Velasca Milano, la botte italienne à vos pieds

Il y a des articles qui s’écrivent avec plus ou moins d’engouement, selon les marques, les thèmes et la météo. Pourtant, malgré la grisaille parisienne, je suis très heureux aujourd’hui de vous parler de Velasca, une marque italienne proposant des chaussures accessibles et de qualité.

Présentation

Jeune marque italienne, Velasca est une marque de chaussures créee par deux jeunes entrepreneurs, Enrico Casati et Jacopo Sebastio, qui souhaitaient se lancer dans une marque accessible et de bonne qualité. Ils ont pour cela eu recours au même modèle que Meermin : intégration verticale de la production et absence de points de vente afin de limiter leurs coûts et donc les prix. Les chaussures sont confectionnées et dessinées en Italie puis expédiée dans le monde entier gratuitement (en Europe en tout cas) en moins d’une semaine.
selection1

 Une sélection qui peut se faire classique …


Velasca Milano se place dans le marché très concurentiel de l’entrée de gamme où l’on retrouve en permanence les mêmes noms. Vous voulez trouver votre première paire de chaussures habillées ? « Allez chez Loding (qui propose encore aujourd’hui une offre plutôt intéressante, bien qu’ennuyeuse), allez chez Bexley (qui est surtout interessante quand on est période de serrage de ceinture et qu’on veut du daim) voire chez feu Markowski (c’est parti en vrille malheureusement depuis un an), allez cher Meermin (qui est un futur géant du marché au regard de son rapport qualité/prix hallucinant, même si son seul accès en ligne en rebute encore quelques un).


C’est donc dans ce secteur très cloisonné et peu reluisant à mon sens que Velasca Milano propose une nouvelle bouffée d’air frais avec des prix entre 179 et 199 euros (frais de port inclus). Au programme, des modèles classiques, d’autres plus originaux, toujours italiens et de bon goût. Que vous cherchiez des oxford noirs de qualité pour travailler dans une banque ou des double-monks en daim marron pour faire le pan le week-end, vous devriez trouver votre bonheur.


Même si je n’apprécie pas forcément le slogan « Luxury made accessible » (qui me rappelle un sacré fail marketing français, Mauboussin pour les intimes), je pense que la marque n’a pas à rougir de son offre si l’on considère ses prix.

selection2

 … Aussi bien qu’Italienne !


Au programme, des chaussures en cuir de veau pleine-fleur (même si l’on aimerait bien en savoir plus sur leurs fournisseurs), des semelles en blake-rapid (c’est à dire plus resistante qu’une semelle blake normale) et des modèles assez réussis, sobres sans être insipides. Bref, un très bon départ.

Fabio Attanasio et le coup marketing de Velasca

Vous avez sans doute déjà entendu parler de la coqueluche des bloggers Italiens, Fabio Attanasio (nous lui avions dédié un article disponible ici) ! Petite star du milieu que l’on voit parcourir le monde entier pour son blog TheBespokeDudes en costume dépareillé, il s’est focalisé sur le style italien, sur le style sartorial et surtout sur les différents tailleurs italiens. Je vous invite sincèrement à y faire un tour pour y piocher quelques inspirations italiennes: le blog est principalement constitué d’images assez réussies et d’interviews de grands bonhommes du style.

e2a004c30ba98dd456f21969774190b0

 Je ne vous promets pas que les chaussures suffisent pour lui ressembler


Au delà de son blog, Fabio a également développé sa ligne de lunettes ainsi que commencé à faire des collaborations, comme nous. C’est justement sa dernière collaboration qui m’a poussé à m’intéresser à Velasca : en effet, les deux se sont associés afin de créer une ligne spéciale de mocassins belges (à noeud pap’) et de mocassins à glands. Si le mocassin à glands commence à ressortir de sa tombe sous l’impulsion des bloggers, le mocassin belge est un réel ovni du style masculin, introuvable à un tel prix. C’est pour sa sobre originalité que j’ai voulu me dévouer à parler de Velasca (#bloggerquisouffre#hypocrite).

men-belgian-loafers-dark-brown-full-grain-leather-leather-sole-ciapparatt

 Les fameux Belgian Loafers tant attendus !

