Paroles d'Entrepreneur : Régis Pennel, créateur de L'Exception

Une nouvelle série de chroniques vont voir le jour sur ce blog, regroupant des interviews d’entrepreneur que vous allez pouvoir découvrir de semaine en semaine. Place à la première édition avec Régis Pennel, créateur du site L’exception.

Bonjour Régis, peux tu nous parler un peu de toi et de ton parcours ?

J’ai un parcours assez atypique pour quelqu’un qui travaille dans la mode, car j’ai fait une école d’ingénieur. J’ai suivi une voie toute tracée qui m’a amené dans la finance, mais après 2 ans, je me suis rendu compte que cette carrière n’était pas faite pour moi. J’ai donc changé complètement de voie et je suis rentré dans la maison Céline. J’y suis arrivé au moment de la révolution de l’arrivée de Phoebe Philo. Intégré au retail puis au marketing maroquinerie, j’ai travaillé sur les lignes de sacs qui sont maintenant les bestsellers en magasin. C’est là que j’ai découvert une véritable passion pour le luxe et la mode. C’est un des rares métiers où on peut se faire plaisir tous les jours au travail.

– La volonté de l’entrepreneuriat, ça t’es venu d’ou ?

L’entrepreneuriat m’est tombé dessus. Je ne suis pas du tout un entrepreneur né. J’ai créé L’Exception qu’après de nombreuses années d’expérience et je suis content d’avoir ce recul sur le milieu pour mener ce projet avec plus de sérénité. L’Exception est plus un projet de mode qu’un projet d’entrepreneur, nous sommes là pour faire découvrir la mode d’aujourd’hui et les jeunes créateurs à nos clients. Telle est notre vocation.

– Et l’idée de la mode, et donc de L’exception ?

L’Exception est né en 2010 de ma rencontre avec de nombreux créateurs indépendants qui me disaient à l’époque ne pas connaitre d’ecommerce en France qui réponde à leurs besoins. Le lancement d’un tel site nous est peu à peu apparu comme une évidence, mais il nous a fallu quand même presque un an pour mener à bien l’étude de faisabilité, le développement du site, avant le lancement en septembre 2011. Comme tout ce que nous faisons, nous prenons le temps de bien faire les choses.

– Aujourd’hui, tout semble bien marcher pour toi, mais tu conseillerais l’entrepreneuriat à un jeune qui se lance ?

De bien penser à son public… On peut avoir une super idée, mais il faut toujours avoir en tête le client final que ce soit en BtoB ou BtoC. C’est lui qui fera de cette idée un succès. Et savoir se remettre en cause, tout semble bien marcher pour nous, mais je t’assure que ce n’est pas du tout un long fleuve tranquille

– A ton avis, quelles sont les qualités à avoir pour devenir entrepreneur ?

Etre capable de tout faire, un entrepreneur doit autant gérer les clients, les fournisseurs, les médias, la partie technique, la comptabilité, l’administratif, les ressources humaines… Un entrepreneur se doit d’être un chef d’orchestre plus qu’un opérationnel. Ensuite, je pense qu’il faut aussi être un optimiste. C’est important car l’entrepreneuriat est un métier difficile, donc il faut avoir confiance en soit et en son projet, et toujours regarder les épreuves avec optimisme.

– Un conseil pour la fin ?

Lancez vous, c’est la meilleure carrière que vous puissiez faire !

Merci Régis d’avoir répondu à mes questions et on te souhaite surtout bonne chance pour la suite de tes projets !

Et si vous voulez en savoir plus, retrouvez tout cela sur le site de L’exception !

S'inscrire à la Newsletter

Mode, Style, Tendance, Lifestyle et tests produits. Une fois par semaine.

Merci pour votre inscription.

Quelque chose n'a pas fonctionné.

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez
Lire les articles précédents :
Les pièces oubliées : le cas du jean gris

Aujourd'hui, un article qui vous permettra, nous l'espérons, de sortir de la dichotomie pièce basique/pièce forte. On vous le répète...

Fermer