L’évolution de la mode masculine selon… Ou comment repérer une Tendance globale.

Un titre un peu mystérieux pour cet article, je vous l’accorde… Mais un projet qui pourra vous intéresser.
J’ai eu le plaisir d’échanger avec quelques blogueurs et influents sur leur vision de la mode masculine, de son évolution…
Le but ? Vous montrer que, même avec des visions différentes et des styles bien à eux, on peut trouver une ligne directrice assez similaire. C’est LA tendance actuelle.
Je ne vous en dis pas plus et vous laisse découvrir tout cela.

Différents points de vue sur l’évolution de la mode masculine et ce qu’elle représente.

Commençons avec les quelques lignes écrites par Romain Rousseau, chroniqueur pour BonneGueule et pour Modissimo ! Il nous fait part de son point de vue, à travers son expertise aussi bien du style masculin en général que de la haute couture.

Romain : La mode Homme a longtemps été un terrain de seconde zone pour les marques de Luxe comme de grande distri, exception faite des tailleurs spécialisés comme Smalto ou Brioni, exclusivement dédiés à la gent masculine depuis toujours.

Cependant, ces 15/20 dernières années, on remarque un rapport plus équilibré entre le CA réalisé auprès des Hommes et celui réalisé auprès des Femmes dans toutes les gammes. Les fashion weeks dédiée aux Hommes sont apparues (Londres a rejoint le mouvement il y a seulement un an et demi !), et avec elles des collections plus luxueuses, plus audacieuses : une vraie mode pour Hommes. Enfin, phénomène très révélateur de cette ampleur grandissante : l’apparition toute récente de silhouettes masculines dans les collections Haute Couture.

Des créateurs comme Eric Tibusch ou Gustavo Lins ont imposé les hommes sur les podiums de ce bastion jusqu’alors exclusivement réservé aux femmes, où chaque pièce est produite sur commande spéciale. Ainsi donc pour moi, l’évolution de la mode masculine a cette particularité d’avoir conquis les plus hautes comme les plus basses sphères de ce marché en très peu de temps.

Et si tu me demandes comment cela est arrivé, je penserai, pour schématiser, à Domenico Dolce & Stefano Gabbana ainsi qu’à David Beckham. Loin d’être des icônes du bon goût, il y a cependant une chose pour laquelle on peut les respecter, eux et leurs semblables : ils ont osé. D&G ont osé utiliser des matières riches et exubérantes, ils ont osé casser les codes pour proposer de vrais moments de mode aux hommes, ils ont osé surprendre.

Se sont inscrits dans cette démarche Jean Paul Gaultier, Roberto Cavalli et consorts, ces créateurs que l’on raille volontiers pour leurs excès, mais qu’on ne peut que saluer pour leur audace et leur immense savoir-faire. Enfin j’évoquais Beckham, et ce n’est pas pour sa carrière (respectable) de sportif, mais pour sa participation à la démocratisation de la mode. De par son métier véhiculant une certaine image de la figure masculine et par ses choix vestimentaires, il a su montrer qu’un homme viril peut parfaitement prendre soin de son look. Plus clairement, c’est un contrepied à l’idée obsolète selon laquelle la mode homme serait l’apanage de la communauté gay ! L’influence de ces acteurs implique, aujourd’hui, que les hommes sont devenus beaucoup plus pointus dans leur style, c’est grâce à cela d’ailleurs que nous sommes là à vous donner des conseils et à décortiquer certaines tendances.

« Il n’y a pas de mode si elle ne descend pas dans la rue ». Encore une fois, Gabrielle Chanel avait vu juste !

Passons à Geoffrey, entrepreneur que vous connaissez peut être (BonneGueule et Kinowear).
Il nous apporte aujourd’hui son point de vue, et son expertise de la mode masculine, du luxe et surtout de l’évolution globale qu’il voit avec toute son équipe.

Geoffrey : « Je vois la mode non pas comme un art, mais comme un art de vivre. Cela veut dire que le vêtement se doit d’être esthétique, mais aussi fonctionnel et durable. De plus en plus, je m’attache également à sa provenance, à ses conditions de réalisation, et à l’histoire (parfois ancestrale) des hommes et femmes qui oeuvrent dans les ateliers.

