Pourquoi il vaut mieux opter pour de la toile japonaise (selvedge) pour vos jeans !

Le week-end dernier, j’ai eu l’occasion de faire l’acquisition d’un nouveau jean, et cela m’a donné envie de vous parler un peu de toile de jean.
Qu’il s’agisse d’épaisseur, d’ouverture de chevilles, et de ce qui se fait de mieux…
Alors pourquoi tous les blogs vous conseillent la toile japonaise, aussi appelée Selvedge ?

Pour les parisiens, sachez que vous pouvez trouver des choses très bien chez Elevation Store, Rue vieille du temple dans le marais !
Pour les autres, la plupart des marques citées se trouvent sur internet, donc n’hésitez pas.
De plus, rappelez vous que vous pouvez toujours renvoyer un produit qui ne vous va pas dans un délais de 7 jours ou plus après un achat sur internet. (On me pose souvent la question).
Nous avions déjà parlé de jean et de comment le choisir dans un article qui remonte un peu.
Si si, rappelez vous : Comment choisir un jean pour homme ?
Aujourd’hui, nous allons parler plus en détail de qualité, mais aussi de toile et de haut de gamme. C’est parti pour un article sur le jean qui résiste à tout : Le selvedge.

La toile Selvedge

jean selvedge bw-yw

La toile japonaise ou selvedge est une toile extrêmement serré et beaucoup plus résistante que la moyenne avec des bords finis permettant au jean de ne pas s’effilocher pour un oui ou pour un non. C’est tout de même un avantage indéniable pour ceux qui comme nous, lavent peu leur jean pour le préserver et l’usent donc au fil des années. (Sur la fin, un jean en toile classique a tendance à prendre un sacré coup de vieux).

A l’origine, ces toiles étaient produites en Europe.
Mais, avec la demande croissante d’après les trente glorieuses, les producteurs abandonnent peu à peu ces machines de grande qualité pour aller vers une productivité accrue.
C’est alors la « fin » des teintures naturelles (indigo), des jean solides et le début des délavage industriels, du sablage etc…

Superbe période pour l’industrie, triste période pour les amateurs de beaux jeans, mais rassurez-vous, l’histoire ne s’arrête pas là.

Toile de jean indigo

Ci-dessus, le coton coloré avec le colorant naturel (l’indigo). Qui doit être teinté à la main, et très doucement, pour que les bactéries n’attaquent pas la fibre.

Plusieurs années après cela, les Japonais ont commencé à acheter ces machines dont les européens ne voulaient plus, pour fabriquer leurs propres tissus.
Aujourd’hui, ce sont eux qui possèdent d’ailleurs la plupart de ces machines, et c’est aussi eux qui vendent cette toile de qualité aux producteurs qui y sont revenus (d’où la toile japonaise).

Il ne faut pas confondre une toile classique, une toile selvedge ou une toile brute qui sont des choses différentes.
La toile classique est celle que la plupart d’entre nous connaissent, un toile selvedge réfère aux finitions et une toile brute réfère au fait qu’elle n’ai jamais été traité (pas de fixation de couleur par exemple).

différence selvedge et toile normale

Par ailleurs, sachez qu’une toile selvedge n’est pas toujours synonyme de meilleure qualité.
Cette toile est cependant plus résistante et vieillira mieux et de façon unique, contrairement à tout ce que l’on peut trouver dans le commerce aujourd’hui en non-selvedge (sauf quelques rares cas de toile italienne par exemple).

Un jean vraiment solide

Il y a plusieurs détails qui vous permettront de remarquer la solidité d’un jean, en plus du fait que la toile soit selvedge ou non.
Tout d’abord, les coutures.
En effet, un jean de bonne qualité et solide, se remarque au niveau des coutures bien finies, bien arrêtées qui permettent de solidifier le tout.

De plus, les poches sont en générales doublées (pour éviter que vous ne fassiez un trou avec vos clés par exemple), il y a des rivets de renfort à l’intérieur du jean, les coutures intérieures sont propres, bien finies et parfois même, vous trouverez un ourlet dit en « point chaînette » (plus solide que la moyenne).

