Bexley, ou l’entrée de gamme vraiment accessible

Introduction de Jérémy : Aujourd’hui c’est David, un lecteur, qui nous propose un article pour les plus jeunes et les moins fortunés où il a choisit de nous parler de Bexley, un bon entrée de gamme selon lui (et un peu moins cher que ce que l’on conseille d’habitude). Si vous n’avez pas un gros usage de vos chaussures et que vous souhaitez tout de même commencer par quelque chose de plutôt correct, c’est par ici les amis !

Pour cet article, je suis parti d’un constat : quand il s’agit de chaussures formelles, on propose systématiquement en « entrée de gamme » Loding, Septième Largeur ou encore Markowski, en témoigne l’article sur les chaussures « entrée de gamme » (Que vous trouverez ici : http:/www.bw-yw.com/les-chaussures-entree-de-gamme-comment-jhabille-mes-pieds-sans-me-ruiner )
Le point commun de toutes ces marques ? À part Loding et son « prix unique » de 160€, les prix des autres marques est supérieur à 200€.

Étant actuellement un étudiant d’une vingtaine d’années, j’avais besoin d’au moins deux paires de chaussures « business », et à ce titre il était vraiment difficilement pensable pour moi d’y mettre 300 ou 400€, à cela s’ajoutant le prix d’un ou plusieurs costumes, des chemises, des cravates et autres produits d’entretien (lait hydratant, embauchoirs, etc). Note d’Adrien : c’est un problème fréquent, et c’est pour cela qu’il faut profiter des soldes, ventes privées et petites annonces des fora de mode pour remplir sa garde-robe.

found money meme

Si seulement …

D’un autre côté, je voyais bien qu’en prêt-à-porter bas de gamme, l’offre n’était pas assez qualitative : je pense à Eram ou même Zara qui proposent des cuirs de mauvaise qualité pour des prix variant entre 50 et 70€.

Ainsi, entre 70 et 160€, il y a quand même une marge, que ce soit au niveau du prix mais aussi de la qualité du produit proposé. Entre les deux, il y a Bexley, marque basée sur le même modèle économique que Loding, avec un prix unique de 139€ pour toutes les paires de chaussures de ville (richelieux, derbys, boots).

bexley
Vous me direz qu’il n’y a que 20€ de différence entre Bexley et Loding, et il est communément admis que la qualité chez Loding est bien supérieure que chez Bexley. Ce à quoi je répondrais « oui mais » :

  • Bexley solde tous ses produits deux fois par an avec des prix à partir de 89€ la paire (et plutôt 129€ pour les boots), alors que Loding ne solde jamais.
  • En permanence, le prix de deux paires achetées en même temps chez Bexley est de 199€.
  • La marque propose trois modèles plutôt sympathiques de combat boots alors que Loding non.
  • On trouve facilement des chaussures Bexley en occasion sur Internet (eBay, Leboncoin, Videdressing, etc) à partir de 50€ la paire.
  • Tout comme chez Loding, la marque propose des demi-pointures (41.5, 42.5, etc)

Test et propositions de looks

Passons à présent au test de deux produits de la marque à travers quelques looks.

La « must-have » : les richelieux.

En premier lieu, je vais vous parler de la Stresa, richelieu assez classique avec une forme assez élancée, quelques petites perforations sobres et un cousu Blake. Note d’Adrien : pour en savoir plus sur le cousu Blake et le cousu goodyear, c’est ici.

Richelieu Bexley 1

J’ai choisi la paire couleur « chocolat », qui est en réalité un marron un peu lumineux qui prend assez bien les reflets et qui est très passe-partout.

Richelieu bexley 2

Comme vous pourrez le voir sur les photos, la paire a quand même un peu vécu, je l’ai prise d’occasion et cela fait presque un an que je la porte très régulièrement, à hauteur d’une à deux fois par semaine. Cependant je l’entretiens régulièrement (embauchoirs, lait hydratant, crème de cuir) et elle a l’air de bien tenir le coup.

test bexley richelieu David 1

À la base j’étais parti pour faire un style costume-cravate plutôt classique, mais je me suis dit que ce serait un peu chiant visuellement, du coup j’ai plutôt opté pour un tee un peu « à la cool » et un chino bordeaux pour un look « casual chic ».

test bexley richelieu David 2

On est là typiquement sur le genre de looks dans lesquels je suis à l’aise : des pièces simples pas chères, un peu de contraste de couleurs et de styles. On tombe sur une tenue très épurée, pas prise de tête et polyvalente.

test bexley richelieu David 3
Tee-shirt Monoprix, 15€ (prix « boutique »)
Veste Zara, 100€ (prix boutique)
Chino Monoprix, 20€ (soldes)
Richelieux Bexley, 50€ (occasion)

La paire de baroudeur : les combat boots

Voulant une paire de bottes, j’avais à la base acheté une paire de bottines à lanière mais je trouvais que le rendu était trop propre, trop sage. Du coup j’ai renvoyé les bottines et je me suis à la recherche d’une paire plus virile. J’ai trouvé mon bonheur avec le modèle Enfield.

