Test de Baron Y***. Un vestiaire rock, baroque born in chouette Paris !

Je me promenais dans le Marais juste avant le début des soldes pour faire mon repérage habituel. J’étais à la quête d’un gros manteau d’hiver, pièce qu’il me manquait encore il y a environ deux mois.
J’avais été chez AMI , Melinda Gloss, Carven, Surface to Air, APC, mais rien ne me convenait. Trop basique par rapport à ce dont j’avais envie ou alors en rupture de stock (AMI)… Alors oui, c’était mon premier manteau et je cherchais un peu plus qu’un basique, parce qu’avec ce que je porte d’habitude et vu au rythme où je progresse, il me fallait une pièce qui allait pouvoir me servir longtemps et qui ne risquerait pas de m’ennuyer. Et puis surtout, je voulais un manteau droit ! Ainsi je pourrais facilement porter mes blazers croisées.
En passant chez Ly Adams, j’avais trouvé 3 pièces intéressantes : Un manteau noir en laine bouclé (très jolie texture), un plus classique gris ou bleu en cachemire Loro Piana avec un détail intéressant (le premier bouton est asymétrique, cela crée un jolie courbe sur le pan droit lorsque le manteau est fermé), et enfin un dernier également classique à chevron beige mais non doublé, ce qui pour l’hiver n’est pas le plus adapté.
J’étais vraiment séduit par celui en laine bouclé, toutefois j’ai décidé de continuer mon repérage.

C’est alors qu’en remontant la rue Charlot je suis tombé sur une boutique nommé Baron Y***. Le nom me disait vaguement quelque chose… Je me suis souvenu que c’était Benoît, le fondateur de Bonne Gueule, qui l’avait mentionné au cours d’une discussion à la soirée du lancement de leur caban.
Alors je suis rentré jeter un œil. Rien à perdre et tout à gagner de toute manière.

Et c’est là que…

Baron Y***, born in chouette Paris.

Je rentre dans la boutique et là : première surprise, c’est plutôt grand. Le cadre créé par les murs et le plafond d’un blanc pur contraste fortement avec les meubles noir laqué. Quelques mannequins habillés de la tête aux pieds par les créations du maître des lieux. Et une impression d’opulence et de richesse lorsque l’on jette un œil aux rangées de cintres où sont accrochées les pièces.

Baron Y*** boutiqueVoilà ce que vous verrez tout de suite après avoir poussé la porte vitrée de la boutique

La boutique est en deux parties, d’un côté l’homme, de l’autre la femme. Le créateur Seong Bo Yun se lève de son bureau situé au fond de la boutique et m’invite à examiner les pièces de plus près.
Je commence alors mon petit tour. Et c’est merveilleux ! Les vêtements au caractère et au style très prononcés sont réalisés dans des matières incroyables. Alpaga, cachemire, laine, laine bouillie, soie, vison, poulain, satin de soie. De plus le soucis du détail est omniprésent, ils sont souvent subtils et bien cachés. Les pièces vont du pantalon en cachemire à galons de soie jusqu’au bomber en matières techniques. On trouve également le blouson en mouton retourné, des t-shirts très légers à la douceur incroyable et aux coupes assez longues. Tout ce que j’aime !

Mais qui se cache derrière Baron Y*** ?

La marque a été créée en 2006 par Seong-Bo Yun, fruit de son expérience stylistique et de son imagination. Il a construit avec Baron Y*** un univers très fort autour d’un style rock très raffiné et subtil. Passé par la direction de la ligne homme chez Charles Jourdan, il a également été l’assistant de Martine Sitbon et a été deux ans à la direction artistique de la marque Loft Design by en rajeunissant et modernisant la ligne. C’est donc fort de ces expériences qu’il s’est lancé dans la création de sa propre griffe.

Seong Bo Yun Seong Bo Yun, le créateur

Le nom de la marque est intimement lié à ses aspirations. Baron représente cette touche noble à la française, subtile et décalé par rapport à l’époque. Y est là pour le nom de famille du créateur. « Born in chouette Paris » est le slogan choisi par Seong Bo en référence à la fabrication des ses pièces qui sont entièrement réalisées en atelier à Paris, le chouette reflète le côté cool souhaité par le créateur.
Il y a un charme victorien dans les collections de Baron Y***. Un romantisme à peine dissimulé. Les collections sur les années sont dans les mêmes tons. Il y a là des réinterprétations des pièces de certaines collections passées, les détails et les matières changeant d’une année à l’autre. Nous ne sommes pas du tout dans le côté mode à consommer. C’est une véritable garde robe ordonnée et structurée. Cohérente est le mot le plus adéquat.