Mais même avec tous ces détails, certains jeans sont plus solides et de meilleure qualité que d’autres.
Regardons en quelques lignes, la marque de jean Momotaro.

Momotaro, le très haut de gamme du jean

revers jean selvedge

On ne peut pas parler de toile japonaise sans vous présenter la marque Momotaro, très haut de gamme du jean.
(Croyez-moi, j’en ai eu récemment en main, c’est assez foufou)

Le berceau de la marque se situe à Kojima, un village de pêcheurs rattaché à la municipalité de Kurashiki ; c’est le lieu de naissance du jeans japonais et, aujourd’hui, la « Mecque » du denim. Kojima a longtemps prospéré grâce à la production textile : une histoire qui débute par la culture du coton dans les zones conquises sur la mer et se poursuit à l’époque d’Edo avec la fabrication des cordelettes pour poignée de sabre, puis celle des chaussettes tabi à l’ère Meiji, avant d’atteindre son apogée après la guerre grâce à la confection d’uniformes scolaires. C’est toujours à Kojima qu’au début des années 1960, le fabricant de textile Maruo Hifuku (aujourd’hui Big John) se lance dans la production de denim et donne naissance aux jeans japonais. Les techniques de couture à la machine de cette toile épaisse s’ajoutent au savoir-faire accumulé après-guerre dans la confection des uniformes scolaires, et Kojima devient en un clin d’œil le berceau de la production de denim.

Grâce à ces compétences techniques de haut niveau, Kojima devient synonyme de denim pour les marques japonaises comme étrangères, et les carnets de commandes se remplissent. Avec l’apparition des jeans à bas prix, le village se concentre sur la confection de produits à forte valeur ajoutée. S’appuyant sur le savoir-faire engrangé dans la sous-traitance et sur leurs compétences en matière de design, certaines entreprises lancent leur propre marque. Aujourd’hui, une trentaine de fabricants de jeans et plus de 200 entreprises du secteur assurent 40 % de la production japonaise de jeans. Et les acheteurs professionnels japonais comme étrangers, sans oublier les amoureux du jeans, font le déplacement jusqu’à Kojima.

Momotaro Jeans éveille également un vif intérêt à l’étranger et, en 2010, une vente spéciale a été organisée en Thaïlande avec le grand magasin Isetan. Depuis 2011, la marque participe au salon de mode urbaine Capsule, à New York et Paris entre autres. « La beauté de l’indigo propre à Momotaro Jeans nous a attiré de nombreux commentaires positifs », révèle le responsable commercial de la marque, Tabuchi Tatsushi. En 2011 a été créée la marque Japan Blue, davantage tournée vers l’international, et les deux gammes sont actuellement commercialisées dans soixante-dix boutiques à l’étranger.

Jean selvedge japan blue

J’ai également eu cette fameuse marque Japan Blue en main, j’ai d’ailleurs craqué pour un jean de cette marque.
Pour une qualité très satisfaisante, on est à la moitié du prix de momotaro…
Il y a de nombreuses autres marques faisant du selvedge que vous pourriez également découvrir…

Quelques marques à souligner si vous ne les connaissiez pas

jean selvedge naked & famous

  • A.P.C
  • Acne
  • Naked & Famous
  • Nudie
  • Unbranded brand
  • Edwin
  • AVN
  • Kohzo
  • Balibaris
  • Uniqlo

Ces quelques marques font de la toile selvedge de bonne qualité, pour un prix tout à fait acceptable (moins de 200 euros en général, soit un bon prix pour cette gamme de jean).

A part Khozo qui vont plutôt dans le TRES haut de gamme (encore plus travaillé mais aussi plus cher que Momotaro par exemple)

Nos amis de chez BonneGueule ont d’ailleurs également produit un très beau Jean Selvedge que vous pouvez découvrir sur leur eshop.

Après l’avoir essayé, ce que je pense du selvedge

Après l’avoir testé, que dire d’une toile selvedge..
Croyez-moi, j’étais très attaché à mon vieux jean Kooples complètement défoncé Délavé par le temps et les péripéties. Pourtant, je n’ai plus du tout envie de le porter…
Une fois que l’on a goûté à cette qualité de toile, difficile de repasser sur quelque chose de moins bon…
Donc avant de vous lancer, attention à l’addiction !