Passées les années Slimane au début du millénaire, marquées par un retour vers les silhouettes ajustées, l’aisance revient dans les silhouettes masculines. Les matières brutes et authentiques aussi.

Geofffrey BonneGueule look dandy

De la même manière, mon style personnel s’appuie sur de bons basiques (jean selvedge, chemise en oxford, blazer), choisis pour durer, et souvent bien ajustés. J’y ajoute ensuite du volume avec des touches de streetwear et de workwear, selon si je veux décontracter ou viriliser ma tenue.

Au sein de l’univers street, j’aime beaucoup les sneakers, les sweatpants, voir des sweatshirts choisis volontairement un peu larges, pour m’accorder plus de confort, et créer un contraste intéressant avec mes pantalons bien ajustés. Côté workwear/military wear, j’opte pour des vêtements techniques (parkas) ou des trenchs en laine, mais aussi des workboots et rangers dans des cuirs gras qui se patinent et prennent de jolis reflets fauves au fil des années.

Look Geoffrey BonneGueule

Dans tout ce que j’achète, je fais toujours très attention aux matières naturelles et nobles, et je n’hésite pas à économiser un peu pour me procurer une pièce que je prendrai réellement plaisir à porter. Au-delà, j’opte souvent pour des couleurs sobres et faciles à marier, mais dans des textures et coupes différentes, ce qui me permet de marier facilement les pièces des différents univers, tout en conservant du relief (oppositions de styles et de matières).

Je pense continuer dans cette association de streetwear et de workwear au fil des années, tout en restant obsédé par la qualité des pièces. »

Valery quant à lui, est blogueur sur JamaisVulgaire. Spécialiste de la « mode » asiatique (n’y voyez ici rien de péjoratif, c’est surtout le fait que le style asiatique est bien plus complexe qu’une mode, au sens où on l’entend habituellement), et auteur d’un ebook ayant pour but d’apprendre aux hommes à mieux s’habiller, en flairant les meilleurs plans !

Valery : La mode masculine ressemble de plus en plus à celle du début du 20è siècle. On le voit à travers les habitudes de consommation des hommes: moins mais mieux et la fameuse quote « je n’ai pas les moyens d’acheter cheap ». Cet état d’esprit est largement reprit par des marques comme éclectic, Husbands ou U-ni-ty (dont une des collections voulait réinterpréter l’unique costume usé que les banquiers fauchés après la crise de 29 possédaient encore). Ca se vérifie aussi dans l’esthétique avec une tendance retro qui s’amplifie, largement influencée par des séries comme Boardwalk Empire ou (dans une moindre mesure vu qu’on est plus sur les 50/60) Mad Men. On le voit avec des détails comme la boutonnière sur les revers de costume, les pinces à cravate ou des vieux motifs Prince de Galles. Ca s’accompagne enfin d’une expression plus forte des cultures régionales avec les motifs vintage type tartan blackwatch et Fair Isles.

blazer vert foncé valery

caban bleu marine

Au tour de Guerric maintenant, créateur de la marque de T-shirt Goudron Blanc, il nous propose son analyse de l’évolution de la mode masculine en quelques mots.

Guerric : « Depuis ces dernières années, je trouve que le style masculin connaît une évolution croissante. Les hommes semblent de plus en plus préférer les vêtements haut de gamme. Et ils s’intéressent à la qualité des pièces (matière 100% naturelle, finitions). Plus que jamais, la coupe parfaite est au centre de leurs intérêts. L’influence des blogs de mode y est, selon moi, pour beaucoup. On sent une réelle envie de mieux s’habiller, tout en restant classique. »

Et après ces acteurs de la mode masculine, avant de vous faire part du point de vue de l’équipe Bw-Yw, prenons celui de 2 influents. Tout d’abord Sélim, coach en séduction et blogueur sur Sélimniederhoffer.com
Vous avez pu le voir sur de nombreux médias, aussi bien papier qu’à la Télé.

