Test : Garmin Forerunner 225, pour courir plus vite comme un pro.

Je courais depuis quelques temps avec un cardiofrequencemetre basique de chez Polar, et lorgnait de fait depuis longtemps sur les montres un peu plus évoluées.
Je porte de manière générale assez peu de montres, j’oublie de la mettre en fait… Heureusement, celle-ci, c’est pour le sport. C’est parti !

Le design

Niveau design, pas grand chose à redire. Noire, classique, assez grosse pour que l’on voit facilement les infos dont on a besoin sans se crever les yeux en courant sous la pluie (field tested).
Si le sportif lambda se soucie assez peu du design de sa montre, on préfère tout de même éviter tout ce qui sera trop gros et encombrant, ou trop petit et donc pas pratique du tout.
Ici, on se situe pile là ou il faut, même si au fond on le sait tous : c’est pas la taille qui compte.

Le confort

La montre doit se porter assez haut sur le poignet pour donner de bonnes indications, et de fait un peu serrée. J’avais un peu peur que cela soit gênant, mais il s’avère qu’au bout de quelques minutes, on ne la sent déjà plus et elle passe complètement inaperçue. C’est cool, c’est justement ce que je cherchais. 5/5.

Les caractéristiques techniques

On rentre finalement dans ce qui vous intéresse, je le sais.
En plus de toutes les fonctionnalités dites classiques, cette montre offre une chose intéressante : la prise des BPM au poignet.
En effet, fini la ceinture cardio au torse, qui irrite au bout d’une heure de course, tout est pris par la montre à partir d’un capteur situé en-dessous de celle-ci.

Certains m’avaient averti que le capteur devenait moins précis après X heures de course en raison de la transpiration, mais il n’en est rien pour le moment.
Je suis allé jusqu’à 2h de course avec, et les informations étaient toujours aussi précises.

Autre gros plus concernant Garmin : la possibilités de synchroniser Garmin Connect avec Strava ou d’autres applications de Running.
Pas question du coup de perdre vos stats des 6 derniers mois en passant sur Garmin, tout va bien ensemble et se synchronise à la perfection.

Si toutefois vous avez un doute, il vous reste cette petite application fort sympathique : https://tapiriik.com

Pourquoi une telle montre quand on a les applis de running ?

La réponse est finalement assez simple, elle donne beaucoup plus d’informations que ces applis, puisque les capteurs sont beaucoup plus précis que ceux de votre téléphone.
Vous aurez ainsi votre cadence, vos BPM, vos zones de course (endurance, seuil etc..) et le tout avec simplement une montre au poignet, laquelle a beaucoup plus d’autonomie que votre téléphone en mode GPS (2h en moyenne dans ce cas).

Le bilan

Le bilan ? Complètement positif. Je prends beaucoup de plaisir à courir avec cette montre, et les informations qu’elle me donne me permettent de progresser comme je le souhaitais.
Enfin, la possibilité de programmer en avance ses entrainements est plus qu’intéressante pour tous ceux qui ADORENT le fractionné et les séances plus techniques.

En bref, je la recommande sans hésiter à tous ceux qui cherchent un modèle pratique, efficace, et sans dépasser 600 euros.

Son prix : 300 euros en moyenne.
Disponible sur tous les sites, mais pour plus d’infos, allez voir par ici : http://www.garmin.com/fr-FR

S'inscrire à la Newsletter

Mode, Style, Tendance, Lifestyle et tests produits. Une fois par semaine.

Merci pour votre inscription.

Quelque chose n'a pas fonctionné.

Vous aimerez également

2 réflexions au sujet de “Test : Garmin Forerunner 225, pour courir plus vite comme un pro.

Laisser un commentaire

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez
Lire les articles précédents :
Guide Ultime du T-shirt : de 3 à 300 euros

La question du tee shirt revient de manière très récurrente à travers vos commentaires et questions en tous genres, il...

Fermer