A la découverte de la nouvelle Fiat 500 dans les rues de Turin

Pour ceux qui me connaissent, le titre de cet article vous aura probablement étonné. Jérémy qui part tester une nouvelle voiture… Moi même je me suis demandé l’espace de quelques secondes ce que je faisais là. J’ai pourtant pris énormément de plaisir dans cette découverte, qui m’a amené à être curieux, et à comprendre la genèse d’une entreprise, ses origines, ses évolutions. Vous êtes prêts ? On part à la découverte de l’univers Fiat 500 à Turin.

Le départ du Bourget

Tout a commencé un mardi après-midi. Rendez-vous pris à 13h15 à l’aéroport du bourget, nous serons finalement 48 blogueurs et journalistes lors de ce voyage presse, qui doit nous faire découvrir la nouvelle Fiat 500.

Je n’ai pas peur en avion, je n’ai d’ailleurs jamais eu peur en avion, mais bon ça secouait un peu quand même… Je ne vais pas vous raconter mon vol, ni les copains que je me suis fait avant de départ, commençons par parler voiture ! (il a dit ça, t’es sûr ?)

L’arrivée à Turin et Lingotto Fiere

A notre arrivée, après avoir pris possession de nos accréditation et de nos chambres, nous sommes dirigés immédiatement vers la Press Room pour une première présentation.
Projecteurs sur tous les murs, musique d’ambiance, traduction excellente directement de l’Italien, Fiat sait faire les choses biens pour impressionner. L’ambiance était forte
agréable.

C’est dans un premier temps Luca Napolitano qui prend la parole. Il est le directeur de la marque pour plusieurs parties du monde, notamment l’Europe.
Dans un costume beige immaculé, il revient sur la genèse de la Fiat 500 de 1936, la fameuse Topolino !

Nous continuons notre périple avec la Nuova 500 de 1957, La cinquecento de 1991, pour finalement arriver à la Fiat 500 de 2007 que vous connaissez tous.

Il va même jusqu’à parler de la 500 comme d’un concept, d’une tendance de fond, représentative d’un style de vie. Plus urbain, plus rapide, plus facile, on parlerait de 500tisme.

En 2007, Sergio Marchionne, administrateur-délégué du groupe italien, disait à propos de leur nouveau modèle qu’il voulait en faire l'”iPod” de l’automobile. “Je veux que la Fiat devienne l’Apple de l’auto et la 500 sera notre iPod”, un objet “facile à utiliser”.

Si l’on regarde de plus près l’engouement pour ce modèle, on peut dire que le pari est plutôt réussi.

Rappelez-vous également que le groupe Fiat, est intimement lié à une grande famille Italienne, la famille Agnelli (je vous en parlais sur Bw-Yw il y a peu)

Après quelques minutes de musiques sensationnelles et de jolies photos, la nouvelle 500 arrive enfin devant nous, tout en musique.

Le designer de celle-ci prend la parole et nous en explique ses nouveautés.
Phares plus efficaces, feu stops et de brouillards ne sont plus alignés, changement de la technologie à bord etc… Je ne suis pas blogueur automobile, je laisse ainsi les détails techniques à mes confrères qui feront cela bien mieux que moi (je vous en ferait une liste à la fin de cet article).

Sortie de la présentation, tous les modèles existants nous attendent devant la porte, nous prenons le volant et nous dirigerons à travers Lingotto Fiere (le bâtiment Fiat dans lequel nous étions) vers le toit, pour un apéritif et un repas.

C’est d’ailleurs pendant ce repas que je ferais connaissance avec mes camarades blogueurs présents. C’est le moment de vous faire une liste il me semble !

– Lucas de Blogautomobile.fr
– Anthony de Carpassion.fr
– Charly de Lappoms
– Clémence de la Chronique de Clemy
– Chloé des Nanas d’paname
– Katia de Lazy Kat
– Camille de Holy Camille
– Amélie de Ah mais lis
– Matthias de Blog moteur
– Et enfin Laurent de J’ai un pote dans la com

Ouf, j’ai fait le tour… Nous rencontrerons à ce moment quelques journalistes. Certains géniaux qui prendront le temps de parler blogging avec nous, d’autres bien plus obtus, qui pensent encore que les blogs sont obsolètes et sont un hobby.