Sélim :
Ma vision de la mode masculine :
je pense que l’homme n’a pas tous les jours conscience de ce qu’il véhicule, de ce qu’il représente…
Une citation que j’aime bien que j’avais trouvé dans un bouquin de Nadine de Rothschild : « L’habit ne fait pas le moine, mais il fait l’homme ».
Dans une soirée stylée, quand je débarque en streetwear, on me regarde bizarrement, pourtant je suis le même à l’intérieur.
Dans une soirée détendue entre blogueurs, quand je débarque en costard, j’ai aussi le droit à des remarques, comme si j’étais un « mec en suits » dans Entourage !
Trouver un style passe-partout est une guerre quotidienne, mais faut-il seulement la gagner ?
Faut-il avoir un habit pour le travail et un habit pour les amis, les soirées, les week-ends ?
Je ne m’intéresse pas suffisamment au domaine de la mode masculine pour donner un avis sur les orientations générales, mais ce que j’appelle de tous mes voeux, c’est le mariage, un jour prochain, de l’esthétique et du fonctionnel ! Là, ce serait une bonne nouvelle !

Ensuite, le point de vue de Jack Typhus du blog Kapoue, qui nous donne quelques pistes sur sa vision de la mode et de son évolution.

Jérémy : Pour toi, la mode et le style masculin, ça correspond à quoi ?

Jack Typhus : La mode masculine, c’est pour moi : être soit meme, à l’aise dans son style et l’assumer. Pas de besoin de grandes marques ou de belles etoffes… La mode vient de la rue, evolue dans la rue et s’affiche dans la rue. J’aime bien ce coté « accessible « .

Look Jack Typhus Blog Kapoue

J : Les as-tu vu évoluer ces derniers mois / années ?

JT : Pour moi depuis des années les tendances homme et femme convergent vers les meme points, du coup ça donne une impression d’uniformisation de la mode. MAIS, on retrouve par touche des signes masculins qui reviennent vraiment à la mode comme le retour de la barbe virile meme pour les hipsters ! 😉 J’adore !

J : Un style qui te plait ?

JT : J’ai des gouts assez different : soit dandy chic ou casual streetwear … au choix !

Pour finir, c’est avec plaisir que nous vous donnons le point de vue et les impressions de l’équipe :

Sidney : Je pense que l’on est encore à l’aube du phénomène de regain d’intérêt qu’on les hommes pour l’élégance et le style. Ils commencent à comprendre que l’image que l’on renvoie est importante dans la société moderne quoique l’on en dise.

A mon avis la sauce a pris parce que l’homme, le client est placé au centre de tout ce petit monde.
L’offre est là, elle ne cesse de grandir et elle est de plus en plus ciblée, tout le monde en a pour ses goûts !
On dit que le mouvement existe depuis le début des années 2000 cependant ce n’est vraiment que depuis 3 ou 4 ans que cela se diffuse à tous les étages de la société et que c’est vraiment « descendu » dans la rue.

Les vêtements et le look devienne maintenant une vraie préoccupation de la gente masculine grâce à un éveil sur le sujet permit par les blogs et les autres médias qui ont relancé cet élan. On découvre des hommes possédant des exigences pour chaque pièce, des matières qu’ils privilégient, des coupes de prédilection qui mettent vraiment leur corps en valeur. En somme une vraie connaissance du sujet, doublé d’une curiosité parfois dévorante.

L’accent est également mit sur la fabrication, les techniques de fabrication, la partie technique du vêtement que l’art tailleur représente parfaitement. C’est le sommet de la montagne.

Ma vision personnelle de la mode masculine n’est donc pas linéaire Tout simplement parce que ce n’est pas quelque chose de simple, que l’on peut résumer en une page. J’aime beaucoup le sartorial parce que rien ne met mieux en valeur qu’une veste et un pantalon coupé avec maestria.

look bw-yw monochrome rouge

La technique qui est derrière me fascine tout autant. Il y a aussi ce que l’on peut qualifier de style dark/minimaliste comme fait Rick Owens, Aviatic ou InAisce que j’apprécie beaucoup pour l’esthétique très marquée et l’exceptionnelle confection des pièces. Les libertés prise par ce style grâce à la technique pure me font toujours beaucoup d’effet.

Ce qui est séduisant, c’est le côté très précis de ces vêtements. Ils ne pardonnent pas l’à peu près. Tout doit être réglé parfaitement. Les matières sont belles, parfois splendide, surprenante pour briser les règles. Les coupes folles et les finitions irréprochables.