 Test des mocassins belges

Au regard de l’apparence, rien de nouveau sous le soleil, si ce n’est qu’il s’agit d’un mocassin belge ! les pompoms sont troqués contre de beaux nœuds papillons en cuir, un détail très dandy mais discret, ce qui donne une valeur ajoutée réelle aux souliers.

image1

 Une forme équilibrée, une couleur versatile et surtout un charisme plantaire fou !


Au niveau de la forme, on se trouve à des années lumières des mocassins de Mark McNairy: une forme beaucoup plus fine, moins oversize et finalement beaucoup plus habillée. Les deux n’ont pas la même démarche. Finalement, on obtient une paire de chaussure que l’on pourrait porter sans hésitation avec un costume. Quand à la couleur, le marron est très subtil : ni trop foncé, ni trop clair, et surtout intense. Il s’agit donc d’un beau soulier, visuellement parlant.

Sur le cuir

Il s’agit d’un cuir pleine-fleur assez surprenant pour le prix : au prix de Loding, on découvre un cuir très lisse, au grain régulier et relativement souple. Les plis se sont rapidement fixés et ne bougeront probablement plus.


D’ailleurs, la faible ampleur des plis est d’ailleurs liée au choix de la taille. Un soulier, et plus particulièrement un mocassin, doit soutenir le pied et être légèrement serré. Il vaut mieux une taille légèrement petite qu’immédiatement ample. Vos chaussures et vos pieds vous remercieront sur le long terme.

Montage et finitions

Nous abordons maintenant le point légèrement litigieux de l’article : ces souliers avaient tout pour eux au regard du prix, mais soyez vigilants quant à la construction de ces mocassins belges. Le plateau avait un léger accroc (simplement inesthétique) aux coutures et j’ai été surpris de voir à quel point les noeuds papillons étaient légèrement fixés.


Cependant, les autres finitions étaient très honorables, qu’il s’agisse des coutures de la semelle, régulières et resserrées ou du montage des autres parties du soulier.


Ce que vous devriez en retenir, c’est que les mocassins belges sont de belles chaussures, légèrement fragiles, qu’il conviendra d’examiner lors de la réception. Je ne souhaite pas généraliser mon cas, qu’il relève de mon utilisation (intensive voire abusive) des souliers, de ma maladresse et de ma malchance peut-être pour le plateau. Finalement, il n’y aura aucune raison de s’inquiéter pour les modèles plus simples comme les mocassins à glands, les richelieus et autres. Zen 🙂

Comment porter des mocassins à / de glands ?

On rentre dans les choses moins sérieuses à présent : comment porter des mocassins à glands ou des mocassins belges ? Très simplement, voilà comment !


Ces mocassins ont le grand avantage d’être des souliers habillés mais peu formels, c’est à dire que ce sont à la fois des souliers qui peuvent se porter en short l’été et en costume ou en jean, une fois venue la rentrée.



image5

 Oui, moi aussi je fais mon Fabio qui ne voit pas la caméra !

Chemise en chambray Cotton Society
Veste à fleurs Sacai
Chino Le Pantalon
Ceinture Bill Tornade


Ceci est l’archétype de la tenue portée avec des mocassins : un chino (retroussé en été), une chemise casual, une veste et vous bien sûr ! Plus sérieusement, cette tenue pourrait être modulée à souhait. Le chino pourrait laisser place à un short ou à un jean, la veste pourrait être unie ou se faire cardigan. Enfin, la chemise pourrait être remplacée par un simple t-shirt blanc. Comme quoi, c’est assez évident en fait de porter des mocassins sans passer pour un gland !

Verdict

En conclusion, Velasca Milano fait partie, avec Meermin, des marques qui vont je pense détroner Loding et Bexley et redynamiser le paysage français des marques d’entrée/milieu de gamme, les forçant à réévaluer à la hausse la qualité de leur production.


Velasca Milano, ce sont des chaussures dans un cuir qualitatif, dotées d’un montage plus qu’honorable et avec des formes et des couleurs que l’on peine à trouver habituellement dans cette gamme de prix.

image6

 These are the shoes Gotham deserves (il fallait la faire cette blague)


Velasca Milano passe donc haut la main ce test et j’espère vous lire bientôt, sur nos commentaires, pour partager vos expériences et avis.


Enfin, n’oubliez pas de vous abonner à notre newsletter !

