La laine: Une affaire de bêtes

Aujourd’hui la suite de notre premier article sur la laine avec toutes les familles animales dont l’homme utilise la toison pour confectionner de beau vêtements!
Le nom de laine sert à désigner différentes fibres textiles naturelles issues de la toison d’animaux comme le mouton, la chèvre angora ou l’alpaga.

Sans autre précision, ce mot désigne la fibre issue de la toison du mouton. Les autres types de lainage s’en distinguent par un nom plus précis.
Par exemple :

  • la laine mohair est élaborée à partir des poils de la chèvre angora
  • le cachemire est fabriqué à partir des poils de la chèvre dite cachemire
  • l’Angora désigne la toison du lapin albinos ou du lapin angora.

D’autres animaux encore fournissent des laines diverses, notamment le lama, l’alpaga, le guanaco, le chameau domestique, le yak ou encore le boeuf musqué.

Mouton :

Les différents types de laines proviennent de la toison de plusieurs races d’ovins, chacune ayant ses caractéristiques propres :

La laine la plus répandue provient de la toison du mouton, et pour les plus belles qualités du mouton mérinos.
Les qualités de finesse, frisure, douceur, souplesse, élasticité, solidité, chaleur font la valeur de la laine.
En effet, grâce à la structure alvéolée de ses fibres microscopiques qui crée de petites poches d’air, elle constitue un excellent isolant : chaud en hiver, frais en été. Elle offre une grande capacité d’absorption de l’humidité (idéale pour la fabrication des chaussettes).

De plus, elle s’imprègne très facilement de teinture, ce qui permet une riche déclinaison de couleurs, et se caractérise par une grande résistance.

La laine de mouton s’utilise pour tout type de techniques : aiguilles, crochet, tissage… car elle est très facile à manipuler.

La lambswool

lambswool
C’est la laine de l’agneau. Elle est très douce et chaude, mais feutre facilement : on la mélange souvent à des fibres plus longues pour diminuer le boulochage.
Elle est plus chère que la laine de mouton. Cette laine provient uniquement de la première tonte des agneaux, âgés de 6 à 7 mois.

La Mérinos

laine mérinos
Elle est considéré comme la référence par excellence.
Originaire d’Espagne ce mouton est de nos jours principalement élevé en Australie et en Nouvelle-Zélande

Fine, douce, et très élastique, elle provient du mouton mérinos, élevé en grand nombre en Australie et en Nouvelle-Zélande. Longues et brillantes, ses fibres permettent de réaliser des tricots d’une souplesse et d’une beauté exceptionnelle. Elle porte le label Woolmark.
C’est le mouton qui possède les fibres les fines de son espèce. En général compris entre 15 et 20 microns de diamètre pour une fibre.
La mérinos détient le record de la laine la plus fine au monde établi par la fibre d’une balle de laine mérinos. Obtenu par l’élevage de Lindis Ridges en Nouvelle-Zélande. Diamètre affiché: 10,9 microns. et un prix de vente supérieur à celui de la vigogne…
Un mouton mérinos peut d’ailleurs produire jusqu’à 9 kilos de laine par année.

C’est une laine qui a l’avantage de ne pas gratter contrairement à certaines de ses homologues plus rude.

La Shetland

mouton shetland laine

Elle est une laine traditionnelle à 2 fils. C’est à dire qu’un fils est composé de deux fibre de la toison de l’animal.
Elle provient d’une race de moutons petits et résistants des îles de Shetland (Nord de l’Écosse). Ils donnent un fil classique mais duveteux, facile à tricoter, de bon rendement.

Cette laine rustique, très solide, est parfois huilée pour la réalisation des pulls du même nom, tricots portés par les marins pêcheurs. Autrefois limitée aux tons naturels des moutons (écru, gris, brun, blanc), elle se décline aujourd’hui dans une superbe gamme de couleurs.
On la trouve généralement dans la qualité sport ou layette.
Mais, elle peut aussi être « tweedée », le fil comportant alors des petites boules de couleur. Dans les îles Shetland, cette laine est commercialisée en petits écheveaux ; on y fabrique également de très beaux tissages appelés Harris Tweed.

L’islandaise

mouton islandais
C’est une laine rustique et traditionnelle à 1 fils.

Avec ses tons naturels, elle servait à tricoter en rond des pulls à motifs fantaisie en empiècement arrondi. De nos jours, on la trouve dans des couleurs chatoyantes ou mouchetées et dans une qualité un peu plus légère.