J’aime mélanger les styles pour créer des associations inattendues. C’est vraiment une voie de salut pour exploser les barrières imposées par ce qui se fait ! Mais vant d’en arriver là, on doit un minimum savoir ce que l’on fait. Ce n’est pas ce qu’on pense faire de but en blanc. Avec du recul il faut oser aller plus loin, tester et chercher c’est comme ça que l’on découvre.

look sidney bw-yw

Yass : L’expression « habiller l’homme de la rue » illustre assez bien mon idée de la mode masculine. Je la vois comme quelque chose de très épuré, loin du bling bling des podiums.
Je trouve que les pièces les plus réussies sont les plus simples, avec une couleur subtile et originale.
C’est aussi un renouvellement permanent. C’est intéressant de voir comment on remet au goût du jour des tendances considérées comme désuètes comme le motif jacquard (qui a sû s’imposer chez l’homme et la femme).
On ne peut pas vraiment prévoir ce que sera la mode dans 3 ans et c’est ce côté imprévisible qui me semble le plus excitant.
Est-ce que les vêtements d’inspiration militaire auront toujours la côte ? Est-ce qu’un nouveau motif fera son apparition ? C’est ce genre de questions qui donne de l’attrait à la mode, qui fait qu’elle est suivie avec beaucoup de passion.

style workwear

Le style qui m’attire particulièrement en ce moment est le workwear, avec des matières assez brutes et des couleurs basiques.
C’est un retour aux sources après une longue période preppy !

Jérémy : Je vois la mode masculine évoluer depuis maintenant 2-3 ans. D’abord dans les magazines, les magasins, puis les blogs et petit à petit dans la mentalité des hommes.
Les années 1990-2000 ont fait beaucoup de mal au style masculin… Pas la peine de dire pourquoi ni de donner des exemples.
On voit pourtant aujourd’hui un retour de l’envie de bien s’habiller chez les hommes.
Ils veulent de plus en plus savoir ce qu’ils portent, faire bonne impression, être à l’aise et pouvoir renvoyer l’image qu’ils veulent à travers leurs tenues.

Cover Merci Simone

 

image duo blog

 

C’est dans ce nouveau courant que l’on voit apparaître tout un tas de marques de l’entrée de gamme au haut de gamme, qui font des choses absolument géniales.
J’ai ouvert ce blog il y a plus ou moins un an et demi maintenant… Et si ma mentalité en matière de style, de mode a changé, j’ai aussi vu celle des hommes en général évoluer.
Que ce soit pour porter de beaux costumes, des imprimés léopard, oiseaux et fleuris complètement fou, ou simplement pour avoir un style street et casual, les hommes s’intéressent à nouveau à leur style.

Peut-on déduire une tendance globale ?

Je pense que vous l’avez vu, des idées de fond se rejoignent.
Tout d’abord cette flagrante évolution dans la mentalité des hommes, mais aussi le fait que les créateurs, les marques, le luxe, suivent cette tendance. A moins qu’ils ne l’aient lancé…
Dans tous les cas on pourra noter quelques petits points :

    • Les hommes s’intéressent de plus en plus à leur style
    • Les marques voient vraiment les hommes comme un consommateur potentiel dans toutes les gammes
    • Il y a toujours 2 école : Ceux qui veulent s’habiller de façon simple et efficace mais avec de belles matières naturelles, et ceux qui veulent aller plus loin et sortir de la norme avec des imprimés, des coupes abstraites ou des couleurs difficiles à porter.
    • Il y a non pas un retour, mais une mise en avant récente de l’art tailleur, des belles chemises que l’on ne voyait plus jusqu’ici.

Différence entre tendance (saison) et tendance de fond

On peut à partir de tout cela faire la différence entre tendance et tendance…
Il y a d’une part la tendance telle qu’elle est citée dans la mode. Cette mode fait par les créateurs, qui évolue et change chaque saison, même si on voit revenir certaines tendances tous les 5 à 10 ans.
Et d’autre part les tendances de fond, celles que l’on ne voit pas si l’on y prête pas attention, celles qui changent les mentalité et ce que les hommes veulent.
Ces dernières sont plus durables et s’inscrivent dans les mentalités avec beaucoup plus de difficultés.
Ce sont aussi les plus intéressantes à analyser…

Pour conclure, j’espère que cet article vous aura servi…
J’espère aussi que vous aurez mieux compris ce qui se passe actuellement au niveau de la mode masculine et du style, de la volonté des hommes de mieux s’habiller.