Si le Selvedge est un peu difficile les premiers jours (la toile étant très rigide), il se détend assez rapidement à mesure des ports et finit par épouser le corps de façon très agréable. Vous serez maintenus sans être trop serrés, c’est plutôt confortable.

EDIT : 16/02/15 : Après avoir malmené ce jean un nombre de fois incalculable, il est toujours en aussi bon état et se délave naturellement. Le Selvedge se patine réellement avec le temps et deviendra votre meilleur ami à coup sûr.

conclusion

Pour conclure, nous validons complètement la toile selvedge sur Bw-Yw, même si on pouvait largement s’en douter.

Et vous, vous avez déjà testé ? Qu’en avez-vous pensé ?

Jérémy, qui ne reportera plus jamais son vieux jean pourri.

Et si vous voulez en savoir toujours plus sur nos actualités et recevoir nos bons plans, laissez votre mail juste en dessous :

Je veux être tenu au courant !


Vous aimerez également

About Author

Jérémy Kohlmann Jérémy, rédacteur en chef et créateur de bw-yw.com, j'écris sur la mode masculine, le style et surtout j'aime le kiri. Originaire d'Alsace : si un plat ne contient pas de fromage, c'est pas un plat. PS : Le cheddar orange fluo en brique n'est pas du fromage.


38 COMMENTS ON THIS POST To “Pourquoi il vaut mieux opter pour de la toile japonaise (selvedge) pour vos jeans !”

  1. Pok dit :

    Super article, merci.
    C’est intéressant d’en apprendre plus sur la toile selvedge.
    Je ne l’ai pas encore testé mais je risque de me laisser tenter !

  2. Scoobi dit :

    Bonjour,
    Article très intéressant, j’ai vu un reportage sur Arté qui parlait de ce genre de Jeans qui dure dans le temps !
    Il y a qu’une adresse sur Paris pour trouver ces Jeans Japonais ?
    On peut trouver aussi les Samurai Jeans ?
    Cordialement

    • Sidney dit :

      Hello Scoobi ! Merci pour ton commentaire
      Tu trouveras facilement des jeans selvedge à Paris. Les meilleures adresses pour moi sont The Elevation Store rue vieille du temple et Renhsen rue Beaupaire pour du haut de gamme. Buget entre 200 et 300 euros.
      Apres tu as pas mal de boutiques fournies dans ce genre de jean : Balibaris, French Trotters, APC, Edwin, Centre Commercial.
      Pour la marque Samouraï Jeans tu n en trouveras pas sur Paris mais sur les e shop DC4 et TATE;YOKO 😉

  3. Scoobi dit :

    Bonsoir Sydney,
    Un grand merci pour la rapidité à mes questions ! 😀
    J’ai trouver Elevation Store en fouinant un peu sur le web !
    Quelqu’un connait Zine Fashion Store, c’est sur Paris ?
    Mais il y a tant de marque de Jeans venant du soleil levant !
    Enfin je me rappelle dans ma jeunesse que mes Jeans durait bien plus longtemps avec ces rivets en cuivre !
    Je me rappellent surtout de la couleurs de mes cuisses teinté au bleu indigo ! 😀
    Il me reste plus cas à aller sur la capitale et essayer Edwin et autres…. pour retrouver ma jeunesse passé !
    Merci beaucoup et bonne continuation pour ce blog ! 😉

    • Sidney dit :

      Oui c’est vrai que la qualité avant bien baissé sur les deux avant dernières décennies.
      Heureusement que cela s’est inversé depuis 6, 7 ans 🙂
      Non je ne connaissais pas ! Merci pour la nouvelle adresse j’irais jeter un oeil.

      Haha oui ça m’est arrivé aussi et bien j’espère que tu retrouveras le bonheur de ta jeunesse avec ces jeans ! Il y a tout ce qu’il faut pour être heureux
      Merci et bonne continuation à toi aussi, fais nous savoir quand tu auras trouvé ton graal 😉

      • Scoobi dit :

        Merci j’espère bien trouver mon graal, mais on va attendre un peu, je risque de faire des folies ! 😀
        Voici la première l’adresse, on trouve aussi le phone et l’autre adresse sur Paris et Lille si je me trompe pas !?
        Zine Fashion Store
        212 rue Saint Martin 75003 Paris !