Baron Y*** rock dandyDuffle coat revisité, je suis très séduit par la façon dont a été fait la capuche

baron y*** poney skin blousonComble du précieux, et par ici on adore. Un blouson très simple qui se démarque par sa matière : Poney skin (poils longs)

Le manteau

Je cherche un manteau vous vous rappelez ? 🙂 Je m’approche donc des modèles exposés et je m’attarde sur un manteau droit noir, deux boutons au fermant droit et avec une ceinture dans le dos. Composition : 80% cachemire, 20%laine et col en mouton retourné (très doux !).

Baron Y*** manteau

C’est beau à voir ça

J’en suis fan. Je ne le lâche presque plus. Il répond vraiment à toute mes attentes.
Matières de qualité, fabrication maîtrisée, coupe précise.
C’est cependant plus un manteau d’apparat. Le boutonnage assez bas laisse place à une gorge assez profonde ce qui laisse la poitrine un peu à découvert. Idéalement je le porte avec veste, chemise, et cravate ou bien avec un bon pull en laine en dessous. Si le vent se fait trop insistant je relève alors le col, boutonne voire ceinture le manteau pour m’en protéger.
On pourra le porter avec une écharpe tombant un peu sur le buste, si l’on préfère le porter avec le col baissé. En plus, cela permet d’ajouter un peu de fluidité et de volume.

porter un manteau d'hiver

Le manteau tient chaud immédiatement. Lors de l’un des derniers shooting réalisé en extérieur pour le blog, j’avais très froid entre les changements de blousons. J’ai alors enfilé le manteau. Dès que je l’ai mis j’ai senti une douce chaleur m’envelopper. Et j’affrontais le froid à nouveau serein comme un moine en méditation.

zenZen !

Caractéristiques techniques du manteau

Comme je vous l’ai dit le manteau est fait de 80% de cachemire et de 20% de laine. Le tissu vient d’Italie et est vraiment magnifique. C’est doux et surtout épais ! La dernière fois que Jérémy est passé à Paris fin janvier, on a fait une petite comparaison entre le tissu de son manteau De Fursac et et le mien. Le sien est 80% laine et 20% cachemire, bien plus doux mais bien plus fin. Le drap du manteau Baron Y*** est deux fois plus épais.
Juste un peu ennuyant à mon goût (mais ça c’est parce que je suis un maniaque complètement craqué :D) très, très, très léger boulochage au niveau des bords des manches et des bords des revers à cause du mélange cachemire/laine.

baron y*** cachemireLa matière prend la lumière d’une manière unique. Très beaux reflets.

boutonnière manteauFocus sur les jolis boutons gravés.

Il faut également souligner le fait que ce manteau ne craint pas les intempéries. Je parle ici de la pluie que l’on redoute tous lorsque l’on porte nos beaux habits si ils ne sont pas expressément fait pour parer à ces éventualités climatiques. J’ai eu l’occasion de voir le comportement du drap sous la pluie, et je peux vous dire que lorsque l’on vante les mérites des lainages hydrophobes par nature ce n’est pas pour du beurre !
L’eau n’a fait que se déposer sur le drap, elle n’est pas absorbé par le tissu qui est donc déperlant. Bon il faut quand même avouer qu’après que l’eau se soit évaporé la surface du manteau est très légèrement humide. Bah oui il avait plu vraiment beaucoup. Alors certes ce n’est pas une toile cirée ou le beau tissu technique d’une parka ou encore les laines d’Eclectic complètement imperméables mais si jamais vous êtres surpris par le mauvais temps, vous ne vous ferez pas de mauvais sang !

Côté réalisation technique, le manteau est semi entoilé. C’est à dire que tout le buste est piqué à la main, avec un plastron composé de 3 ou 4 toiles cousues ensemble qui assurent la structure du buste et sa forme. Cela veut aussi dire qu’en dessous on a du thermocollé. C’est une technique très courante en prêt à porter. Le manteau est fabriqué dans un atelier parisien par un monsieur qui travaille pour les lignes haute-coutre de certaines grande maisons comme Dior.

Quelques mots sur la couleur :

Le noir est une couleur que l’on déconseille fortement aux débutants puisqu’elle demande de savoir reconnaître une matière de qualité, et est assez complexe à porter en plus de cela. Le noir peut apporter à une pièce beaucoup de formalisme, il faut donc savoir jouer avec les contraste de style et les couleurs pour éviter des tenues trop austères.
Il est important de savoir également que le (bon) vêtement noir sera en général plutôt d’un prix élevé du fait des matières qu’il exige. C’est alors un choix qui peut se révéler risqué.

Côté budget pour un très bon manteau d’hiver on démarre vers 450/500 euros. Et avec les soldes ces prix peuvent tomber jusqu’à 270/350 euros. J’étais donc parti avec un budget de 500 euros. Le manteau Baron Y*** était proposé à -50% par chance. Toutefois son prix restait fixé à 625 euros. Au vu de la qualité et de la nécessité de l’investissement, j’ai complété la somme sans hésiter.
On obtient donc un manteau au rapport qualité/prix absolument exceptionnel grâce au miracle des soldes 🙂 c’es la période des bonnes affaires ! Vraiment.

