Les chausseurs entrée de gamme : Orban’s, un nouveau venu à l’avenir prometteur.

Vous avez découvert ce dossier il y a plusieurs semaines déjà avec Loding et sa collaboration avec Tomer Sisley. Pas d’actualité palpitante pour cette jeune marque que je vous présente aujourd’hui, mais bien une vraie vision qui s’ancre dans le futur, et qui veut prendre une place amplement méritée. Aujourd’hui, on parle de l’entrée de gamme que vous devriez tous connaître, avec la découverte d’Orban’s.

L’Histoire d’Orban’s

Orban's chaussures entrée de gamme


Tout à la base d’Orban’s, il y a un constat très juste de son créateur (dont nous reparlerons plus bas) : Il manque vraiment au marché de la chaussure entrée-de-gamme de qualité, un acteur fort qui maîtrise le métier, un chausseur de profession, qui aurait toujours travaillé dans cet univers.


Certes il existe Loding que nous avons déjà vu ici, ou encore Bexley, mais il manquait quelque chose. C’est de cette façon que la marque a été pensée : pour chausser tous les hommes qui aiment les beaux souliers, mais qui n’ont pas forcément les moyens de leurs ambitions. Pour les hommes qui marchent beaucoup, abîment leurs paires, vivent vraiment avec, et qui donc, peuvent difficilement changer de paire de souliers à 700 euros tous les 6 mois.


A partir de tous ces constats, il fallait quelqu’un de compétent dans ce domaine. Quelqu’un qui connaisse le marché, quelqu’un qui sache produire et designer, et c’est là que je vous présente…

Son créateur : Marcos Fernandez Cabezas

Marcos Fernandez Cabezas chez Orban's


Vous connaissez peut-être Marcos, dans la mesure où il travaille dans l’univers de la chaussure depuis des années maintenant. Il est passé par de très nombreuses marques, les a redressées, en a créé certaines, distribuées d’autres à un très beau niveau. Bref, la chaussure est vraiment son métier de toujours. Qui d’autre que lui pouvait créer une marque comme Orban’s ?


Mais Orban’s, c’est aussi une marque profondément jeune dans son ADN, créée pour les nouvelles générations comme il le dit si bien, parce que les jeunes doivent prendre le relai, et embrasser ce métier, pour tout ce qu’il représente.

Le marché de la chaussure pour homme

REVENGE-9041

Le marché de la chaussure pour homme est VRAIMENT vaste. Heureusement pour nous, il reste encore de vrais professionnels qui ont à coeur de préserver vos pieds. Crédits photo : Revenge Hom Strasbourg



Le marché de la chaussure pour homme n’a jamais été aussi florissant, et pour autant, il n’a jamais été aussi complexe.


Entre le Mass Market, le prêt-à-chausser de bottiers, la mesure, les marques emblématiques et j’en passe, il n’a jamais été aussi compliqué de se chausser et ce, peu importe son budget.


Là où les choses restent encore les plus simples : “l’entrée de gamme”, à ne pas confondre avec un produit bas-de-gamme, on parle bien aussi de ce qu’il se passe entre 100 et 200 euros, soit le “range” minimum pour un soulier de qualité d’après moi.


Il n’existe que 2-3 marques dignes d’intérêt dans cette gamme de prix et vous les connaissez déjà sûrement. C’est d’ailleurs pour cela que je souhaitais vous parler d’Orban’s aujourd’hui, car la marque vient s’insérer à merveille dans ce créneau, avec des prix très justes et une belle réalisation.

Test et avis sur la paire

Chaussures Orban's Test bw-yw


C’est Samuel qui teste cette paire de richelieu, vous ne l’avez probablement jamais vu ici, mais pour ma part, j’ai simplement déjà bien assez de chaussures. De plus, un oeil nouveau pour une marque nouvelle, cela me semblait une bonne idée. Ce test est donc écrit avec l’avis d’un profane du soulier, associé à mon regard, et aux conseils du créateur. Une nouvelle façon d’avoir 3 points de vue sur un produit.


Test des chaussures Orban's sur bw-yw

On voit ici les premiers plis de marche, apparus après quelques ports. Chose tout à fait normale. Le côté brillant dépend quant à lui du cirage que vous appliquerez sur la paire.



Une chose tout d’abord : la qualité et le design ne nous réservent aucune mauvaise surprise, c’est une très bonne chose. Si nous aimons tous être surpris par de l’exceptionnel, ce n’est pas le cas lorsque nous cherchons un basique. Un basique qui se révèle efficace, solide, classique, c’est parfait, c’est exactement ce que l’on cherche ici et qu’Orban’s nous apporte.