Cachemire:

Le fameux tissu si recherché nommé « Cachemire » tient son nom de la région Cachemire (Kashmir) située à la frontière indo-pakistanaise et dont l’appartenance est d’ailleurs depuis longtemps disputée par les deux pays.
Les chèvres Capra Hircus fournissant cette fibre précieuse sont en fait originaires de l’Himalaya. On trouve également la plupart d’entre elles en Mongolie.

chèvre cachemire

Il existe 15 variétés de chèvres du Cachemire dont les meilleures sont Jining, Tibétaine et Zhongwei. La chèvre du Cachemire a développé une épaisse toison laineuse recouverte de longs poils pour se protéger du grand froid qui peut atteindre -40°C dans ces régions.
Sous le jarre (diamètre 50 μ, longueur 40 à 200 mm) se trouve le tiflit ou duvet (diamètre 14 à 20 μ, longueur 25 à 50 mm) à partir duquel on produit la laine de cachemire.

Cette fibre est assez récente en Europe puisqu’il aura fallu attendre le XIXème siècle pour la voir apparaître en Europe. C’est Coco Chanel qui donnera à cette fibre exotique l’engouement qu’elle a aujourd’hui.
Les principaux producteurs sont la Chine (10 000 tonnes/ans) et la Mongolie (2 000 tonnes/ans). La quantité de cachemire produit mondialement chaque année approche les 15 000tonnes

Les chèvres ne sont pas tondues, mais on recueille leurs poils au printemps, lorsqu’elles les perdent, à l’aide d’un peigne.
Une chèvre ne fournit qu’au mieux 80 à 100gr de poil par an. Ce sont des fibres très coûteuses. On en tire plusieurs qualités de poil : le duvet donne des fils fins d’une grande douceur ; le poil souple et léger se mélange avec de la laine classique. Il faut environ 5 chèvres pour pouvoir réaliser un seul pull.
Les fibres sont d’une épaisseur allant d’environ 18,5 microns à 15 voire un peu moins pour les plus fines. On dit que la fibre est fine en dessous de 16,5microns, moyenne sous 18 et grossière au-dessus de 18. Les « babys cachemires » vont jusqu’à 13,5 microns ce sont les plus fines que l’on trouve sur Terre pour ces chèvres là. 19 chevreaux sont nécessaire à la fabrication d’un seul pull.
La longueur va de 31mm à 75-100mm maximum. Une fibre trop longue perd en ondulation ce qui a pour effet de compliquer le filage. Affectant sa finesse. Un bon filage confère résistance et élasticité à la matière.

Si on décide de mélanger le cachemire à d’autres fibres, on utilisera la soie, l’alpaga ou le mérinos. Le kid mohair et le mohair pourraient être utilisés afin de produire un mélange 100 % chèvre, mais ces fibres ne se mélangent pas au cachemire aussi bien que les autres citées précédemment.

Le Mohair :

Le mohair, vaporeux, provient du poil d’une chèvre angora originaire du Tibet. Cette race caprine tire son nom d’une région d’Asie Mineure (implantation au XIe s.).
C’est une chèvre de petite taille (35 à 50 kg), bien adaptée aux régions arides. La robe est entièrement blanche aux mèches longues, soyeuses et lustrées.
Chèvre Angora

Leurs poils poussent d’environ 2,5 cm par mois.
Ces chèvres donnent des fibres brillantes, lisses et légères, chaudes et résistantes.
Le mohair est une fibre naturelle de très bonne qualité, qui permet de confectionner seule ou mêler à d’autres fibres des vêtements de luxe, lainages, draperies…
Par ailleurs on appelle  » Kid mohair  » la laine provenant uniquement de jeunes chèvres angoras : c’est la qualité de laine mohair la plus appréciée.
Les chèvres ne donnent que de la laine blanche ou noire. Pour obtenir d’autres couleurs, on utilise un grand chaudron dans lequel on fait bouillir la laine avec des plantes ou des petits animaux.
La pierre d’alun est utilisée en tant que fixateur.

