Présentation et interview de Kevin Seah : un tailleur d’exception à Singapour

Kevin Seah est l’un des meilleurs et des plus prolifiques tailleurs de Singapour. Son showroom, situé au coeur du quartier d’affaires de Singapour, transporte immédiatement le visiteur dans une sorte de club pour gentlemen où bières et whisky de qualité se mêlent à l’odeur du tabac et à un fond de musique jazz. À des milliers de kilomètres de cet endroit, il nous a paru fascinant d’attraper un peu de cette atmosphère, un peu de ce style, un peu de ce tailleur. Présentation et interview de ce fascinant personnage.

Un espace au coeur de Singapour

Kevin Seah a commencé à travailler dans une entreprise de tailleurs à l’âge de 17 ans à Singapour. Fasciné par la mode depuis ses 14 ans, il n’a eu de cesse de tendre vers son objectif : vivre de sa passion. Aujourd’hui, il accueille ses clients avec un grand sens de l’hospitalité, les aidant à se détendre afin de donner vie au costume de leur rêve.

kevin seah portrait

Portrait de Kevin Seah. 


Comme avec tout autre tailleur, tout commence par une première consultation : tout client possède un style de vie, des préférences, des envies que le tailleur se doit de comprendre et de traduire techniquement. L’objectif de Kevin est bien de proposer un costume unique, basé sur des techniques et un artisanat traditionnel, en apportant un « twist » élégant. C’est le classicisme anglais qui le guide, et la touche italienne qui relève le goût de ses pièces. Ses clients peuvent être des novices, qui viennent se procurer leur premier costume – l’entrée de gamme se situe aux alentours de 1850 euros, ce qui est moitié moins cher que la plupart des tailleurs de Savile Row à Londres – ou bien des « vétérans ». L’objectif principal et final : rendre le tailoring accessible au plus grand nombre de gentlemen possible.


Les costumes sont confectionnés à la main et entièrement entoilés. Les coupes sont modernes, et les matières et matériaux utilisés de qualité. Kevin Seah est également distributeur de marques de grande qualité dont nous vous avons déjà parlé ici et là, comme Gammarelli, Mazarin pour les chaussettes, ou Gaziano et Girling pour les chaussures. Enfin, Kevin Seah collabore de temps à autre avec des artistes pour créer des pièces uniques.



Les collaborations

CEET est un graffeur français qui expose dans de nombreuses expositions « street art » partout dans le monde. Son art repose sur le jeu des couleur et des lettres. Kevin Seah et CEET ont proposé une édition limitée d’une veste sport en lin. Une veste difficile à porter mais au cachet unique.

CEET Kevin Seah

La doublure est basée sur le travail du graffeur. Très original !


Cyril Phan, également connu sous le nom de Kongo, est un peintre autodidacte français qui s’est distingué pour son travail sur le graffiti durant ces 20 dernières années. En collaboration avec Kevin Seah, une veste sport unique a été confectionné pour son exposition à D Gallerie à Jakarta en mai 2013.

Kongo Kevin Seah

À gauche, Kongo, à droite, Kevin Seah.

Notre interview avec Kevin Seah

BW-YW : Pouvez-vous vous présenter ?


Je suis Kevin Seah, Fondateur et directeur du groupe Kevin Seah. Nous sommes une entreprise de costumes sur mesure basée à Singapour depuis 2009.


BW-YW : Avant de fonder votre groupe, vous avez commencé par créer des robes de mariage et des robes de soirées. Pourriez-vous nous expliquer ce qui a amené ce changement de direction ?


J’ai commencé par le design de robes de mariées en 1997, avant de créer le groupe Kevin Seah en 2009. La raison principale pour laquelle j’ai fondé ce groupe dédié aux costumes sur-mesure, c’est le manque de qualité et de style qu’offrent les tailleurs de Singapour. Lorsque je confectionnais les robes, je trouvais difficile de trouver des costumes faits main, traditionnels, et confectionnés dans des matières de qualité. J’ai commencé à faire mon sourcing en Angleterre et en Italie, dans les meilleures filatures au monde qui travaillaient déjà avec les meilleurs tailleurs pour créer des costumes fait main de grande qualité.


BW-YW : Comment décririez vous les costumes que vous faites ? Quelle est la marque de fabrique du groupe Kevin Seah et de ses costumes ? Que souhaitez-vous apporter au marché masculin du costume ?


Nos costumes n’ont pas vraiment de « style maison », à titre personnel je ne crois pas à ce type de slogan. Avec le sur-mesure, nous devons vraiment travailler avec le client, afin de comprendre ce qu’il cherche et ce qu’il souhaite. Nous sommes là pour travailler avec nos clients, avec notre expertise et notre sens du style et du design, afin de créer un costume sur mesure pour eux. Je veux vraiment apporter un style très personnalisé, en travaillant avec des vêtements de qualité et en créant des détails uniques pour nos clients.

kevin seah

BW-YW : Pouvez-vous nous en dire plus sur votre boutique ?


Notre boutique est située dans le centre du quartier business de Singapour, en face de la rivière de Singapour. Nous offrons des costumes sur-mesure et une gamme de chaussures provenant des meilleurs chausseurs au monde, comme Gaziano & Girling, d’Angleterre.
Nous avons également une gamme d’accessoires comme des cravates. Nous proposons un service de cravate sur mesure, grâce auxquels les clients peuvent personnaliser leur propres cravates avec nos matières.


