La tendance scandinave : le minimalisme au service du style

Nous allons profiter de l’été pour vous proposer du contenu que l’on voit rarement ailleurs, ce sont plutôt des dossiers de fond, qui nous permettent de comprendre la mode aujourd’hui – ses origines, ses influences, ce qu’elle est aujourd’hui. Antoine nous propose ici de nous plonger dans l’univers des marques scandinaves, et de leur univers si particulier. C’est parti !



Une approche du style scandinave

Le style scandinave est particulier sur plusieurs points. Les pays scandinaves sont, pour ceux d’entres vous qui séchaient les cours d’histoire-géo, ceux d’Europe du Nord (Finlande, Norvège, Suède, Danemark…). Là-bas, ou plutôt là-haut, la capitale de la mode n’est pas Paris, Londres ou New-York mais Stockholm, en Suède. Qui dit géographie différente dit forcément climat différent et donc tenues différentes. Seconde différence : la culture et la mentalité des scandinaves sont “carrées”, strictes et plus raisonnables que la nôtre, tout en étant ultra créatives, et c’est ce mélange que l’on retrouve dans la mode scandinave : les classiques couleurs pastels mais aussi des teintes bien plus vives et les différents motifs (surtout les carreaux) composent la mode scandinave qui a aussi plusieurs pièces phares dans son vestiaire.


Le chino par exemple est la pièce maîtresse de la tendance scandinave, et pour accompagner ce pantalon, deux autres classiques Nord Européen, les desert boots et les derbies. La mode scandinave permet (et incite même) à porter des couleurs assez vives, que ce soit pour les pantalons, les chaussettes ou les chaussures. Passés ces prolégomènes, tentons de voir ce qui se passe concrètement là-haut.

Notre petit tour d’horizon


Cos


Cos est l’enseigne haut de gamme de H&M. Depuis sa création en 2007, Cos connait un véritable succès en Europe et a ouvert plusieurs boutiques, notamment une dans le marais à Paris en 2009. Bien que la marque, ultra représentative du style scandinave, soit une gamme au dessus d’H&M, elle reste tout de même une enseigne d’entrée/milieu de gamme. Ce qu’il faut savoir sur cette marque est que, malgré son rattachement à H&M, ses produits sont de bien meilleure qualité. On y constate un vrai souci du détail et une méticulosité rare dans ce genre d’enseignes. “Collection Of Style” utilise des matériaux assez nobles et rend accessible à tous (ou presque) la mode haut de gamme. Cos offre donc un rapport qualité/prix impressionnant : les pantalons sont aux alentours de 60/80 euros, les tee shirts, autour de 20 euros, les chemises autour de 50/60 euros.


Si vous souhaitez vous intéresser au style minimaliste scandinave, ou si vous recherchez des basiques, vous pouvez commencer par COS.

cos


cos1


cos 2


Norse Project

Norse Project s’est lancé en 2002 en ouvrant une boutique à Copenhague. Qui pouvait alors prédire le succès de la marque danoise ? D’abord spécialisé dans les vêtements devant faire face au froid, Norse Projects propose aujourd’hui des basiques convenant à toutes les saisons, toujours dans un style scandinave, pour une offre milieu de gamme. La marque propose un vestiaire beaucoup plus axé streetwear que COS.
norse projects

Norse Project s’est taillé une bonne réputation auprès des initiés, et force est de constater que leurs chinos, notamment, sont d’une qualité exceptionnelle (bien coupés et de qualité). Une bonne alternative à toutes les marques françaises !



Our Legacy

Montons en gamme avec Our Legacy, créé en 2005, dont le style est purement minimaliste, tout en étant très subtil. Les pièces sont de haute qualité – coupe et matière très bonnes, fabrication au Portugal. L’avantage de la marque suédoise est sa relative intemporalité : on retrouve des costumes, des chemises, des tee shirts et quelques mailles aux couleurs vives. Rien d’extravagant au premier abord. On aime particulièrement les chemises et sur-chemises aux matières vraiment cools, ainsi que les tees shirts, qui sont parmi les meilleurs du marché.

3146_563cf9a2e5-ourlegacy_dec-1208-rtail-standard
3031_58f2565ce2-ourlegacy_tors_fre-2126-rtail-standard


Libertine-Libertine

Libertine-Libertine, créé en 2009 à Copenhague, se dissocie des autres marques de la tendance scandinave. La base reste un lot de pièces classiques scandinaves, mais les coupes sont modernisées, l’ensemble des collections est plutôt contemporain et certaines pièces sont très recherchées dans les détails et les finitions. Certaines pièces peuvent parfois être un peu trop osées mais n’hésitez pas à jeter un coup d’œil à cette marque danoise, notamment au niveau des tee shirts et des pièces à manches.

libertine 2
libertine jacket
libertine


Han Kjobenhavn

Han Kjobenhavn est une des nombreuses marques danoises présente dans le secteur de la mode scandinave. Créée en 2008, la marque propose des produits inspirés du sportswear tout en conservant une base minimaliste typiquement scandinave. La marque a longtemps été connue pour ses lunettes de soleil. Aujourd’hui, on retrouve des teddys simples mais élégants, et surtout sans logo, contrairement aux modèles américains. Sur le plan qualitatif, Han Kjobenhavn utilise de très bons matériaux et produit principalement en Europe, de quoi augmenter la durabilité de ses vêtements intemporels… Une boutique a ouvert ses portes dans le Marais à Paris début juin. Vous pourrez désormais essayer vos coup de cœur plutôt que de les commander en ligne.

