Le Made In France : Ce qu’on vous dit, ce qu’on vous cache.

Aujourd’hui un article de fond, qui m’a été inspiré par le nombre grandissant de marques se revendiquant “Made in France“. Si ce “label” est – très malheureusement – utilisé à tort et à travers, la fabrication française possède néanmoins des avantages indéniables. Lesquels ? On vous dit tout, tout de suite, et bien plus que ça. En voiture les copains !

Qu’est-ce que le made in France ?

La notion de Made in France est aujourd’hui reprise à toutes les sauces, pour le plus grand malheur du consommateur final : vous. Pour une personne normalement constituée, le made in France signifie que le produit proposé à la vente a été réalisé en France (cela semble logique).

En réalité, selon ledit produit, sa catégorie, cela peut vouloir dire que le produit a effectivement été fait dans des ateliers français … Ou bien qu’il a simplement été fini à moitié en France, ou encore que le dernier détail qui le fait passer de matière première à produit fini a été réalisé en France.
Pour résumer, on pourra dire qu’un jean confectionné en Asie avec une toile turque, mais avec des boutons cousus en France pourra être estampillé “Made In France”.

Mais alors la question que nous sommes en droit de nous poser est : que vaut encore le made in France ? Est-ce un coup marketing ou bien existe-t-il toujours une réelle valeur ajoutée à produire en France ?

Normes contrôlées ou non ?

made-in-france

On pourra très facilement trouver des ressources sur le web concernant le “made in france”.

Voici donc ce qui permet au fabricant d’apposer la mention Made in France :

  • si “la dernière transformation” a eu lieu en France
  • ou si 45% de sa valeur ajoutée a été réalisée en France

Lorsqu’aucune de ces deux conditions n’est remplie, mais que certaines étapes de la production ont lieu en France, on peut trouver la mention “conditionné en France” ou “assemblé en France”.

 

Vous pourrez aussi trouver des garanties d’origine France et autres normes complexes à appréhender pour nous, les profanes. La solution qui nous semble être la plus efficace, en réponse à ce dédale juridique, reste de communiquer directement avec le créateur / la marque qui vous vendent leur produit.

En effet une marque qui produit en France, dans de grandes usines ou petits ateliers – et qui en a fait le choix – sera très souvent particulièrement heureuse de pouvoir en discuter avec vous, sur leur lieu de vente, ou en échangeant quelques mails rapides.

 

ATTENTION : Nous ne pensons pas qu’il faille absolument acheter des produits réalisés en France. L’origine géographique d’un produit est simplement une problématique contemporaine récurrente qu’il nous semble normal de traiter : si vous souhaitez acheter français, autant en être sûrs à 100%. On trouve cependant de très bons produits un peu partout en Europe ou en Asie.

Alors, Coup Marketing ou non ?

Il n’y a pas de vrai réponse absolue à cette question, pour la simple raison que cela dépend complètement de la marque.
Certaines marques ont fait le choix de vraiment produire en France :
– Pour des raisons éthiques évidentes (créations d’emplois en France, confirmation que les ouvriers disposent de conditions de travail décentes, etc.)

– Pour des coûts de transports réduits

– Pour le savoir-faire et la qualité du travail réalisé par les ouvriers français. On pense, par exemple, à la marque Kalgati qui propose des produits français de luxe.

D’autres ont choisi d’apposer la mention Made in France parce que cela est vendeur. Nous pensons que c’est ici un mauvais calcul marketing, puisque le consommateur est de plus en plus averti et qu’il finira par se rendre compte de la supercherie.

 

Nos préférés

Nous vous avons fait pour l’occasion une petite selection de marques ou de sites Made in France.
Rassurez-vous, ceux que nous vous conseillons ici sont très bien, et ne se moquent pas du consommateur. Découvrons tout cela ensemble ! (Pour celles que nous n’aurons pas pu citer, désolé, mais vous êtes bien trop nombreuses !)