BW-YW : Comment choisissez-vous les artisans avec lesquels vous travaillez ?


Nous avons des artisans de partout dans le monde qui nous contactent en permanence pour travailler avec nous. Je suis content d’être capable d’atteindre ces personnes incroyables avec qui je peux partager connaissances et idées afin de créer des produits originaux et intéressants pour nos clients.


BW-YW : Pourquoi est ce que cela est important pour vous ?


Il est important pour moi de travailler avec les meilleures personnes, afin de créer des choses que nous ne pourrions pas faire autrement. Nous sommes souvent limités par nos ressources, nos matières et notre technologie à Singapour.

boutique kevin seah

La boutique Kevin Seah à Singapour. Une sorte de club pour gentlemen, qui donne vraiment envie.


BW-YW : À propos de vos accessoires : comment choisissez-vous les usines avec lesquelles vous travaillez ? Pourquoi est il si important que vous puissiez offrir tous ces produits ?


J’ai commencé à aller au Pitti Uomo il y a quelques années pour rencontrer des créateurs et des marques avec lesquelles nous pourrions travailler. Singapour est un marché dominé par les grandes marques, comme n’importe où ailleurs dans le monde. Je souhaite créer un espace où je peux être entouré de belles choses, que j’aime personnellement et qui attireront les clients qui partagent ce même goût.



Nous remercions très chaleureusement Kevin Seah qui a accepté de répondre à nos questions. Nous avons définitivement envie de partir pour Singapour dans l’heure (on commencera par le Pitti Uomo très prochainement !). En attendant, on vous livre ces quelques derniers mots …

« Finalement, j’aimerais que la boutique Kevin Seah soit un endroit pour tous. Que vous soyez un couple ou seul, plus âgé ou plus jeune, traditionnel ou extravagant, j’aimerais pouvoir penser que vous pourriez venir ici et trouver exactement ce dont vous avez besoin. »



À très bientôt !


Adrien


Je veux recevoir les bons plans et conseils !
Tu veux aller plus loin que les autres ? Recevoir nos bons plans shopping et nos meilleurs conseils ? Tu ne veux plus louper aucun de nos lancements ? Laisse nous ton mail, on est garanti sans spams ni édulcorants !


Vous aimerez également

About Author

Adrien Danseur et grand amateur de compote de pêche, j'aime avant tout les créateurs confidentiels, les foulards vintage, et les rayures. Beaucoup de rayures.


2 COMMENTS ON THIS POST To “Présentation et interview de Kevin Seah : un tailleur d’exception à Singapour”

  1. Bnb dit :

    Deux petites coquilles dans l’article :
    – « peuvent personnalisé » -> « peuvent personnaliser » serait plus adapté.
    – « Nous avons définitivement envie de partir pour Honk-Kong dans l’heure » : Honk-Kong, Hong Kong ou Singapour ? 🙂

    Interview intéressante sinon, bien qu’un peu courte et ne présentant pas très en détail l’offre de ce Monsieur, que je suis désormais curieux de connaître !

    • Salut Bnb ! Les coquilles sont corrigées 🙂 Merci pour ton retour !
      Quant à ton autre remarque, l’objectif de l’article n’est pas de présenter l’offre en détail mais plutôt de montrer qu’il existe une offre internationale de qualité, notamment en Asie depuis quelques années.

      Cela dit, si tu veux en savoir plus sur Kevin Seah, je t’invite à le contacter via son email ou les réseaux sociaux, il est très accessible 🙂

      A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Mode Homme et nous.

Bw-Yw est un blog mode homme, traitant des tendances, proposant des looks mais aussi du lifestyle, grooming, voyages et cosmétiques.

Retrouvez-nous sur toutes nos thématiques, qu'il s'agisse de mode masculine ou de billets d'humeur, en voyageant à travers le blog.

Pour nous écrire par Courrier : BW-YW SARL - 14 rue Caffarelli - 75003 - Paris

Et par Email : Presse (at) bw-yw (point) com

Si vous souhaitez parler de nous

Vous voulez en savoir plus sur Bw-Yw ? Comprendre quelle est notre mission ? Retrouvez-nous dans la page à propos et dans la charte du blog pour tout savoir de nous. Vous y trouverez aussi nos parutions extérieures que ce soit sur d'autres blogs ou dans les médias.

La Blogroll Bw-yw

Découvrez tous Nos copains à visiter , parce que la mode, c'est aussi partager et faire des rencontres. Si vous souhaitez figurer dans cette catégorie, n'hésitez pas à nous envoyer un petit mail pour vous faire connaître !

Et ne loupez pas non plus la blogroll féminine, avec tous les blogs de filles qu'il faut lire !

Ce que vous devriez savoir sur nous

N'hésitez pas à nous contacter pour toute demande d'information. Retrouvez aussi tous nos conseils pratiques. © Copyright 2012 Bw-Yw blog lifestyle et de conseils pour les hommes. Pour tout renseignement complémentaire, référez vous à la page contact

Lire les articles précédents :
semaine
Sportifs du dimanche : vos meilleurs alliés course à pied

Ceux qui me suivent le savent, je me suis récemment mis à courir. Nan mais courir genre vraiment, comme une...

Fermer