han
han1


Eytys

Bien qu’il ne soit pas nécessaire d’assortir votre style scandinave avec des chaussures d’une marque danoise, suédoise ou finlandaise, il faut quand même que vous preniez le temps de découvrir la marque Eytys. Cette marque suédoise née en 2013 et spécialisée dans les sneakers vous offre une palette de chaussures assez importante. Entre modèles minimalistes et design et motifs originaux, vous trouverez forcément votre bonheur. Les sneakers sont de bonne qualité et très élégantes. En terme de design, on s’approche plus ou moins des Van’s.
eytys sneakers
eytys sneakers2

Note d’Adrien : je possède une paire en toile blanche, achetée chez Yoox. La toile est épaisse, la semelle qualitative, on s’y sent très bien après quelques ports. Attention, la chaussure peut vous faire gagner quelques centimètres. Entre deux pointures, prendre la taille supérieure.



Cheap Monday

L’histoire de Cheap Monday est plutôt atypique. Un des deux créateurs de la marque suédoise décide un jour de réaliser un jean qui conviendrait parfaitement à son physique long et fin. Le résultat étant très réussi, ses amis lui en commandèrent plusieurs. Il décida de commercialiser ce jean dans sa petite boutique à Stockholm et, en 2004, c’est toute la suède qui vend ce jean, et l’exportation à l’internationale commence. C’est de cette façon que le jean slim, que beaucoup d’entre vous portent, a été relancé. H&M s’est rapidement décidé à racheter la marque. Désormais, Cheap Monday s’est beaucoup développé et propose de nombreuses coupes de jean. Les prix sont tout à fait corrects pour les jeans (50-60€ en moyenne) et vous trouverez toutes sortes de qualité: du 100% coton comme du 20% polyester.
cheap monday slim


Henrik Vibskov

Il faut toujours une exception pour confirmer une règle. Et dans celle de la mode scandinave, c’est la marque Henrik Vibskov qui incarne l’exception. Loin d’un design minimaliste ou d’une quelconque sobriété, Henrik Vibskov est un designer qui met en avant les motifs et les couleurs. Variation des matières et motifs inattendus sont ses maître mots et lui ont permis, deux ans après sa création en 2001, de défiler à la fashion week de Paris. La marque, qui ne suit aucune tendance hormis les siennes, réalise d’ailleurs ses défilés à son image: vidéos, musique et décors sont de mise.


Pour continuer dans l’exception(nel), Henrik Vibskov est devenu membre de la Chambre Syndicale de la Mode Masculine, réservée aux plus grands créateurs. Il est le seul scandinave a avoir ce privilège.

Henrik Vibskov fashion


Astrid Andersen

Astrid Andersen est une designer et créatrice danoise de vêtements masculins. Le moins que l’on puisse dire est qu’elle est originale, et que ses créations sont décalées. Son originalité se situe surtout dans la variété de ses réalisations. D’une part, on retrouve sur certains modèles le minimalisme traditionnel des pays nord-européens, jusqu’ici rien d’étonnant. Mais il y a une partie totalement différente dans les collections d’Astrid Andersen dans laquelle on trouve des coupes surprenantes, des motifs rarement vus et des couleurs vives.


La designer n’hésite pas à revoir totalement l’image de la masculinité, que ce soit dans les coupes ou les détails. Elle n’hésite d’ailleurs pas à mélanger tendances actuelles et modèles street, le tout en revisitant les proportions classiques. Autre avantage, vous pourrez assortir vos vêtements avec des accessoires puisque Astrid Andersen propose aussi des sacs à dos originaux, pratiques, tendances et décontractés.

Astrid Andersen 1
Astrid Andersen 2


Nous n’avons évidemment pas fait le tour des labels scandinaves, nous avons plutôt tenter de mélanger les gammes, les univers, les créations. Il existe un grand nombre de marques encore en développement, dont vous entendrez certainement de plus en plus parler à l’avenir. D’autres sont déjà ultra-connues, il y avait peu à vous faire découvrir ! Notre conseil, allez regarder ce que font …

– Wood Wood
– Acne
– Knowledge cotton apparel
– Sandqvist
– Soulland
– Minimum
– Rascals
– Asger Juel Larsen
– Avec Index
– Brand 8
– Rains
– Samsoe&Samsoe
– Common Sweden


Quant à nous, on se retrouve très bientôt pour de nouvelles aventures ! Et n’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter !
[wps_custom_form id=”0″]


Antoine à l’écriture, Adrien à la relecture.

S'inscrire à la Newsletter

Mode, Style, Tendance, Lifestyle et tests produits. Une fois par semaine.

Merci pour votre inscription.

Quelque chose n'a pas fonctionné.

Vous aimerez également

2 réflexions au sujet de “La tendance scandinave : le minimalisme au service du style

Laisser un commentaire

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez
Lire les articles précédents :
Veuve Clicquot Rich, une alliance de saveurs pour toutes les canicules

Ce titre n'a peut être aucun sens, peut être est-ce la chaleur qui me fait perdre la tête (29 degrés...

Fermer