Comment porter un manteau ?

Très facile mes chers lecteurs ! Comme ci dessous par exemple :

Baron Y*** manteauMême ouvert le manteau garde son cintrage grâce à la ceinture dans le dos.

Manteau noir

manteau cintréLa ceinture ici est défaite et tombe de chaque côté du manteau. Vous noterez que le manteau a une seule fente, ce qui est le juste milieu entre le très formel (sans fente) et le plus informel (deux fentes de part et d’autres). Allure de complet donné par cette fente unique.

Baron y manteau noir

Vous constaterez que je porte le noir en dernière couche. Il est recommandé de mettre les couleurs les plus claires en premier puis d’aller vers des couleurs plus sombres en dernier.

Je porte une chemise et une cravate Balibaris, un blazer Yves Saint Laurent, un pantalon COS et le manteau en question ! J’ai fait le choix du style sartorial car ce manteau vous le verrez plus tard est très versatile. Celui ci répond donc à plusieurs usages. On est donc sur une tenue plutôt formelle en apparence bien que la tenue soit dépareillée et que je porte des chaussures marrons.

Baron Y*** bw yw

Ici on a un manteau porté à la taille parfaite. On est sur du 48 bien que je porte plutôt du 46 mais c’est parce que le manteau est coupé bien cintré.
La ligne des épaules est très droite et la cassure de l’épaule est parfaitement nette. Les manches s’arrêtent exactement là où il faut. Pas avant, pas après mais exactement juste après le poignet et mordent un peu sur la main.
Le manteau suit la ligne du corps sans s’en écarter. Il n’est pas trop cintré pour pouvoir porter plusieurs couches en dessous. Même avec seulement un sweat en dessous il n’est pas large.
En ce qui concerne la longueur vous voyez que le manteaux s’arrête au dessus du genou et pas plus. Je mesure 1,78 m et prendre plus long ne sers à rien, il n’y a que les manteaux que l’on porte par dessus un smoking pour aller à l’opéra ou dans des soirées où le tuxedo est de rigueur. C’est d’une mise très formel de manière générale.
Soit dit en passant vous pouvez prendre plus long. Des créateurs comme Ann Demeulmeester, Junya Watanabe ou encore Yojhi Yamamoto en font parfois mais attention faut savoir ce que vous faite c’est tout.

Baron Y*** look

manteau droit noir

J’aurais l’occasion de vous proposer d’autres tenues avec ce manteaux pour vous montrer toutes les possibilités qui sont possible et il y en a beaucoup ! Je vous conseille donc à tout les parisiens qui cherche des pièces pour gonfler leur style ou à ceux qui serait de passage dans la capitale de faire un tour chez Baron Y***. Ne serait ce que pour découvrir quelque chose de différent, je vous le promets vous ne serez pas déçu si vous êtes amateurs addict des beaux vêtements !

Sidney, client très heureux et satisfait

Vous aimerez également

About Author

Sidney Chroniqueur Bw-Yw. Convaincu qu'un style ne prime pas sur un autre j'aime surtout la variété, les choses bien faites et les sneakers.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Mode Homme et nous.

Bw-Yw est un blog mode homme, traitant des tendances, proposant des looks mais aussi du lifestyle, grooming, voyages et cosmétiques.

Retrouvez-nous sur toutes nos thématiques, qu'il s'agisse de mode masculine ou de billets d'humeur, en voyageant à travers le blog.

Pour nous écrire par Courrier : BW-YW SARL - 14 rue Caffarelli - 75003 - Paris

Et par Email : Presse (at) bw-yw (point) com

Si vous souhaitez parler de nous

Vous voulez en savoir plus sur Bw-Yw ? Comprendre quelle est notre mission ? Retrouvez-nous dans la page à propos et dans la charte du blog pour tout savoir de nous. Vous y trouverez aussi nos parutions extérieures que ce soit sur d'autres blogs ou dans les médias.

La Blogroll Bw-yw

Découvrez tous Nos copains à visiter , parce que la mode, c'est aussi partager et faire des rencontres. Si vous souhaitez figurer dans cette catégorie, n'hésitez pas à nous envoyer un petit mail pour vous faire connaître !

Et ne loupez pas non plus la blogroll féminine, avec tous les blogs de filles qu'il faut lire !

Ce que vous devriez savoir sur nous

N'hésitez pas à nous contacter pour toute demande d'information. Retrouvez aussi tous nos conseils pratiques. © Copyright 2012 Bw-Yw blog lifestyle et de conseils pour les hommes. Pour tout renseignement complémentaire, référez vous à la page contact

Lire les articles précédents :
choisir sa montre pour homme
Comment choisir sa montre : L’article pour être toujours à l’heure

Pas toujours évident lorsque l’on n’est pas expert de savoir choisir la montre qui correspond le mieux à notre allure,...

Fermer