Au Coeur du processus créatif : Benjamin Jezequel, Test et Avis

Aujourd’hui, nous continuons notre série dédiée aux incontournables de l’été (avec ce grand beau temps parisien…). Après les sarongs et tee shirts Chris Von Martial, les chaussures d’été de Faguo, nous voilà aujourd’hui pour un focus sur les tee shirts graphiques. Depuis quelques semaines, Benjamin Jezequel enflamme la blogosphère : ses tee-shirts font l’objet de nombreux articles, et on loue, un peu partout, sa créativité et la qualité des pièces qu’il propose. Nous vous proposons, à notre manière, une présentation de Benjamin et de son parcours, ainsi qu’un test de ces fameux tee-shirts. C’est un article un peu plus technique que d’habitude, mais c’est pour votre bien. Laissez vous aller, ça va bien se passer.

Du dessin au tee-shirt

Benjamin, né en 1985, est dessinateur depuis son plus jeune âge. Il se prend très rapidement de passion pour tous les arts visuels : dessins, photo, vidéo, design. À la croisée de toutes ces disciplines, la mode est apparue comme une évidence, puisqu’elle permettait de mettre à profit un grand nombre de compétences qui le passionnaient. Son parcours est relativement simple : il intègre une formation de styliste puis effectue plusieurs stages, dans un atelier de retouches qui travaille pour des maisons de luxe françaises, puis chez Pierre Hardy. Pour rappel, Pierre Hardy est un créateur de chaussures haut de gamme homme/femme – que nous apprécions fortement chez BW-YW.
pierre hardy colorama s/s 2010

Sneakers Colorama Pierre Hardy printemps/été, récemment rééditées. 500 exemplaires. La coolitude du pied.

C’est chez Pierre Hardy que Benjamin apprend le fonctionnement d’une marque, très concrètement, de A à Z. C’est également à ce moment qu’il réalise à quel point la rigueur, le perfectionnisme, le soin du détail sont importants.
Il est malheureusement impossible pour Benjamin de continuer son stage chez Pierre Hardy. Il décide donc de créer sa marque, à son nom. Après quelques essayages du côté de la mode féminine, il se dirige finalement vers le masculin, tout simplement pour être capable de porter les pièces qu’il créé, dessine, fait confectionner. Les tee shirts nécessitent peu d’investissement et sont des pièces plutôt simples pour commencer, c’est donc naturellement que Benjamin s’est dirigé vers ce type de pièces pour sa première collection.
Benjamin est passionné par son travail, et notre rencontre fut un moment particulièrement riche pour ma part. C’est ce type de créateur que j’apprécie le plus : chaque pièce est travaillée, pensée, pour que la confection corresponde réellement à ce que le créateur désire exprimer.

Une définition de Benjamin Jezequel par Benjamin Jezequel (tiré du tumblr) :
Basiques originaux : nc. Lignes de vêtements à base fondamentale qui se distinguent par de légères dissonances qui viennent relever les coupes et, parfois, bousculer les volumes. Exemples : Les coudières unies du Sweat Nid d’abeille ou les empiècements asymétriques des T-shirts Benjamin Jezequel.

Benjamin Jezequel SS 2013

La première collection de tee shirts, pour l’été 2013, est basé sur un jeu de découpe déjà très original. Le détail, encore une fois, doit faire la différence. Le but est bien de construire des tee shirt basiques et épurés mais pas ennuyeux, de proposer du beau, de manière accessible. Un vrai pari.

378193_151071151731566_806608408_n

La première collection propose déjà des pièces tout à fait intéressantes au regard du prix (45 euros). On se retrouve avec un tee shirt au bon fit, original (des pièces très confidentielles, quasi uniques). Dans le marché du prêt-à-porter, ce genre de tee shirt est souvent facturé le double, minimum. Par la suite, et pour l’hiver, Benjamin propose des tee shirts à manches longues, un tee shirt bleu cendré, et surtout un sweat à la texture « nid d’abeille ». Une très belle pièce, qui avait fait quelques émules sur le web.1381201_207733572731990_1437856605_n

À l’époque – l’hiver dernier – je découvre le magasin plus que parfait (rue des blancs manteaux) et je commence sérieusement à m’intéresser à ces pièces. Je ne franchis pas le cap de l’achat mais je suis agréablement surpris par le toucher du sweat.
Pour cet été 2014, Benjamin a repris l’idée des découpes. Il propose désormais six tee shirts différents, dans deux découpes : trois à découpe « vulcane » et trois à découpe « vésuve ». Pour ma part, je trouve que les créations de Benjamin ont très rapidement évolué et mûri. Si les tee shirts qu’il propose restent toujours aussi polyvalents, les détails et la façon de jouer avec les lignes et les couleurs me semblent à la fois plus marqués, plus sûrs, plus assumés. C’est d’ailleurs ce qu’il y a de plus excitant à suivre jeunes créateurs et jeunes entrepreneurs de la mode : on suit leur évolution pas à pas et l’on prend un grand plaisir à les voir grandir et mûrir.
Avant de repasser en détails sur la collection de cet été, à travers le test de deux tee shirts, je tiens à signaler que Benjamin compte élargir sa gamme de produits dès la rentrée : hoodie, et chemise dans un premier temps, et pantalon par la suite. Nous vous en tiendrons informés de toutes les façons (à titre personnel, j’ai déjà repéré une pièce que je compte m’offrir, mais chuuuut).