La Laine Angora:

Lapin Angora

Les poils de lapin angora longs et soyeux produisent de la laine angora fine et légère qui est très douce au toucher et agréable à travailler.
Ce poil est particulièrement long.
Cette caractéristique des lapins angora, liée à une mutation génétique, leur vaut d’être élevés pour la fabrication de poils utilisés pour la confection de produits haut de gamme. Écharpes et pulls d’une manière générale.
Il est récolté par tonte en Allemagne et épilation en France: en période de mue, le lapin donne jusqu’à un kilo de poils par an (≈ 250g. de laine tous les 3 mois).
Si les poils sont épilés avec un peigne ils seront doux, brillants et d’une qualité supérieure que s’ils sont rasés.
Il est employé en mélange dans la filature de la laine cardée car elle est très coûteuse.
L’angora a un pouvoir d’absorption très élevé ce qui peut être intéressant pour des vêtements sujets à l’humidité, des chaussettes par exemple.

Alpaga :

laine alpaga

Son origine est la Cordière des Andes en Amérique latine. On le retrouve principalement au Pérou, Chili et en Bolivie.
Dans son milieu naturel, l’alpaga vit à environ 4500 mètres d’altitude. Aujourd’hui, l’alpaga s’est exporté sur toute la planète : des élevages se sont développés notamment en Angleterre, Suisse, Australie et Canada.

L’alpaga est élevé principalement pour l’exceptionnelle qualité de sa laine qui offre 22 couleurs naturelles. Il est tondu une fois par an et sa toison brute pèse de 1,5 à 3kg. On obtient une fibre entre 12 et 32 microns.

En France, les alpagas sont tondus généralement une fois dans l’année, au cours du mois de mai ou de juin après les jours de mauvais temps et avant les grandes chaleurs.
L’avantage des Alpagas c’est que n’ayant pas de lanoline, la toison ne colle pas, même s’il y a beaucoup de transpiration. Pour la tonte, la laine des Alpagas ne doit pas être mouillée.
Les producteurs utilisent la tondeuse électrique et, entre 15 et 30 minutes. La tonte commence toujours par les pattes et se fait en fonction des différentes qualités de laines, la qualité première se situe sur le dos, ensuite vient le cou et enfin toutes les autres partie du corps qui peuvent être tondue.

Selon la taille et la qualité de la laine, un alpaga donne en moyenne 2,5kg de laine.
La laine d’alpaga est une fibre de très haut de gamme, plus douce, plus chaude, plus résistante et plus légère que la laine de mouton. En effet, elle est reconnue au niveau international comme étant une des fibres les plus fines et luxueuses au monde. La laine est soyeuse, peu frisée, sèche et solide ; elle n’est pas trop chaude, mais moelleuse et convient pour la fabrication de vêtements de demi-saison.

Les caractéristiques principales sont la douceur, la légèreté, la résistance, et un pouvoir isolant thermique incontesté.
On peut tondre l’animal tous les ans, mais sa toison peut être gardée 2, voire 3 ans. Les poils mesurent de 15 à 20 cm de long. Un alpaga produit environ 2,5 kg de laine par an, avec une pousse continue d’un peu moins de 1 cm par mois.

Vigogne :

Si au monde il y a bien une toison qui mérite le nom de « Toison d’Or » C’est bien celle de la vigogne.
Appartenant à la famille des camélidés, comprenant chameau, dromadaire, alpaga et lama. La vigogne est un animal sauvage de la cordillère des Andes sacré chez les Incas.

vigogne laine

L’extrême finesse de sa fibre 12 microns, lui confère un pouvoir isolant et une douceur incomparables, que même le meilleur des cachemires ne peut égaler.
La tonte est réalisée après la capture de l’animal, à la fréquence d’une fois tous les trois ans pour laisser le temps à la précieuse fourrure le temps de repousser.
Pour vous donner une idée de la préciosité du tissu. Un pull en laine de vigogne se vend rarement à moins de 2000euros et comptez près de 20 000euros pour un costume en laine de vigogne (grande mesure bien évidemment). Le pantalon sera alors tissé avec de la soie pour lui assurer un tenue suffisante car la laine seule serait trop épaisse et moelleuse. Le pourcentage de soie ne dépasse pas les 10%.

Chameau:

laine chameau

La laine de chameau est obtenue à partir de la fourrure extrêmement chaude de la couche inférieure du pelage du chameau.
La laine de qualité la plus fine et meilleure est obtenue à partir des bêtes d’un an avec un diamètre de fibre de 16-18 microns. Il produit entre 5 et 10 kg de laine par tonte.
En raison de la beauté de la couleur, les produits faits de laine de chameau sont habituellement laissés dans la couleur naturelle du chameau ou sont teint dans un brun plus foncé.

