Histoire et conseils : Comment porter le chino ?

Après une série d’articles un peu techniques, on a décidé aujourd’hui d’attaquer un basique du vestiaire masculin : le chino. L’été arrive, les jeans épais vous font suer, et vous hésitez à porter vos shorts au boulot : nous avons LA solution, confortable, virile et polyvalente, et cette solution est d’origine britannique.

Historique

D’un officier de l’armée britannique stationnée en Inde, plus précisément. Harry Burnett Lumsden, en 1848, cherche alors un moyen de rendre ses troupes – aux uniformes rouges et blancs – moins voyantes (nous sommes au début du 19ème siècle, il faudra attendre la première guerre mondiale pour que l’uniforme moderne apparaisse). Le bougre décide alors de teindre les pantalons de ses soldats avec l’extrait d’une plante locale afin que leurs habits se confondent plus facilement avec les couleurs du terrain. D’une certaine manière, Harry a créé le camouflage moderne. En hindi, « poussière » se dit « kaki » (ce terme devint générique pour ce type de vêtement). Plus tard, ces pantalons fabriqués en Chine furent nommés … chinos !

C’est en tout cas ce que nous raconte la légende.

Aujourd’hui, le chino est l’une des pièces les plus versatiles qui soit : coloré, épais ou léger,  porté chic ou casual … Les possibilités sont nombreuses !

Passons maintenant aux …

Questions diverses

Imaginons un lecteur du blog qui nous suit assidûment depuis quelques semaines/mois, et qui tente de consolider ses connaissances en matière de style, d’élégance et de chiffons. Appelons-le Marcel. Marcel se pose donc les questions suivantes :

D’abord, comment porter le chino ?

C’est une question très intéressante Marcel. C’est en fait ce qui nous a poussé à écrire cet article. Il existe de nombreuses manières de porter le chino.

Le chino passe-partout

Avec un tee-shirt, un polo, un sweat ou une chemise, c’est le chino polyvalent et basique par excellence. Difficile de synthétiser en quelques mots l’offre pléthorique qui existe dans le prêt-à-porter. Sache une chose : certaines coupes t’iront mieux que d’autres, c’est dû à ta morphologie et au style que tu souhaites adopter. Aussi, n’hésite pas à te rendre en magasin et à te renseigner avant d’investir. Regardons ensemble quelques unes des nombreuses possibilités …

chino balibaris

Balibaris – 95 euros

Typiquement le type de marque peu connue du grand public, en plein essor, et qui propose des pièces avec de très bon rapport qualité/prix. En terme de couleurs, le choix est large. Lâchez-vous !

chino cuisse de grenouille

Cuisse de grenouille – 99 euros

Une marque qui puise son inspiration dans le monde du surf des année 1950′. Le but : retrouver l’essence de ce qu’est le « Gentleman Surfer ». Pourquoi pas ? Atténuez le bleu électrique – couleur forte – avec des couleurs plus faciles et sages à porter. En bas, une paire de sneakers noires par exemple, et en haut un tee shirt simple, blanc, gris, beige sont de bons choix.

chino dockers

Dockers – 99 euros

La grande référence du chino propose de superbes modèles Alpha kakhi dont personnellement je raffole. De vrais chinos de baroudeurs, à la frontière avec le jeans, avec des coupes droites ajustées (amples au bassin et affinées vers le bas – très cool pour les sportifs notamment) et des coupes droites. Si l’un de leur modèle vous plaît, je vous conseille d’attendre les soldes, il y a de grandes chances pour que vous trouviez votre taille à prix réduit (-30% en général), ça vaut le coup d’attendre.

Chic

Il est plus proche du pantalon de ville (quoique sans pince) que du jeans. Et comme le pantalon de ville, il comporte quelques détails qui font la différence : détails plus discrets (pas de bouton apparent), pantalon plus épuré. C’est un pantalon de soirée, ou d’occasion un peu plus formelle. À porter avec une chemise, un blazer, une paire de derby.
chino la comédie humaine  derrièrechino la comédie humaine

La comédie humaine – 165,55 euros

La comédie humaine proposait l’été dernier un joli pantalon Lucien de Rubempré. Comme vous le voyez, les détails sont discrets – exception faite de la bande de couleur différente. Pour l’avoir vu porté, c’est tout à fait satisfaisant porté avec un blazer et une chemise, c’est du bon casual chic.

Streetwear

Porté de manière plus ample que son cousin le chino chic, ce pantalon se porte avec des matières plus « brutes », plus workwear : chemise en chambray, veste en jeans, etc. Il est l’ami de nos amis les skateurs.

chino homecore

Homecore – 135 euros

Le détail qui fait la différence chez Homecore : la ceinture. Pour le reste, comme vous le voyez, il se porte très bien avec une paire de sneakers basse toute simple. Ce type de pantalon reste très versatile, pour peu qu’on ait la garde-robe adaptée en haut.

ami chino tropical

Ami – 220 euros

Je vous vois déjà soupirer : mais qui oserait porter ça ? Ma réponse : essayez avant de juger ! Bien sûr, il vous faudra éviter le total look imprimé, mais ce type de pantalon est en tout cas intéressant. L’imprimé, c’est typiquement streetwear et d’ailleurs, on voit mal comment on pourrait arborer ce type de pantalon en occasion formelle. Mais s’habiller, c’est aussi s’amuser. Alors pourquoi ne pas se lâcher un peu et investir dans une pièce forte qui vous vaudra à coup sûr regards amusés/sourires/réactions de toutes sortes ?