Test des tee-shirts Benjamin Jezequel

J’ai testé deux tee shirt : le vulcane cyan ainsi que le vésuve bicolore marine. Ce sont des tee shirts qui ont deux découpes, en courbes, différentes (voir ci-dessous). Les jersey de coton sont confectionnés à Arcozelo, au Portugal. Benjamin utilise également régulièrement, suivant les collections, des tissus japonais ou italiens. L’usine qui confectionne les tee-shirts se trouve en europe de l’est. Je tiens à signaler que, loin des préjugés assez communs, ces pays sont en passe de devenir de véritables El Dorado pour les créateurs. Des marques de moyenne ou de haut de gamme y font déjà confectionner leurs collections, car les prix y sont bien plus abordables qu’en France (je ne reviendrai pas sur les deux maux français principaux, à savoir les coût prohibitifs de production et la préférence donnée aux grosses commandes, et donc aux grosses entreprises du textile), et les savoirs-faire en la matière y sont bien présents. Lorsque le cahier des charges donné par le styliste et/ou par le modéliste est compréhensible, clair sur les objectifs de qualité et de finitions du produit, ces usines sont tout à fait capables de remplir les objectifs pré déterminés. Pour faire simple, en produisant dans un pays d’Europe de l’est, on ne baisse pas la qualité, mais le prix du produit. Pour ma part, je trouve cela louable, puisque à la fin, c’est le rapport qualité/prix qui en sort bien meilleur.

Aussi, il faut savoir que les tee-shirts sont confectionnés en coton mercerisé. Mais keskecékeça ?
Le coton mercerisé est un coton qui a subi des traitements chimiques : le fil de coton est trempé sous tension dans la soude (sous tension car dans le cas contraire, la fibre tend sensiblement à rétrécir). Sous cette action, la fibre se gonfle. La section devient ronde et l’enveloppe extérieure, ou cuticule, se brise. On obtient, de fait, un tissu à l’aspect brillant, qui absorbe beaucoup mieux la teinture. La résistance des fibres est accrue de 25% (!! j’y reviendrai par la suite). Normalement, ce tissu est surtout utilisé pour les chaussettes en fil d’Ecosse, les chemises et les sous-vêtements.
À noter que le processus d’origine est particulièrement toxique et polluant (du fait des différents traitements chimiques que reçoivent les fibres). Cependant, l’usine a proposé à Benjamin un coton qui avait reçu un processus bio novateur. Hop, un geste de plus pour l’environnement !

Le col du tee shirt est également un point sur lequel Benjamin a réfléchi. Fin (par opposition au col à bord côte), doté d’une double couture (pour plus de solidité – c’est un détail assez peu présent dans cette gamme), le col est apposé sur le haut du tee shirt. Il vient « par dessus ».

Détail teeshirt Benjamin Jezequel Vésuve Adrien

Je laisse volontairement la photo en grande taille afin de mieux observer la double couture et la finesse du col. On observe également le léger relief entre le col et le haut du tee shirt.

Chez un tee shirt monsieur tee shirt en revanche, le col bord côte est apposé dans l’envers, le surjet est du coup beaucoup plus volumineux (on peut pincer le surjet du col d’un tee shirt bord côte, c’est impossible avec un tee shirt Jezequel).

tee shirt panda Adrien

Col bord côte, dit « col américain ». Plus épais, plus stretch mais également plus chaud en été.

Encore une fois, je laisse la photo en grand afin de mieux observer les détails de la construction du col. On perçoit bien, ici, le bord côte, et la construction du col invisible à l’endroit. À l’arrière du col, la bande de propreté.

Benjamin voulait effectivement un tee shirt fin, estival. Je trouve cela également plus esthétique. L’inconvénient majeur – et c’est un reproche que d’aucuns lui ont fait – c’est l’absence de bande de propreté. En effet, le rendu ne serait pas très joli. C’est un choix assumé de Benjamin. Personnellement, ça ne me dérange pas : je préfère le confort et la finesse du col, à la bande de propreté. Les tee-shirts sont relativement transparents et fins. On reste étonné par la douceur du tissu. On a envie de se frotter le torse à longueur de journée (mais on le fait de manière discrète pas). On retrouve la minutie quasi proverbiale de Benjamin dans sa manière de jouer avec les motifs du tee shirt. L’une des courbes continue son chemin sur le côté du tee shirt, par exemple. Côté motif, cela reste relativement simple. J’aime beaucoup les différentes courbes qui traversent la silhouette de manière discrète, ainsi que la manche bleue – qui donne au motif une continuité plutôt salutaire.

tee shirt benjamin jezequel vésuve Adrien

Le mec qui stationne partout où c’est interdit. Rebelle powaa.