La laine de chameau est légère et douce. Ses propriétés uniques permettent de la travailler, faisant des laines de chameau une matière très populaire pour les vêtements fins. Il n’est pas are de la retrouver dans la composition de vêtements de mi- saison. La laine de chameau a récemment éprouvé une renaissance dans le marché mondial et l’industrie textile.
Lors de la saison printemps/été précédente APC avait réalisé un pull en laine de chameau.
pull chameau laine

En raison du nombre limité de chameaux et de pénurie des approvisionnements de laines de chameau, elle est considérée, avec le cachemire, comme une fibre naturelle exclusive et est employée dans l’industrie textile comme un matériel de luxe.
Les produits finis de laines de chameau fournissent les qualités isolantes des plus chaudes tout en étant les plus doux parmi les autres laines naturelles.

La transformation de la laine de chameau en produit fini est un processus sophistiqué exigeant du temps et des compétences appropriées.
La laine de chameau est rassemblée par les éleveurs de chameau en peignant l’animal à la main pendant la saison de la mue au printemps. Elle passe alors par d’autres étapes du traitement telles que le tri, récurer, dépiler, tourner, tisser ou tricoter avant qu’elle ne devienne un pull chaud et confortable que vous apprécierez pendant beaucoup d’années.

Yak

laine yack

La laine de yak est épaisse, moelleuse et très chaude. L’animal évoluant sur les hauts plateaux de l’Himalaya près des neiges éternelles sa toison lui permet de résister à des températures environnant les -40°C…
Il est principalement domestique, sa population d’élevant à 12/14 millions d’individus. Son congénère sauvage plus imposant lui ne dépasse pas les 15000 individus et est une espèce protégée.
On le trouve utilisé pour les cardigans en grosse mailles:
laine yak cardigan

Voilà ce qui conclut notre série sur la laine! La boucle est bouclée 🙂

Et si vous voulez en savoir toujours plus sur nos actualités et recevoir nos bons plans, laissez votre mail juste en dessous :

Je veux être tenu au courant !


Sidney, parti chercher la Toison d’Or…

Vous aimerez également

About Author

Sidney Chroniqueur Bw-Yw. Convaincu qu'un style ne prime pas sur un autre j'aime surtout la variété, les choses bien faites et les sneakers.


5 COMMENTS ON THIS POST To “La laine: Une affaire de bêtes”

  1. Romain dit :

    C’est un article super intéressant et très bien documenté ! Le lapin est juste exceptionnel !

  2. Borja dit :

    Bravo Sidney
    Article complet, très riche et agréable à lire et même à conserver pour retrouver les informations nécessaires lors d’un nouvel achat. Surtout après une déception quand on s’aperçoit qu’un joli pull reste au fond du tiroir sans sortir du placard parce qu’il gratte. ..
    Merci beaucoup pour les photos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Mode Homme et nous.

Bw-Yw est un blog mode homme, traitant des tendances, proposant des looks mais aussi du lifestyle, grooming, voyages et cosmétiques.

Retrouvez-nous sur toutes nos thématiques, qu'il s'agisse de mode masculine ou de billets d'humeur, en voyageant à travers le blog.

Pour nous écrire par Courrier : BW-YW SARL - 14 rue Caffarelli - 75003 - Paris

Et par Email : Presse (at) bw-yw (point) com

Si vous souhaitez parler de nous

Vous voulez en savoir plus sur Bw-Yw ? Comprendre quelle est notre mission ? Retrouvez-nous dans la page à propos et dans la charte du blog pour tout savoir de nous. Vous y trouverez aussi nos parutions extérieures que ce soit sur d'autres blogs ou dans les médias.

La Blogroll Bw-yw

Découvrez tous Nos copains à visiter , parce que la mode, c'est aussi partager et faire des rencontres. Si vous souhaitez figurer dans cette catégorie, n'hésitez pas à nous envoyer un petit mail pour vous faire connaître !

Et ne loupez pas non plus la blogroll féminine, avec tous les blogs de filles qu'il faut lire !

Ce que vous devriez savoir sur nous

N'hésitez pas à nous contacter pour toute demande d'information. Retrouvez aussi tous nos conseils pratiques. © Copyright 2012 Bw-Yw blog lifestyle et de conseils pour les hommes. Pour tout renseignement complémentaire, référez vous à la page contact

Lire les articles précédents :
morphologie homme
Comment s’habiller en fonction de sa morphologie ?

Vous nous demandiez cet article depuis plusieurs semaines déjà, j'ai donc pris mon courage à deux mains pour l'écrire. Le...

Fermer