A-t-on le droit au stacking avec les chinos ?

Marcel, Je vois que tu as lu le look du jour où il en était question. Malheureusement non. Pas de stacking (’empilement’) sur les chaussures avec un chino, en tout cas pas en rentrant le pantalon dans la chaussure, au risque de devenir une catastrophe visuelle ambulante (sauf exception). Non, le chino n’est pas joli lorsqu’il fait des plis de cette manière, surtout lorsque la toile est épaisse, proche du jeans. Laissez tomber le pantalon sur votre chaussure de manière naturelle : un pli et c’est parti. Sinon, c’est la ruine.

chino stacking

Et voilà, une fracture de l’oeil pour bibi.

En revanche, vous avez le droit au revers de pantalon. Vous pourrez ainsi légèrement découvrir vos chaussettes. Attention, au delà de 3 centimètres, c’est risqué, et ça devient moins joli.

chino chaussettes

Voilà, là c’est too much ! Deuxième fracture de l’oeil.  Et c’est de ma faute en plus …

Marcel, si tu as d’autres questions, c’est maintenant.

As t-on le droit de porter de la couleur ?

OUI. Je dirais même que l’on se doit de porter de la couleur. Rappelez-vous, c’est l’été : il fait beau, on porte peu de couches en superpositions, mais on a tout de même le droit de jouer avec les couleurs et d’oser ce qu’on ose beaucoup moins en hiver. En plus du chino beige (pièce basique et incontournable du vestiaire masculin), vous pouvez tenter le rouge, le bordeaux, le jaune moutarde, le bleu électrique, mais aussi toutes sortes de pastels. Concrètement, il n’y a pas de limite, sinon celle de la qualité de la couleur.
C’est difficile à transcrire, puisqu’il faut toucher beaucoup de pièces et s’éduquer l’œil de manière constante, mais certaines couleurs ont plus de densité, sont plus jolies à voir que d’autres. Deux rouges peuvent se ressembler fortement et pourtant renvoyer deux rendus différents. L’un sera joli, avec de beaux reflets, l’autre fera plus cheap, plus bas-de-gamme. Un conseil : visiter les boutiques aux sélections de qualités, regardez ce que font les marques haut-de-gamme. Vous vous apercevrez que les variations autour d’une seule couleur sont très, très, très nombreuses.

Je veux recevoir les bons plans et conseils !
Tu veux aller plus loin que les autres ? Recevoir nos bons plans shopping et nos meilleurs conseils ? Tu ne veux plus louper aucun de nos lancements ? Laisse nous ton mail, on est garanti sans spams ni édulcorants !


Conclusion

Amusez-vous ! Les possibilités en termes d’assemblage et de couleurs n’ont quasiment aucune limite. C’est vraiment le type de pièces sur lesquelles vous pouvez vous lâcher – plus que sur un jeans ou une chemise par exemple – à partir du moment où le chino est de bonne qualité. Si vous souhaitez rester dans du basique, le beige vous ira à merveille, si vous souhaitez aller plus loin, osez la couleur, ou peut-être des coupes que vous n’avez pas l’habitude de porter.

Et vous, votre chino, vous le portez comment ?

Adrien, militant du chino coloré.

Vous aimerez également

About Author

Adrien Danseur et grand amateur de compote de pêche, j'aime avant tout les créateurs confidentiels, les foulards vintage, et les rayures. Beaucoup de rayures.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Mode Homme et nous.

Bw-Yw est un blog mode homme, traitant des tendances, proposant des looks mais aussi du lifestyle, grooming, voyages et cosmétiques.

Retrouvez-nous sur toutes nos thématiques, qu'il s'agisse de mode masculine ou de billets d'humeur, en voyageant à travers le blog.

Pour nous écrire par Courrier : BW-YW SARL - 14 rue Caffarelli - 75003 - Paris

Et par Email : Presse (at) bw-yw (point) com

Si vous souhaitez parler de nous

Vous voulez en savoir plus sur Bw-Yw ? Comprendre quelle est notre mission ? Retrouvez-nous dans la page à propos et dans la charte du blog pour tout savoir de nous. Vous y trouverez aussi nos parutions extérieures que ce soit sur d'autres blogs ou dans les médias.

La Blogroll Bw-yw

Découvrez tous Nos copains à visiter , parce que la mode, c'est aussi partager et faire des rencontres. Si vous souhaitez figurer dans cette catégorie, n'hésitez pas à nous envoyer un petit mail pour vous faire connaître !

Et ne loupez pas non plus la blogroll féminine, avec tous les blogs de filles qu'il faut lire !

Ce que vous devriez savoir sur nous

N'hésitez pas à nous contacter pour toute demande d'information. Retrouvez aussi tous nos conseils pratiques. © Copyright 2012 Bw-Yw blog lifestyle et de conseils pour les hommes. Pour tout renseignement complémentaire, référez vous à la page contact

Lire les articles précédents :
AMI cover picture
AMI, Melinda Gloss, La Comédie Humaine : Les trois coups de coeur montants de Bw-Yw

Jérémy vous en avait parlé il y a quelques semaines, certaines marques sont actuellement en train de changer le marché...

Fermer