  4. Hank dit :

    Salut Jérémy, super article !

    Sais-tu ou est-ce que je pourrais trouver un jean Japan Blue comme cité ci-dessus à Paris ?

    Merci d’avance.

  5. Fabrice dit :

    Salut Jeremy,
    Ma première expérience avec un jean de qualité a été avec un APC New Standard. Le tralala marketing m’avait convaincu de même que la coupe de leurs jeans. Ma déception en a été d’autant plus grande lorsque 8 mois plus tard mon jean était troué à l’entrejambe des deux côté avec des trous d’au moins 4 cm de diamètre. Même problème d’usure au niveau de l’ourlet. J’ai essayé le programme Butlet (échange d’un vieux jean contre un nouveau à moitié prix) dans l’APC de Berlin. Refus d’APC: trop foncé, pas assez usé et on ne reprend pas avec des trous!
    Donc ma question: est-ce seulement du marketing, est-ce que APC à un problème de qualité? Avez-vous vu des différences entre les marques citées?

    • Salut Fabrice ! Pas certain que ça vienne de la qualité ! En général on a plutôt de bons retours sur APC.
      Tu es plutôt fort au niveau des cuisses ? Ce genre de soucis arrivent pas mal à mes potes qui font du foot par exemple et qui ont de bonnes jambes. Moi taillé comme une chips je n’ai jamais usé un jean entre les jambes :/
      Si tu cherches vraiment du solide, vas peut être voir du côté de Japan Blue ou carrément Momotaro mais c’est un autre budget.
      Ceux là, tu ne devrais pas réussir à les user aussi vite 😉

    • Adrien dit :

      Hello,

      Je me permets d’ajouter qu’APC a augmenté ses prix et baisser de qualité dernièrement.
      Dans un budget similaire, tu as Edwin (selvedge). Sinon en plus haut de gamme on n’oublie pas Renhsen 🙂

      • Fabrice dit :

        Salut et merci pour vos réponses,
        @Jeremy: effectivement j’ai des cuisses fortes. Seulement 8 mois pour un jean qu’on ne met pas tous les jours…
        @Adrien: je me suis décidé pour un Edwin ed 55. La coupe est très sympa. On verra our la qualité!
        Bon w-e!
        Fabrice

  6. laura dit :

    Bonjour très intéressant tout votre article mais ou acheter ces fabuleux jeans sur internet!? Je n’habite pas Paris et je ne trouve pas de site convenable pour une livraison si possible avant Noël!! Merci d’avance pour vos réponses !!

  7. laura dit :

    Merci pour ta réponse mais je n’ai pas malheureusement pas trouvé mon bonheur dans ces marques, mon homme le souhaite délavé et plutôt bootcut, et aucune de ces marques n’en propose! Aurais tu peut être d’autres suggestions?

  8. ismael dit :

    Bonjour, Jérémy

    Superbe article, vivant au japon, j’ai découvert momotaro jeans il y a maintenant deux ans, et je le dis tout net, j’en suis tombé amoureux. Un rapport qualité prix sans égal, une finition phénoménale. Oui je peux comprendre qu’un jeans à 200 euros environs peut faire cher mais un jeans avec une garantie de 10 ans ça le rend tout de suite plus abordable. Je vais chercher mon 11 eme demain à la boutique momotaro jeans d’omotesendo (tokyo), cadeau de ma chère et tendre pour noel.

  9. Tonio dit :

    Bonsoir,
    Peux- tu me dire quel modèle tu as pris chez Japan Blue je suis un peu perdu entre les différentes tailles.
    Je cherche un jean pas trop haut au niveau de la taille et semi-slim.
    À priori il chausse petit : faut il prendre une taille au-dessus ?
    Merci pour les conseils

    • Bonjour Tonio, moi je fais du 31 et j’ai du opté pour du 34.
      Je n’ai plus le nom du modèle en tête mais j’ai pris celui avec de l’elasthane dedans pour plus de confort.
      Tu dois pouvoir trouver sur le web une explication sur les coupes Japan Blue, et si tu es de Paris, il y a Elevation Store dans le marais qui distribue cette marque.

