Catégorie : Destructuré

Nous adorons les challenges, et nous tentons d’en relever depuis le début de notre aventure. D’abord en apportant notre propre vision de la mode masculine dans la blogosphère, et plus récemment, en collaborant avec Revenge Hom et Emilie Patine pour la création d’une ceinture de luxe, unique, à prix raisonnable. Nous ne souhaitions pas nous arrêter là, et avons relevé un défi d’autant plus important qu’il est totalement unique en France.

J’ai toujours aimé les bonbons. Petits schtroumpfs, fraises tagadas, dragibus, barbes à papa… Tout y passe. Laissez moi seul avec un paquet et soyez sûr que 30 minutes plus tard celui ci n’existe plus. Ma mère pourra témoigner. Alors quand je suis allé à la rencontre de Maxime, le créateur de la marque Bold Boys, et que j’ai vu le logo j’ai… non Marcel, je n’ai pas eu envie de manger les t-shirts. J’ai eu envie d’en savoir un peu plus et de tester les produits de la marque.
Vous en saurez plus en lisant la suite, mais avant ça je vais vous présenter Bold Boys.

Il y a quelques jours Jérémy avait publié son look à fleur et running. Aujourd’hui, je vous propose un look encore plus avancé et recherché. En effet, si vous suivez bien le blog, vous aurez probablement remarqué que j’ai un style un peu plus particulier que celui d’Adrien et de Jérémy, et ce qui suit ne fait pas exception à la règle.

Si vous suivez régulièrement le blog (et nous n’en doutons pas un seul instant), vous avez remarqué à quel point nous aimions les créateurs qui changeaient nos perceptions du vêtement, et plus largement des lignes, des courbes et des couleurs. Sébastien Blondin fait parti de ces créateurs, comme vous l’aviez déjà lu en décembre dernier. Et comme nous sommes des admirateurs fidèles des marques et stylistes que l’on aime, nous avons pensé vous proposer quelques looks printemps/été composés uniquement de pièces Sébastien Blondin. Et vous montrer ainsi qu’on peut s’habiller autrement sans être étiqueté fashion victim. Soyez prêt !

J’ai découvert la marque de ce créateur lyonnais sur l’e-shop de l’Exception. Comme vous le savez,  je traîne parfois sur internet pour chercher du nouveau, de la nourriture pour mes yeux, et mon inspiration… old habits die hard.