Catégorie : Univers du cuir

Venez parcourir avec nous l’univers de la chaussure pour homme et de la maroquinerie.

Chez Be What You Wear, on aime les souliers : pour leur beauté, pour leur impact majeur sur nos tenues, pour leur originalité. Mais bien qu’on puisse aimer les souliers classiques, les richelieu, les bottines et autres chaussures très élégantes, il vient toujours un moment où la température ou même le confort nous poussent à nous orienter vers des paires plus informelles et plus légères. C’est dans cette optique que je trouve que Mark McNairy excelle et c’est donc pour cette raison que j’aimerais vous en parler aujourd’hui.

La rentrée, ce renouveau stylistique, scolaire et tout ce qui l’entoure. Pour nous, c’est surtout le moment de faire le plein de créateurs, de nouvelles marques que nous avons envie de suivre et d’artisans impressionants. Aujourd’hui, nous avons décidé de vous présenter 5 chausseurs que vous devriez suivre dès à présent ! Et en bonus, 2 très grands que vous connaissez peut être déjà, mais qu’il ne faut pas oublier. C’est parti Alice, rendez-vous au pays des souliers.

Tout d’abord, revoyons quelques bases qui vous permettront d’avoir de belles chaussures.

Nous avons eu l’opportunité, il y a quelques semaines, de visiter une tannerie située dans l’est de la France, à Barr plus exactement, près de Strasbourg. Nous vous proposons aujourd’hui de vous plonger dans les coulisses de cette entreprise. En France, il n’y a plus que cinq ou six tanneries de veau, et la tannerie Degermann est la dernière tannerie indépendante : elle est toujours contrôlée par la famille, installée dans le village depuis le 16ème siècle, et par de multiples petits actionnaires. Ses produits sont très reconnus dans le petit monde du cuir, ils finissent transformés en maroquinerie ou en chaussures (nous en reparlerons plus tard). Trente cinq personnes y travaillent : ce sont des manutentionnaires qui on 30 ans en moyenne, et qui n’ont pas suivi de formation pour apprendre le métier.

Pour cet article, je suis parti d’un constat : quand il s’agit de chaussures formelles, on propose systématiquement en « entrée de gamme » Loding, Septième Largeur ou encore Markowski, en témoigne l’article sur les chaussures entrée de gamme. Le point commun de toutes ces marques ? À part Loding et son « prix unique » de 160€, le prix des autres marques est supérieur à 200€.