Sebastien Blondin

gilet écharpe sébastien blondin

Vous le connaissez déjà puisque nous vous avons régulièrement parlé de lui sur le blog (ici, il y a déjà un an).
Sebastien est un créateur français, produisant une grosse partie de ses produits en France, dont certains sont mêmes confectionnés en région parisienne. Nous sortons ici du simple beau produit fait en France puisqu’il amène également un savoir-faire créatif, une patte et tout ce qui à trait au créateur au sens strict du terme.

Sébastien nous a expliqué qu’il était toujours nécessaire pour lui de se sentir proche de l’atelier (géographiquement, culturellement) afin d’être sûr que le produit final corresponde toujours au plus près de ces attentes.

When i was 17

Disclaimer : When i was 17 a depuis fermé ses portes pour voir naître DAJCZMAN, marque du nom de son créateur, animée par la même passion pour le cuir et les beaux objets (portefeuilles, étuis, bracelets).

BW-YW : Vous avez un parcours très dense avant d’en arriver à when i was seventeen, vous pouvez nous en parler ?

WIW17 : When I Was Seven7een est le résultat de 20 ans de création, pour différentes marques, labels ou médiums. J’ai voulu ici avoir une aire de création totalement dédiée à mes envies et mes besoins. Les collections de tee-shirts étaient un hommage à tous mes héros d’adolescence et plus, et je voulais dépasser le tee-shirt basique de concert pour en faire un vrai beau tee-shirt, fabriqué dans un coton supérieur et dessiné pour un homme moderne.

L’accessoire au départ était aussi un moyen de recréer des pièces que je possédais ado ; la ceinture (Ponch) ou le porte feuille (BigBoy). Très rapidement ; l’imagination a pris le pas et j’ai commencé à dessiner des pièces différentes et qui “n’existaient” pas dans le vestiaire classique : la libellule ou l’Atamé en sont quelques exemples.

la libéllule

Ici la libellule, un accessoire parfait pour ranger et protéger ses lunettes de soleil avec style.

l'attamé

Et la série des Atamés, un bracelet en cuir qui fait office de menottes.

 

BW-YW : Des accessoires en cuir, des t-shirts et le tout avec une grande technicité : pas trop compliqué de tout gérer en plus de produire en France ?

WIW17 : Les tee-shirts sont fabriqués au Portugal. Toute la maroquinerie est fabriquée ici, et c’est très bien ainsi. il n’y a rien de compliqué ici, si tu peux le faire à l’étranger, tu peux le faire ici.

BW-YW : Fabriquer en France : un choix politique / de conviction ou plutôt économique ?

WIW17 : C’est un ensemble de choses, c’est un vrai choix politique mais ça me permet également de gérer au mieux les prototypes et toutes les commandes. Je peux modifier à la volée certains modèles. C’est aussi une meilleure gestion des stocks, c’est certain.

Maintenant, si je dois faire de grosses pièces, de la bagagerie, je ne sais pas si je pourrai encore me permettre de le faire ici, les pièces seraient vraiment très chères à la revente, et hormis certaines marques très haut de gamme, peu de marques peuvent non seulement se le permettre mais aussi justifier des prix qui peuvent être très hauts.

Nous remercions Régis pour son analyse, et la pertinence de ses réponses !

Heschung

Si Eugène Heschung a commencé sa carrière en 1920, ce n’est qu’en 1934 qu’il se lance dans la création de la marque, dans le nord de L’Alsace, avec les premières chaussures de travail, cousues de façon artisanale en Norvégien ou Goodyear (vous pouvez vous référer à l’article sur comment choisir ses chaussures pour en savoir plus sur les cousus.)

chaussure Heschung

Un modèle décomposé, pour nos lecteurss férus de technique.

Plus qu’un savoir-faire français, Heschung c’est aussi une véritable histoire de famille, de beaux produits, de belles matières et un résultat sobre et épuré pour une marque qui a commencé avec des chaussures beaucoup plus techniques (comme les chaussures de travail et ensuite, les chaussures de ski en cuir pour la compétition).

