Be What You Wear : annonces de rentrée et perspectives 2015/2016

Vous l’avez sûrement constaté, nous avons un peu levé le pied cet été : nos publications se sont faites moins régulières. Cet espacement des publications prend fin cette semaine, et arrivent pour nous les fameuses annonces de rentrée ! En effet, nous avons patiemment préparé deux changements majeurs pour Be What You Wear, que nous vous expliquons de suite.

Tout d’abord, un changement de format

Depuis le départ, Be What You Wear, c’est avant tout l’aventure d’une bande de copains, qui échangent sur un sujet qui les passionne : le textile, la mode, le style masculin. Depuis le début, nous nous formons, nous rencontrons des créateurs, et nous partageons avec vous ce qui nous émerveille et ce que nous aimons.


Dans le même temps, nous recevons de plus en plus de commentaires et de questions en tous genres, et la communauté qui se forme autour de nous avance avec nous. Nous souhaitons partager nos découvertes de la manière la plus poussée possible. Dans cette optique, le format actuel de deux articles par semaine ne nous permet plus d’aller aussi loin que nous le souhaitons : les lecteurs fidèles et les nouveaux arrivants n’attendent pas les mêmes choses d’un media comme le nôtre et nous devons donc nous adapter.
1035x687-fightclub-1800-1406035542

C’est ça, le club Be what you wear.

La blogosphère francophone a tendance à rajouter du contenu. Nous souhaitons simplement le penser différemment.


À partir du mois d’octobre, il n’y aura plus qu’un article par semaine sur le site, MAIS les abonnés à notre newsletter en recevront également un autre, généralement plus poussé !
Cela permettra de se rapprocher de ce format “club”, ou bande d’amis que nous chérissons tant.


Sur cette newsletter, nous pourrons ainsi aller plus loin, entre passionnés, sans déranger la personne qui ne cherche actuellement qu’un très bon jean pour cet hiver. (On ne le juge pas ici, nous aussi, cherchons toujours !)


Ce que cela change pour vous ? Pas grand chose, si ce n’est que vous recevrez un article plus pointu que l’autre sur votre boite mail, si vous nous rejoignez 🙂


Un seul endroit pour s’inscrire, par ici :



[wps_custom_form id=”0″]


Le deuxième grand changement de la rentrée est quant à lui plus conséquent…

L’ouverture du Lab

Le Lab, c’est ce qui nous a occupé une bonne partie de l’été !
C’est en effet officiel : nous ouvrons notre e-shop sur Be What You Wear, et comme vous l’aurez compris, il s’appellera le Lab.


Le Lab participe de notre envie d’aller plus loin, de vous faire découvrir des marques quasiment inconnues en France, et ce dans une démarche d’accompagnement. Nous y vendrons également des créateurs plus réputés qui participent d’un travail vraiment intéressant à nos yeux.


Aussi, vous y trouverez bien entendu nos collaborations (dont une qui arrive très bientôt).
Ceintures patinées haut de gamme Via Toscanini

Bientôt d’excellentes nouvelles concernant notre première collaboration, restez connectés !



Il n’y aura pas 100 marques différentes, chaque marque n’aura que quelques pièces sur le Lab, nous avons pour vous sélectionné ce que nous pensions être le meilleur, le plus difficile à trouver, le plus intéressant et au meilleur rapport qualité prix.


Toute l’équipe choisit ces marques en concertation permanente.
Aucune marque n’est choisi par un seul membre de la Team, nous nous efforçons de toujours tomber d’accord (même si Adrien aime les Bob et moi les running…)

Et il ouvre quand ce Lab ?

Patience, cela ne devrait plus tarder. En effet, le Lab ainsi que toutes nos surprises vous seront présentées pendant le mois de Septembre, histoire de commencer la rentrée du bon pied.

S'inscrire à la Newsletter

Mode, Style, Tendance, Lifestyle et tests produits. Une fois par semaine.

Merci pour votre inscription.

Quelque chose n'a pas fonctionné.

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez
Lire les articles précédents :
Bowen, bottines et marcels

Salut Marcel ! Aujourd'hui, on te parle de tenues de rebelles, d'inspiration militaire et de Bowen. Enfile ton marcel, mors...

Fermer