Comment bien faire son shopping à l’étranger ? Les voyages, c’est pas que pour visiter !

Oui vous l’avez compris, je reviens de vacances. Vous l’avez vu dans les derniers looks, et cet article est la preuve de mes préoccupations du moment. Mais ne vous inquiétez pas, je m’habitue très bien au retour, sous la pluie, loin de toute civilisation. Vous verrez d’ailleurs très bientôt un article sur comment ne pas pleurer quand il pleut et que vous n’avez pas de parapluie… Blague à part, voyons ensemble aujourd’hui comment faire du shopping à l’étranger, quand on ne connait rien et qu’on n’aime pas visiter ! T’es prête Simone ? Je vais râler contre le monde dans cet article !

Cela paraît simple comme ça, mais finalement, faire du shopping à l’étranger l’est beaucoup moins qu’il n’y paraît. On se perd souvent, on ne trouve pas toujours les marques que l’on cherche, on finit par acheter trop cher, et on va dans le mauvais bureau de change en chemin. Vous aussi vous en avez marre de boussoler de travers ? (Oui boussoler, du verbe boussole, pour trouver son chemin). Si contrairement à la mienne, votre copine ou vos amis n’ont pas le sens de l’orientation, cet article devrait vous aider !

bien chercher magasins

Comment ça y’a pas de magasins ici ? Quoi ? Pas de Fromage non plus ? Y’a des Knacki au moins ?!

Pour faire du shopping intelligent chez ceux qui parlent pas comme nous, on se prépare

        • Lire les blogs sur place : Oui, vous allez devoir fouiller un peu chez notre ami Google. Vous trouverez tout un tas d’informations sur des blogs locaux. Qu’ils soient de mode ou de voyage, vous trouverez les tuyaux des personnes qui vivent là, et c’est plutôt un bon point pour vous.
        • Acheter un guide comprenant les magasins : Vous trouverez où que vous soyez, des librairies faciles à reconnaître. Allez-y et trouvez vous un guide et une carte en anglais, cela pourrait vraiment vous sauvez la vie. Attention à choisir un guide avec les magasins compris à l’intérieur. Manger c’est bien, mais les habits c’est mieux ! (Parole de Siou).
        • Se renseigner sur les marques locales : En effet, rien ne sert de vous rendre à l’autre bout du monde pour acheter des marques françaises… Ce sera plus cher en raison de l’importation, et ce n’est pas très exotique. Renseignez-vous sur les marques que vous ne trouverez que dans le pays dans lequel vous vous rendez.
        • Vérifier les différents bureaux de changes : On a vite tendance à se faire avoir avec les bureaux de change et les taux qui sont systématiquement différents… J’ai moi même perdu une vingtaine de dollars canadiens de cette façon. Ce n’est pas énorme, mais se faire arnaquer, on est pas fan. Demandez là où vous vous logez. Que ce soit chez l’habitant, à l’hôtel ou dans une auberge de jeunesse. Il connaîtront la réponse bien mieux que vous !

attention  ne pas se perdreVous le constaterez, il est facile de se perdre…

      • Faire un itinéraire si nécessaire : Je sais que se perdre dans un quartier c’est sexy, c’est l’aventure et tout et tout, mais passé la première heure, ça fait surtout mal aux pieds. N’hésitez pas jeter un oeil sur votre itinéraire, sur la carte que vous avez acheter et ce avant de partir.
      • Se renseigner sur les habitudes de consommation / shopping du pays : Dans certains pays, les fripes sont géniales, ailleurs non. Dans certains pays on négocie, et dans d’autres les prix sont fixes et ne comprennent pas les taxes en vigueur. Renseignez-vous pour éviter les mauvaises surprises.

Les leçons que j’ai tiré de New York et Toronto : tu n’étais pas si bien préparé petit scarabée

sacoche bizarre animaux

On peut trouver des choses très étranges à New York.

musee chaussures toronto

Mais à Toronto, y’a un musée de la chaussure !

      • Les CB marchent pas comme chez nous : Oui ça paraît bête comme ça, mais je parle pas du fait de saisir un code ou non. Un compte non approvisionné ne marche pas pour toutes les cartes quand vous êtes aux USA. Prévoyez le coup même si vous aviez une autorisation de découvert auprès de votre banque. La carte qui ne passe pas, ce n’est jamais un super moment.
      • Les fripes sont plus intéressantes qu’en France : Si en France il faudra fouiller, surtout si vous n’êtes pas sur Paris, c’est nettement moins le cas à New York par exemple, où la culture des fripes est plus présente que chez nous.
      • Ces mégalopoles sont tellement grandes qu’il faut choisir quel type de produits on cherche : Luxe, outlets, marques locales, fripes, PaP classique et j’en passe. Chaque type de vêtements peut se trouver dans un quartier différent. Essayez de savoir à l’avance ce que vous êtes venu chercher !
      • Marcher beaucoup tu devras, en taxi ce n’est pas rentable : Quand vous parcourez des villes aussi grandes, le taxi n’est pas une solution rentable, même dans le cas où il est bon marché. N’hésitez pas à prendre un abonnement de métro, ou de bonnes chaussures dans lesquelles vous n’aurez pas mal aux pieds.
      • Les Américains peuvent vendre à perte : Ce qui veut dire que les soldes là-bas sont VRAIMENT rentables avec des réductions descendant facilement à -80%. Prévoyez le coup, enfin le budget.
      • Cela parait logique mais n’achetez pas français à l’étranger : J’en parlais plus haut, même si cela semble logique. Vous payerez les produits plus chers en raison des coûts d’importation.
      • Attention aux douanes : Si vous ne voulez pas être taxés de la différence… Nous ne vous encourageons pas à “feinter” les douanes, m’enfin m’voyez..

Pensez aux pays Limitrophes

Comment ça vous ne nous avez pas attendu pour y penser ? Oui bon ok, pas taper. Histoire de finir en beauté, voici quelques pays limitrophes de la France dans lesquels vous pourrez trouver de bonnes affaires.

        • Allemagne : Pour ses villages de magasins d’usines et la présence de Primark. Un bon moyen de faire le plein de T-shirts basiques pour environ 13 ans.
        • Angleterre : Pour son style hors du commun et la présence de Suit Supply, en dehors des fripes très intéressantes que vous pourrez trouver à Londres.
        • Italie : Pour son style faussement décontracté, ses costumes, et ses magasins d’usine de marques de luxe.

C’est fini pour aujourd’hui, mais vous nous retrouverez dès lundi pour un prochain article qui devrait vous plaire. En attendant nous sommes présents dans les commentaires pour échanger avec vous autour de vos bons plans shopping, en France comme à l’étranger !

Racontez-nous où vous êtes allés, et ce que vous y avez trouvé !

Jérémy, qui veut repartir tout de suite, mais qui doit travailler un peu avant.

PS : Je n’ai pas fait que les magasins, y’avait aussi des endroits avec des douches publiques. On pouvait y tenir à 8 000 000.

chutes niagara

S'inscrire à la Newsletter

Mode, Style, Tendance, Lifestyle et tests produits. Une fois par semaine.

Merci pour votre inscription.

Quelque chose n'a pas fonctionné.

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez
Lire les articles précédents :
Relever un défi improbable ? C'est parti pour 30 jours.

Je ne sais pas d'où est venue cette drôle d'idée… Sûrement de Sélim avec ses défis.. mais finalement, les choses...

Fermer