 

Avec une production située en Alsace et en Hongrie (Plus de 100 personnes sur 170 sont en France), Heschung peut tout à fait s’illustrer dans un Made in France de qualité.

Le Mont St michel

Le Mont St Michel dispose d’un savoir-faire énorme grâce aux quatre générations qui ont fondé puis soutenu l’entreprise familiale. Nous vous invitons à passer dans l’une de leurs boutiques parisiennes pour y découvrir de très belles vestes de travail (qui taillent un peu grandes mais qui sont de très belles pièces) ainsi que des mailles aux finitions impeccables.

Nous aurons l’occasion de vous reparler de cette marque qui a beaucoup à apporter au marché français.

veste-de-travail

Une superbe veste de travail qui fait office de veste de mi-saison simple à assortir. 200 euros.

Le cas d’un eshop Made in France : Tout est français

Tout est français

Tout est français est un e-shop qui a décidé de ne vendre que des produits français.
Intéressés par leur démarche, nous leur avons demandé quelques renseignements. Voici ce qui rend l’achat “made in france” si important à leurs yeux.

    • La qualité des produits : Les produits Made in France sont fabriqués par des ouvriers qualifiés, des artisans talentueux.

 

    • L’économie de notre pays : Notre pays subit une grosse crise économique et le chômage ne cesse de monter. En achetant français, nous soutenant l’économie nationale, nous soutenons nos emplois. Tout le monde devrait être conscient de cela et envisager ses achats d’une façon citoyenne. Il ne tient qu’à nous d’inverser la tendance.

 

  • On connait tous bien sûr les grandes entreprises qui fabriquent en France, mais il existe une multitude d’entreprises françaises, des PME plus ou moins grandes qui n’ont pas les moyens de faire de la communication de masse auprès du grand public. Pourtant ces entreprises sont talentueuses et fabriquent des produits de grande qualité. Tout est français les rassemble sur son site pour simplifier la démarche du consommateur. Sur tout est français : pas de doute sur la provenance du produit ni sur sa qualité.

Le mot de la fin

Vous avez pu voir que le Made in France reste bien plus qu’un simple terme Marketing que l’on appose sur ses produits : pour beaucoup de créateurs, cela veut encore dire avoir des convictions sociales ou politiques, aimer un savoir-faire bien de chez nous ou encore promouvoir l’artisanat.

Je tenais encore une fois à remercier toutes les marques qui ont bien voulu me répondre.

 

Jérémy, Chasseur de Made in France de qualité.

S'inscrire à la Newsletter

Mode, Style, Tendance, Lifestyle et tests produits. Une fois par semaine.

Merci pour votre inscription.

Quelque chose n'a pas fonctionné.

Vous aimerez également

12 réflexions au sujet de “Le Made In France : Ce qu’on vous dit, ce qu’on vous cache.

  1. Bravo pour cet article, il synthétise clairement les tenants et aboutissants du Made in France. Il faut continuer de le médiatiser ! Vous trouverez d’autres marques sur le blog du salon Made in France expo, qui publie régulièrement des articles sur ses exposants. La prochaine édition est en novembre 2014 ! http://blog.mifexpo.fr/

  2. En effet Jérémy, tu as bien cerné nos motivations. Chez Tout est français, nous avons des valeurs et des convictions et grâce à des blogs comme le tien, nous espérons bien continuer à promouvoir le savoir-faire français. Merci pour cet article. http://toutestfrancais.fr

  3. Bel article qui aide à y voir bien clair sur le Made in France ! C’est nécessaire !

    Chez le Flageolet, nous avons choisi de fabriquer en France pour garantir un savoir-faire et une approche artisanale, en plus d’une proximité et d’une bonne réactivité pour toutes les commandes sur-mesure que nous réalisons (avec des délais les plus courts possibles).