Bexley combat boots 1
Décrite sur le site comme une « derby montante bout droit », c’est plus simplement une bonne paire de combat boots en cousu goodyear, un détail de finition vraiment appréciable au regard du prix. Le laçage par œillets métalliques et la semelle caoutchouc de type Ridgeway assurent le côté baroudeur de la chaussure. Pas grand chose d’autre à ajouter à part que c’est du solide et que la paire n’a pas bougé d’un iota depuis son achat.

Bexley combat boots 2

Les photos du site ne rendent vraiment pas honneur à la couleur, qui est en réalité un tout petit peu plus claire que sur la paire précédente, avec toujours quelques reflets.

Look combat boot David bexley 1

Pour ce look, j’ai voulu garder le côté un peu classe/sérieux en haut (chemise, cravate et trench) et le mixer avec une influence un peu plus marquée workwear en bas (jean bien délavé et boots)

Look combat boot David bexley 2

Je cherche toujours à faire des tenues simples avec des petits « twists » : une cravate en laine associée à sa pince par ci, des empiècements de cuir par là, une ceinture tressée, etc. Ce look est peut-être un peu plus avancé que le précédent, notamment avec le trench qui est une vraie « pièce forte ».

Look combat boot David bexley 3
Chemise Strellson, 55€ (soldes)
Cravate grise Monoprix, 4€ (fin de soldes)
Pince cravate The Tie Bar, 11€ (prix « boutique »)
Trench Sandro, 250€ (occasion)
Jean Kiliwatch, 60€ (soldes)
Boots Bexley, 75€ (occasion)

Remarques et conclusion

J’ai cru comprendre que la marque jouissait plutôt d’une mauvaise réputation sur Internet (qualité du cuir et confort aléatoires), mais personnellement, je n’ai pas grand-chose à reprocher à ces chaussures : elle font parfaitement leur travail, je n’ai eu aucun problème de qualité ni même d’inconfort et le rapport qualité/prix est à mon sens tout à fait honorable.

Toutefois, voici deux reproches globaux que je pourrais faire à la marque :

  • Elle est moins bien distribuée localement que Loding (peu de boutiques en province
  • La marque taille grand. Je chausse habituellement un 43, j’ai acheté la paire de bottes en 42.5 et je pense que je peux descendre encore d’une bonne taille. Pour les richelieux c’est moins choquant, je les ai prises en 43 mais je pense avoir une bonne demi-pointure de marge.

A côté de cela, la marque propose aussi beaucoup d’autres vêtements (polos, chemises, pantalons), des accessoires (ceintures, sacs) et de nombreux produits d’entretien. Je n’ai pas tout testé, mais il apparaît que sur ces produits, la marque conserve sa politique tarifaire agressive.

« Je me suis marié parce que ça donnait le droit à un costume pur laine et des chaussures en cuir : voilà où ça mène l’élégance. »

Michel Audiard

Vous aimerez également

About Author

Adrien Danseur et grand amateur de compote de pêche, j'aime avant tout les créateurs confidentiels, les foulards vintage, et les rayures. Beaucoup de rayures.


7 COMMENTS ON THIS POST To “Bexley, ou l’entrée de gamme vraiment accessible”

  1. emilien dit :

    Bon article, je pense que ce seront mes prochaines chaussures !
    Merci de l’info sur le sizing, c’est toujours bon à savoir !

    • Adrien dit :

      Bonjour Emilien,

      Merci pour ton retour !
      N’oublie pas de surveiller les fora où les bexley se vendent en occasion, tu trouveras peut-être une bonne occasion 😉

      Adrien

    • David dit :

      Le mieux ce serait de pouvoir en essayer bien entendu, mais oui tu peux partir facilement une demi-pointure en-dessous de ta pointure habituelle !

  2. François B dit :

    Bonjour, j’ai acheté des chaussures et des chemises chez Bexley. Quelle déception! Même si ce n’est pas cher, on n’en a pas pour son argent. Pour les chaussures, des bottines, les coutures ont lâché au bout d’1 mois (c’est à dire 5 utilisations). Quant aux chemises coton double retors, elles sont absolument impossibles à repasser. Je me suis bien fait avoir, et je ne recommencerai pas!

    • Adrien dit :

      Bonjour,

      Les chaussures Bexley sont de faible qualité, mais il semble anormal que les coutures lâchent en si peu de temps. Peut-être qu’un retour en boutique aurait été profitable ? Il arrive que des défauts apparaissent sur certaines pièces, cela arrive à toutes les marques.
      Concernant les chemises, c’est une autre affaire et effectivement nous ne sommes pas vraiment clients de ces produits là. De manière générale, il vaut mieux investir un peu plus pour des chemises de plus grande qualité et qui dureront bien plus longtemps.