Trève de bavardages, après quelques péripéties de soirées (nous nous sommes aventurés dans une fête foraine cubaine bizarre qui aurait très bien pu nous couter la vie), nous voilà au lit pour être prêt pour la deuxième journée.

Le test sur route de la nouvelle Fiat 500

Après un petit déjeuner plutôt cool (miam, manger, pornfood, tout ça…), nous voilà clés en main prêt à faire le tour de Turin au volet de la nouvelle Fiat 500 !

Alors à ce moment là, comment vous dire…
48 blogueurs et journalistes, sérieux, concentrés, prêts à comprendre la dynamique d’un moteur. Et puis au milieu, Charly, Camille et moi même, Musique à fond, entrain de danser dans la voiture avant même de savoir si elle démarre. Bon ok pour le sérieux on reviendra. On doit être le quotient fun…

Attendez, je vous mets dans l’ambiance :

Voilà, ça ressemblait à ça dans la voiture…

Bon, revenons à nous moutons, enfin à nos Fiat quoi, vous aviez compris.

Il faut savoir une chose en Italie, le code de la route se résume à une Phrase : Qui aura la plus grosse.
Ou encore “prems”.

Voilà, si vous intégrez ça, vous pouvez rouler à Turin.

J’ai mis un peu de temps à m’y habituer, mais une fois cela fait, c’est assez rigolo.

Nous errons ainsi presque 3 heures dans les rues de Turin au gré de quelques poses photos imposées par un de nos passagers que je ne citerait pas parce que je suis sûr qu’ELLE peut me faire mal.

Niveau sensation pour la nouvelle fiat 500 ? Agréable, citadine, très facile à prendre en main, une techno à bord vraiment cool, un GPS cohérent (c’est si rare…) et tout et tout.
On préfèrera tout de même les modèles au dessus de 69 cv, même si la voiture est légère. (a partir de 90 ça commence à être cool).

Petit repas pour finir cette matinée en beauté (Manger c’est la vie) et nous voilà reparti pour l’aéroport et pour le retour. Ce voyage était BEAUCOUP trop court. Nan en vrai c’est toujours trop court, mais c’était vraiment cool.

J’avais très sincèrement pensé à vous faire un paragraphe sur cette guerre idiote entre blogueurs et journalistes puisque certains l’ont vraiment cherché et puis finalement.. A quoi bon.
Si tu me lis copain, et je sais que tu le feras, ne le prends pas pour toi, ton media sera bientôt obsolète en raison d’une révolution numérique que tu ne saisis visiblement pas. Je ne crache pas sur ton métier, il est l’un des plus importants, mais en refusant de comprendre le mien, tu te fermes au monde et sera vite dépassé. Non je n’ai pas un style littéraire et une prose journalistique, mais ce n’est pas ce que l’on attend de moi 🙂

Bref… on avait dit pas de bitching gratuit.

Mes conclusions pour ce voyage ?

Un Enorme merci au groupe Fiat et au Bureau de Presse Pascale Venot pour cette expérience très enrichissante qui m’ont amené sur un univers que je ne connaissais pas.
Un grand merci à mes compères blogueurs pour m’avoir fait passer 2 jours vraiment cool.

Un grand merci à moi même pour avoir réussi à piloter une voiture au milieu de la circulation italienne (hihi).

Bon, on repart quand ?

PS : J’ai essayé de voler le sac de Lazy Kat, mais elle court plus vite que moi.

PPS : La nouvelle Fiat 500 sort dans quelques jours en France pour les curieux. C’est par ici : http://www.fiat.fr

S'inscrire à la Newsletter

Mode, Style, Tendance, Lifestyle et tests produits. Une fois par semaine.

Merci pour votre inscription.

Quelque chose n'a pas fonctionné.

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez
Lire les articles précédents :
La tendance scandinave : le minimalisme au service du style

Nous allons profiter de l'été pour vous proposer du contenu que l'on voit rarement ailleurs, ce sont plutôt des dossiers...

Fermer