  10. Nico 87 dit :

    Bonjour BW-YW
    Je suis moi aussi un fraîchement converti au selvedge. Je ne peux plus revenir à mes anciens jeans Diesel ou Kooples.
    J’ai opté pour la marque française Bold Boys, plus précisément le modèle « Big Boy 4000 ». Un beau denim brut, coupe slim fit précise, en toile 13 oz, selvedge ring spun, 100% coton, avec rivets et boutons en cuivre + poches doublées. Bref tous les détails de finition qui font un jean de qualité supérieure. Le budget est comparable à APC.
    Je valide et vous le conseille.

    • Salut Nico ! Bold Boys fait des choses pas mal oui mais ce n’est pas la seule marque de Selvedge cohérente qu’il existe.
      après c’est une question de choix, d’envie etc… De notre côté, on aime bien les marques japonaises aussi, mais c’est vraiment une question de gouts 🙂

  11. Thierry dit :

    Toile selvage de haut niveau…jusqu’à 16.25 oz, à moins de 100€ chez bravestar.com, selvedge mais us…

  12. Agnes dit :

    Bonjour
    Auriez vous des marques de jean en toile selvedge pour femme à me conseiller svp ?
    Agnès

  13. nathalie dit :

    Bonjour,
    Moi aussi je cherche un jean selvedge pour femme. Merci pour les adresses conseillées.

  14. Djamel dit :

    Super article , plaisant à lire avec des informations bien utiles , en ressent bien l’émotion de l’auteur ,Good job

  15. Pape dit :

    Bonjour,

    J’adore les coupes de Diesel et ma question est de savoir si Diesel propose des jeans en selvedge?
    Et quel est le nombre moyen de jean qu’un homme doit avoir dans son armoire?

    Salutations

    • Bonjour Pape,

      Je ne crois pas pour Diesel, mais un grand nombre de marques proposent des coupes similaires 🙂
      Quant au nombre de jean, il n’y en a pas de parfait. Je dirai qu’une garde robe complète comporte un bon brut et un jean gris par exemple.
      Regarde du côté de chez Uniqlo en entrée de gamme, ou sinon chez Japan Blue, BonneGueule et consorts si tu as un peu de budget !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Mode Homme et nous.

Bw-Yw est un blog mode homme, traitant des tendances, proposant des looks mais aussi du lifestyle, grooming, voyages et cosmétiques.

Retrouvez-nous sur toutes nos thématiques, qu'il s'agisse de mode masculine ou de billets d'humeur, en voyageant à travers le blog.

Pour nous écrire par Courrier : BW-YW SARL - 14 rue Caffarelli - 75003 - Paris

Et par Email : Presse (at) bw-yw (point) com

Si vous souhaitez parler de nous

Vous voulez en savoir plus sur Bw-Yw ? Comprendre quelle est notre mission ? Retrouvez-nous dans la page à propos et dans la charte du blog pour tout savoir de nous. Vous y trouverez aussi nos parutions extérieures que ce soit sur d'autres blogs ou dans les médias.

La Blogroll Bw-yw

Découvrez tous Nos copains à visiter , parce que la mode, c'est aussi partager et faire des rencontres. Si vous souhaitez figurer dans cette catégorie, n'hésitez pas à nous envoyer un petit mail pour vous faire connaître !

Et ne loupez pas non plus la blogroll féminine, avec tous les blogs de filles qu'il faut lire !

Ce que vous devriez savoir sur nous

N'hésitez pas à nous contacter pour toute demande d'information. Retrouvez aussi tous nos conseils pratiques. © Copyright 2012 Bw-Yw blog lifestyle et de conseils pour les hommes. Pour tout renseignement complémentaire, référez vous à la page contact

Lire les articles précédents :
tout savoir sur la laine
La laine : Traitements et Caractéristiques

Note de Jérémy : Sidney nous propose aujourd'hui un article très complet sur la laine. Vous vouliez savoir de quoi...

Fermer