      Merci à vous pour votre retour en tout cas !

  3. Ronan dit :

    Bonjour,

    J’ai beaucoup aimé cette présentation de Bexley. J’ai acheté pas mal de choses chez eux, il y a quelques années. Je recommande effectivement :
    – Les chaussures « Richelieu » dont j’ai 2 paires qui paraissent neuves à chaque cirage
    – Les boots « Enflield » noires et chocolats achetées également ensemble en boutique et qui tiennent très bien dans le temps même si au début elles me brisaient la circulation sanguine à cause de la languette. Je les utilise en moto et la semelle est toujours épaisse depuis au moins 5 ans avec une utilisation quasiment tous les 2 jours par tous temps, été comme hiver.
    – Les boîtes de cirages avec les brosses qui vont avec. J’en suis très satisfait.
    – Les embauchoirs, vraiment top pour ne pas déformer la chaussure + se retirent facilement 🙂

    Cependant, je déconseille :
    – Les lacets. Sur mes enfield , j’ai acheté plusieurs paires pendant les soldes, j’en craquai presque 1 tous les 15 jours ! Sans compter qu’ils sont plus courts que sur le modèle d’origine alors qu’ils sont spécialement pour les Enfield… J’ai fini par aller en acheter chez Leclerc, beaucoup mieux et résistant !
    – Les chaussettes fils d’Ecosse : Mon plus grand regret. 11 paires pendant les soldes. Elles glissent tout le temps dans la chaussure, ce qui est extrêmement désagréable et, heureusement pour moi, ne tiennent pas dans le temps. Content qu’elles craquent pour m’en débarrasser vite fait !
    – Les ceintures dont les boucles chromées prennent rapidement une couleur cuivre, ce qui donne un aspect trop négligé pour être porté avec un costume.
    – Les chemises : Je ne suis pas non plus convaincu, même si je les trouve bien cintrées. Les vendeurs me disent souvent que sont de très belles chemises à 50 euros la chemise ! Sauf que Bexley jouant à fond sur le volume, les chemises descendaient à 100€ les 5 chemises pendant les soldes il y a quelques années et 100€ les 4 hors solde. Soit 25€ la chemise pour une couleur unie ou pyjama (Désolé, il y en a beaucoup qui font pyjama à mon goût ^^’)

    Autrement, je dois reconnaître que les vendeurs sont souvent de bons conseil pour les chaussures. Notamment en terme de pointure et de confort. J’ai eu mal 15 jours – 1 mois, puis je les trouve très confortables aujourd’hui et comme neuves une fois cirées ! 🙂

    ++

    • Adrien dit :

      Hello !

      ça confirme plus ou moins ce qu’on pense de la marque ! Leur entrée de gamme/chaussures est cool, pour le reste c’est beaucoup plus mitigé.
      Pour les chaussettes, je recommande régulièrement Uniqlo. Pour les lacets, effectivement on peut en trouver partout ailleurs pour peu cher 😉
      Pour les chemises, c’est vraiment la catastrophe, comme pour les ceintures … On déconseille fortement !

      Merci pour ton retour très constructif !

      Adrien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Mode Homme et nous.

Bw-Yw est un blog mode homme, traitant des tendances, proposant des looks mais aussi du lifestyle, grooming, voyages et cosmétiques.

Retrouvez-nous sur toutes nos thématiques, qu'il s'agisse de mode masculine ou de billets d'humeur, en voyageant à travers le blog.

Pour nous écrire par Courrier : BW-YW SARL - 14 rue Caffarelli - 75003 - Paris

Et par Email : Presse (at) bw-yw (point) com

Si vous souhaitez parler de nous

Vous voulez en savoir plus sur Bw-Yw ? Comprendre quelle est notre mission ? Retrouvez-nous dans la page à propos et dans la charte du blog pour tout savoir de nous. Vous y trouverez aussi nos parutions extérieures que ce soit sur d'autres blogs ou dans les médias.

La Blogroll Bw-yw

Découvrez tous Nos copains à visiter , parce que la mode, c'est aussi partager et faire des rencontres. Si vous souhaitez figurer dans cette catégorie, n'hésitez pas à nous envoyer un petit mail pour vous faire connaître !

Et ne loupez pas non plus la blogroll féminine, avec tous les blogs de filles qu'il faut lire !

Ce que vous devriez savoir sur nous

N'hésitez pas à nous contacter pour toute demande d'information. Retrouvez aussi tous nos conseils pratiques. © Copyright 2012 Bw-Yw blog lifestyle et de conseils pour les hommes. Pour tout renseignement complémentaire, référez vous à la page contact

Lire les articles précédents :
le slip français
Paroles d'entrepreneur : Guillaume Gibault, créateur du Slip Français (et pas que..)

C'est aujourd'hui Guillaume qui répond aux questions de cette chronique d'entrepreneurs et j'espère sincèrement qu'il vous apportera beaucoup de réponses....

Fermer