    Nous essayons d’intégrer toujours plus cette démarche made in France, largement galvaudée comme vous le dites bien, en proposant du made in France sur une part grandissante de la chaîne de valeur. Pour notre dernière collection, nous proposons par exemple certaines étoffes imprimées en France.

    à bientôt !

    • C’est effectivement un bon moyen de contrôler le savoir-faire, la chaine de production ! Après, ce choix entraine aussi des coûts supplémentaires la plupart du temps, mais c’est en diminuant légèrement les marques que l’on peut s’assurer de cette qualité 🙂

  4. Le truc que n’ont pas encore compris les marketeux (pas seulement dans la mode d’ailleurs) c’est que le Made By French aurait plus de valeur que le Made In France (pour les raisons que vous citez).

    Tous les expats seront s’accorder sur le point que le savoir faire français est tres demandé dans de nombreux domaines, d’ailleurs il est amusant de noter que ce savoir faire est souvent plus reconnus la bas que chez nous. Mais c’est un autre débat.

    Bref, je pense que dans un monde idéal, je choisirais le Made In France By French, mais a défaut je prends la came imaginée par mes compatriotes dont le talent est mis en avant (avouez que vous révez du “Créé par BWYW” ;)), plutot que celle conçue chez nous.

    PS: j’aime pas trop prendre cet exemple mais Apple fait ce genre de truc avec son “Designed by Apple in California, Assembled in China”.

    • Hello !

      Assez d’accord avec toi ! Plus important que la zone géographique, c’est le fait de savoir que des ouvriers français l’ont fait, avec un savoir-faire particulier, qui nous parait essentiel.

      Merci pour ton analyse et tes exemples.

      Adrien

  5. Que pensez vous d’une marque comme Smuggler?
    Cette marque fait fabriquer ses costumes dans l’atelier France Confection à Limoges (où j’habite). La boutique est adossée à l’atelier.
    Ca m’intéresse car elle communique beaucoup sur son label made in France. Les doublures de ses vestes sont parfois bleu, blanc, rouge et même certains hommes politiques ont récupéré la marque (Montebourg ou Dupont-Aignan) pour vanter le savoir-faire français; Pourtant, vous et d’autres blogs n’en parlez jamais. Alors?

    • Bonjour Nicolas,

      Je ne connais pas bien la marque donc c’est difficile pour moi de me prononcer.
      Parfois le fait que les blogueurs n’en parlent pas est simplement du à un souci de communication entre la marque et nous, nous empêchant de creuser 🙂
      Si j’entends quelque chose, je reviendrai vers toi !

  6. Bonjour Jérémy,
    Merci pour cet article qui clarifie bien les points de vigilance pour le consommateur : simple argument marketing vs réelle démarche de conviction. Le cochon truffier, e-shop dont je suis responsable, propose des produits fabriqués en France (et en Europe) et en effet, la seule manière de différencier les approches c’est de se renseigner auprès des marques car beaucoup de marques françaises produisent à l’étranger ! Il faut encourager (et communiquer sur) les nombreuses initiatives de production française, on a un vrai savoir-faire et de très beaux produits.
    Ceci dit, j’ai aussi eu l’occasion d’échanger avec des petites marques françaises qui démarraient et qui n’arrivaient pas à trouver des sites de production en France qui acceptaient de fabriquer leurs produits (complexité du produit, faibles volumes… voire pas de réponse du tout aux demandes de devis) et ont du se tourner vers des pays voisins (Portugal notamment).

    • Bonjour Sandrine !

      Effectivement nombre de marques doivent opter pour une production européenne pour des raisons de couts ou parce qu’elles ne trouvent pas de site de production.
      C’est désolant mais c’est la réalité du marché “Made in France” aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez
Lire les articles précédents :
Be What You Wear : annonces de rentrée et perspectives 2015/2016

Vous l'avez sûrement constaté, nous avons un peu levé le pied cet été : nos publications se sont faites moins...

Fermer