[wps_custom_form id= »0″]

Max

Vous aimerez également

About Author

Max Petit chroniqueur (si je ne me fais pas virer et retirer ma prime en Haribo d'ici là) à ses heures perdues, je milite pour que le style et non la mode, ne laisse indifférent. J'aime le style preppy agrémenté d'une bonne touche de provocation. Après tout, "plaire à tout le monde, c'est plaire à n'importe qui". Retrouvez Max sur Le Dandy du Taudis.


5 COMMENTS ON THIS POST To “Velasca Milano, la botte italienne à vos pieds”

  1. BruceWong dit :

    Salut la team,

    c’est toujours un plaisir de lire vos articles. Et celui-ci ne déroge pas à la règle.
    Une petite question en passant: quand Max dit « feu Markowski (c’est parti en vrille malheureusement depuis un an) « , que sous-entend il? La qualité aurait baissé?

    Je ne suis pas forcément super au point sur l’univers des bottiers et j’allais sans doute me laisser tenter par une paire de Markowski, mais s’il y a désormais des contre-indications…

    Keep on the good work!

    • Max dit :

      Bonjour l’ami !

      Merci, ça fait toujours plaisir de lire des commentaires le tien 🙂

      Et oui, malheureusement, la qualité de Markowski a beaucoup baissé au fil du temps, en même temps qu’une flambée des prix (rappel, au début, une paire de Markowski était sous les 150 euros à leur début). Tu pourrais d’ailleurs croiser les avis sur Depiedencap. Donc je suis désolé de te décevoir pour la paire qui te plaisait. Par contre, je serais très heureux de pouvoir te trouver une paire similaire au même prix. N’hésite pas à regarder du côté de Septième Largeur, Meermin, Herring Shoes, Paraboots etc aussi.

      Au plaisir !

  2. BruceWong dit :

    Merci pour cette réponse rapide!
    Du coup entre une Markowski surpricée et une Velasca Milano d’entrée de gamme, tu conseilles plutôt la Velasca je suppose. (moi, si ça peut me faire économiser des sous, je suis pas contre 🙂

    • Max dit :

      Je t’en prie 🙂

      Alors, le Velasca n’est pas si entrée de gamme que ça, mais tu as d’autres options sinon, tu cherches quelle genre de chaussures ? Je recommande vivement Velasca notamment pour leurs mocassins et leurs double-boucles que je trouve très bien positionnée en terme de prix et de formes 🙂
      Ensuite, il y aura d’autres marques petits budgets que je dois encore tester pour vous en parler.
      Chez Be What You Wear, on est tous unis contre la vie chère ! 😀

  3. BruceWong dit :

    En fait je me cherchais des petites brogues polyvalentes. ça me prendra le temps que ça prendra, mais je finirai pas trouver ce que je veux (je suis pas certain de vouloir un bout golf ou qu’il y ait trop de petits trous par exemple).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Mode Homme et nous.

Bw-Yw est un blog mode homme, traitant des tendances, proposant des looks mais aussi du lifestyle, grooming, voyages et cosmétiques.

Retrouvez-nous sur toutes nos thématiques, qu'il s'agisse de mode masculine ou de billets d'humeur, en voyageant à travers le blog.

Pour nous écrire par Courrier : BW-YW SARL - 14 rue Caffarelli - 75003 - Paris

Et par Email : Presse (at) bw-yw (point) com

Si vous souhaitez parler de nous

Vous voulez en savoir plus sur Bw-Yw ? Comprendre quelle est notre mission ? Retrouvez-nous dans la page à propos et dans la charte du blog pour tout savoir de nous. Vous y trouverez aussi nos parutions extérieures que ce soit sur d'autres blogs ou dans les médias.

La Blogroll Bw-yw

Découvrez tous Nos copains à visiter , parce que la mode, c'est aussi partager et faire des rencontres. Si vous souhaitez figurer dans cette catégorie, n'hésitez pas à nous envoyer un petit mail pour vous faire connaître !

Et ne loupez pas non plus la blogroll féminine, avec tous les blogs de filles qu'il faut lire !

Ce que vous devriez savoir sur nous

N'hésitez pas à nous contacter pour toute demande d'information. Retrouvez aussi tous nos conseils pratiques. © Copyright 2012 Bw-Yw blog lifestyle et de conseils pour les hommes. Pour tout renseignement complémentaire, référez vous à la page contact

Lire les articles précédents :
Dries-Van-Noten
Tendance 2014/2015 : le cas particulier du kimono

Le marché du textile, et notamment le segment masculin, connaît une mutation que le secteur professionnel observe et décrit très...

Fermer