Et maintenant à vous de participer !
Quel est votre point de vue sur l’évolution de la mode masculine / du style masculin ? Avez-vous des exemples ? On vous écoute !

Jérémy, chasseur de point de vue, qui remercie tous les copains d’avoir participé !

Vous aimerez également

About Author

Jérémy Kohlmann Jérémy, rédacteur en chef et créateur de bw-yw.com, j'écris sur la mode masculine, le style et surtout j'aime le kiri. Originaire d'Alsace : si un plat ne contient pas de fromage, c'est pas un plat. PS : Le cheddar orange fluo en brique n'est pas du fromage.


4 COMMENTS ON THIS POST To “L’évolution de la mode masculine selon… Ou comment repérer une Tendance globale.”

  1. JackTyphus dit :

    Merci pour cet article, sympa d’avoir pensé à moi ! Bonne journée, J.

  2. Nicolas dit :

    Très bel article, c’est toujours un plaisir pour jeune entrepreneur dans ce monde passionnant de la mode masculine, que de vous lire et d’en apprendre toujours plus.
    Je partage totalement la vision de Geoffrey (que je suis également…), je pense que la qualité est essentielle quel que soit le style adopté, celui-ci étant personnel à chacun. J’aime les marques qui on une histoire à raconter tant sur la création du produit en lui-même que sur leur univers, une passion de partager avec le client qui permet à se dernier de « s’approprier » le vêtement convoité.
    Cependant, malgré une évolution, je pense qu’il reste encore beaucoup d’homme à « éduquer » trop souvent convoité par certaines grandes marques faisant passer du cheap pour du haut de gamme ou bien par leur petite femme adepte de la conso de masse leur faisant acheter tout et n’importe quoi…
    Merci à tous en tout cas de me faire découvrir vos trouvailles et de partager votre vision de la mode!

    • Jeremy dit :

      Merci beaucoup pour ton commentaire Nciolas 🙂
      C’est vrai qu’il y a encore du travail pour rééduquer les hommes à quelque chose qui avait moins d’importance depuis les années 90 mais c’est vraiment en bonne voix à mon avis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Mode Homme et nous.

Bw-Yw est un blog mode homme, traitant des tendances, proposant des looks mais aussi du lifestyle, grooming, voyages et cosmétiques.

Retrouvez-nous sur toutes nos thématiques, qu'il s'agisse de mode masculine ou de billets d'humeur, en voyageant à travers le blog.

Pour nous écrire par Courrier : BW-YW SARL - 14 rue Caffarelli - 75003 - Paris

Et par Email : Presse (at) bw-yw (point) com

Si vous souhaitez parler de nous

Vous voulez en savoir plus sur Bw-Yw ? Comprendre quelle est notre mission ? Retrouvez-nous dans la page à propos et dans la charte du blog pour tout savoir de nous. Vous y trouverez aussi nos parutions extérieures que ce soit sur d'autres blogs ou dans les médias.

La Blogroll Bw-yw

Découvrez tous Nos copains à visiter , parce que la mode, c'est aussi partager et faire des rencontres. Si vous souhaitez figurer dans cette catégorie, n'hésitez pas à nous envoyer un petit mail pour vous faire connaître !

Et ne loupez pas non plus la blogroll féminine, avec tous les blogs de filles qu'il faut lire !

Ce que vous devriez savoir sur nous

N'hésitez pas à nous contacter pour toute demande d'information. Retrouvez aussi tous nos conseils pratiques. © Copyright 2012 Bw-Yw blog lifestyle et de conseils pour les hommes. Pour tout renseignement complémentaire, référez vous à la page contact

Lire les articles précédents :
chaussures luxe haut de gamme
Comment entretenir ses chaussures et les sublimer?

Les souliers. Un des éléments les plus importants de votre tenue! Vous les aimez, nous aussi. Ils habillent nos pieds...

Fermer