internet regorge de conseils de pliage pour les pochettes, n’ayez plus peur !

Les chaussettes

Pour relever d’un zeste très subtil un ensemble plus sage, à la manière d’une pochette de costume, il y a deux écoles distinctes pour le port des chaussettes : il y a ceux qui portent des couleurs accordées au pantalon et aux chaussures, et ceux qui les portent de manière “dépareillée”. Aussi, il y a très peu de règles à connaître pour accorder les chaussettes – ou mi-bas – au reste d’une tenue. Le plus facile reste de respecter les assemblages de couleurs que vous connaissez déjà en utilisant couleurs complémentaires et supplémentaires.
À titre personnel, je possède quatre paires de chaussettes un peu hors normes, à rayures ou à pois, qui me permettent effectivement de donner un peu de punch à mes tenues.

Mes chaussettes rouges

Le jaune et le vert sont complémentaire, le marron est supplémentaire. Je vous invite à vous rendre sur le blog de mes chaussettes rouges pour avoir un contenu détaillé en exemples d’accord de chaussettes/pantalons/chaussures.

La matière joue un rôle primordial dans le choix de vos mi-bas (qui montent jusqu’à la moitié de vos mollets), surtout en hiver, afin de lutter contre le froid. Le choix est vaste : cachemire, laine, soie, alpaga, yack. Il existe trois maisons qui représentent la quasi totalité des offres les plus intéressantes : Gamarelli (qui fournit le Pape et ses cardinaux), Mazarin (qui est le choix de Vladimir Poutine, Charles De Gaule, Bill Clinton, Jacques Chirac etc…) et Bresciani (qui elle a le mérite de proposer la plus grande diversité de chaussettes que l’on puisse trouver). Nous vous invitons à tous les retrouver sur le site de Mes Chaussettes Rouges.

Les écharpes et foulards

Ce sont de très bons accessoires pour donner du volume ou de la fluidité à une tenue. En hiver, l’écharpe en cachemire ou en laine permet de lutter contre le froid de manière efficace. En été, plus colorés, les écharpes et foulards vous permettront d’utiliser les rappels de couleurs ou de donner un peu de nonchalance à une tenue très étudiée. Préférez les matières les plus légères : la soie, le lin et les voiles de coton.

Ullys foulard tropical dream

Une belle écharpe peut réhausser une tenue aux couleurs trop neutres. L’exemple ici d’une écharpe Ullys bleue sur une chemise blanche.

Vous pourrez également retrouver des foulards et des écharpes chez Lanvin, Hermès (d’occasion sur internet), Missoni, Cinabre, Ullys, American Apparel, et en friperies.

Comme vous le voyez, il existe pour chaque accessoire une multitude de possibilités d’accords et d’intégrations, et nous ne pouvions tout détailler en un article. Cependant, cette petite liste vous permettra peut-être de chercher par vous mêmes les accessoires qui vous plaisent et d’en faire – nous vous le souhaitons – une signature à part entière de votre style.

Adrien, amateurs de foulards.

S'inscrire à la Newsletter

Mode, Style, Tendance, Lifestyle et tests produits. Une fois par semaine.

Merci pour votre inscription.

Quelque chose n'a pas fonctionné.

Vous aimerez également

6 réflexions au sujet de “Les accessoires pour homme : conseils et sélection de marques

  1. Hello,
    Merci pour la mention Le Petit Noeud, je viens juste de voir cet article !
    Hormis le noeud papillon, je suis assez fan des cravates tricotées également (d’ailleurs, vous devriez aimer ce que fait la maison Howards).

    • Hello,

      Je t’en prie, j’avais aimé ton stand au menswear corner 😉
      On est d’accord, les cravates tricotées, c’est la vie ! Chez Howard’s, y a un choix de cravates (les 7 plis en soie notamment) très cool. J’ai découvert la marque via Parisian Gentleman et j’espère m’en offrir une un jour.

  2. Merci pour ces conseils, je les ai trouvés très utiles, notamment ceux concernant la cravate ! D’ailleurs on voit beaucoup de cravates et d’accessoires mal assortis à la tenue, alors des conseils comme ça sont toujours utiles 😉

Laisser un commentaire

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez
Lire les articles précédents :
Look du jour : Binôme et flamants roses

Je vous avais promis des flamants roses, et les voici… mais il y aura un peu plus dans cet article...

Fermer