La deuxième chose à regarder de plus près : le prix. Vous ne trouverez pas d’équivalent en terme de rapport qualité prix à moins de 200 euros. Du moins pas en France, avec un showroom pour aller essayer les pièces. Et à l’international, avec les ports etc… Vous serez à un prix plus élevé (je pense notamment à Meermin ici).


Chaussures homme orban's
Une forme classique et allongée qui ira aussi bien sur un jean que sur un costume. Parfaite pour le cadre professionnel.



Ce qu’on aime particulièrement chez Orban’s ? La possibilité d’acheter des semelles gomme. Oui, les puristes commencent déjà à crier, à hurler, à parler de patins etc… Essayez 5 min en hiver de marcher avec une semelle cuir. Que le sol soit mouillé, givré, qu’il y ait de la neige tout ça… Après 3 chutes en 12 mètres, on reparlera de semelles gomme. Je le rappelle, le but ici est de chercher un basique, un basique efficace à porter au quotidien, à étrenner çà et là, on ne cherche pas LE soulier pour un gala ; il faut donc du solide, du pratique, de l’efficace, quelque chose qui puisse nous suivre dans notre vie quotidienne. La semelle gomme est donc particulièrement adaptée.


Niveau production ? Cuir français, fabrication espagnole, vous serez ici sur ce qu’il y a de plus qualitatif pour cette gamme de prix. Vous pourriez toujours chercher moins cher avec des cuirs d’Asie de l’Ouest, des productions plus éloignées, mais la qualité y perd toujours. Comme dit plus haut, pas de surprise. Les Espagnols ont un savoir-faire reconnu pour la chaussure et le montage du cuir. Leurs usines sont validées depuis bien longtemps déjà.


Ok, donc la paire, elle est ok, Il n’y a plus rien à dire. Et si on regardait le reste de leur collection ? (Même si on peut difficilement parler de collections quand il y a autant de permanents)

Le reste de la collection Orban’s

Là encore, on retrouve toute la panoplie des basiques efficaces, avec des chaussures qui ne demandent qu’à vivre votre quotidien. Noir, marron, derby, richelieu, monk, bottines – il y a tout ce dont vous avez besoin pour bien débuter une histoire d’amour avec un chausseur.


La gamme est justement assez étendue pour être intéressante. Vous n’aurez pas besoin de courir les chausseurs parisiens pour trouver ce dont vous avez besoin, tout est déjà sur place.


Enfin, et ça a son importante, vous avez la garantie d’une chaussure faite par des personnes dont c’est le métier. Exit l’étudiant sorti d’école qui ne connaît rien au soulier et qui lance sa marque. Vous êtes ici entourés de professionnels, vraiment. N’hésitez pas d’ailleurs lors de vos passages en boutique ou par mail, à leur demander conseil, ils vous répondront toujours et vous aideront autant que nécessaire.


Et pour finir, 4 modèles qui ont retenu notre attention.


Capture d’écran 2016-02-18 à 08.56.59


Capture d’écran 2016-02-18 à 08.56.10


Capture d’écran 2016-02-18 à 08.56.20


Capture d’écran 2016-02-18 à 08.56.49


Ces modèles ont été choisi en raison des multiples occasions durant lesquelles vous pourrez les porter. Vous avez par exemple avec ces 4 paires, une TRES bonne base en terme de chaussures, même si vous pouvez simplement débuter avec une paire noire et une marron. Question de budget, d’envie et d’utilisation comme toujours.

Vous voulez retrouver Orban’s ? Leur siteLeur page Facebook.

Pour Conclure…

Orban’s, c’est le coup de coeur de ces 12 derniers mois dans cette gamme de prix. Heureux de les voir arriver sur le marché, je suis certain qu’ils raviront tous ceux qui cherchaient encore le bon basique efficace pour aller travailler par exemple.


Dans cette gamme de prix, vous êtes vraiment entre de bonnes-mains.


Et pour plus d’informations, et pour retrouver la newsletter “les conseils du capichef”, n’hésitez pas à laisser votre email ici :


[wps_custom_form id=”1″]


Jérémy à l’écriture, Sam au test, et Adrien qui nous surveille de loin pour éviter les fautes.

S'inscrire à la Newsletter

Mode, Style, Tendance, Lifestyle et tests produits. Une fois par semaine.

Merci pour votre inscription.

Quelque chose n'a pas fonctionné.

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez
Lire les articles précédents :
Marchand Drapier et la vague des Nouveaux Créateurs Parisiens.

Nous vous parlons de marques parisiennes depuis quelques années maintenant, tentant par là de vous faire découvrir ce que notre...

Fermer