Vous l’avez peut-être noté : le col est plus échancré que lors des précédentes collections. J’aime à porter mes tee-shirts près du corps (je porte régulièrement des tee shirts graphiques), et celui ci ne déroge pas à la règle. Le fit est bon et les manches enserrent parfaitement mes magnifiques biceps. Mon corps est mis en valeur – pas d’effet parachute ou d’effet saucisson – et le tee shirt n’accuse aucune matière superflue ou lâche. Côté longueur, il passe juste en dessous de la ceinture. C’est un tee shirt d’été basique, il n’est donc pas destiné au layering ou aux jeux de coupes particuliers. C’est impeccableuh.

Look1 Benjamin Jezequel vésuve Adrien

Le jeu de découpes est ici plus visible.
Chaussures en toile Faguo
Chino COS
Tee shirt Benjamin Jezequel

On utilise fréquemment, souvent inconsciemment, le cercle chromatique pour réaliser des ensembles harmonieux. Le plus facile reste de réaliser des camaïeux. Cela consiste à utiliser des couleurs très proches les unes des autres sur le cercle chromatique. Un camaïeu de bleu comprend souvent une chemise bleue ciel et un jean brut ou un chino bleu marine. C’est très facile à réaliser et très efficace, notamment lorsqu’on est débutant. C’est l’astuce des familles de couleurs, et c’est celle qui est le plus exploitée par les gens qui s’intéressent aux vêtements. Rien à redire là dessus ! On néglige néanmoins souvent les couleurs complémentaires (les couleurs opposées dans un cercle chromatique) : rouge et vert, jaune et violet par exemple. C’est peut-être un peu moins intuitif, moins utilisé, c’est de fait beaucoup plus original. Ici, j’ai utilisé un chino abricot (une couleur orange – rosé doux) et le tee shirt bleu. Je trouve le résultat très probant, et c’est une astuce que j’utilise de plus en plus : plutôt que d’utiliser des familles de couleurs, tentons les contrastes par complémentaires. On en croise très peu de réussis dans la rue (couleurs cheaps, vêtements mal ajustés) ou même parmi les gens les plus avertis en terme de mode (qui surexploitent les camaïeux).

De mon point de vue, on peut aussi utiliser cette astuce par petites touches, notamment grâce aux accessoires : foulard, ceinture, cravate, par exemple, sont plus faciles à manier dans des couleurs osées, ou qu’on a peu l’habitude de marier. Le but là aussi, c’est de s’amuser !
Vous avez également la possibilité de marier le tee shirt avec des chinos plus classiques, couleur beige ou sable.

look2 benjamin Jezequel Adrien tee shirt vésuve

C’est également une utilisation un peu contre-intuitive des couleurs (ici un cargo H&M), puisqu’une des règles de couleurs les plus connues consiste à préférer les couleurs claires en haut et sombres en bas. Les combinaisons bleu/beige figurent parmi les plus utilisées. En revanche, il est plus rare d’utiliser du bleu marine en tee shirt et du beige en pantalon. En général, on préfère les chaussures bleu marine.
Enfin, vous pouvez également utiliser le tee shirt avec des shorts, des pantalons à motifs… Si vous restez dans un esprit décontracté et estival, vous ne pouvez faire quasiment aucune erreur. C’est un tee shirt polyvalent pour l’été, que personnellement j’accorderais facilement avec des chinos de couleurs pour créer des contrastes sympas (comme je vous l’ai expliqué). Le tee shirt vésuve bordeaux peut également être porté avec un jean brut.

Vous avez déjà aperçu le tee shirt cyan que j’avais utilisé pour l’article sur les chaussures Faguo. J’y reviens tout de même.

Tee shirt cyan Benjamin jezequel Adrien
Ici, pas de contraste de couleur ou d’association de couleur très « logique ». L’abricot et le cyan ne s’opposent pas ni ne se trouvent côte à côte dans le cercle chromatique. Cependant, les deux couleurs ont, peu ou proue, la même valeur (degré de clarté d’une couleur) ainsi que la même intensité (pureté/impureté de la couleur). Je vous épargnerai un cours de théorie de la couleur (ce qui me passionne en ce moment), ce qu’il y a à retenir, c’est que des couleurs qui à priori ne sont pas facilement combinables peuvent partager d’autres points communs, et finalement donner un très joli rendu.

Look Benjamin Jezequel t shirt vulcane Adrien
Le jeu de courbes confère au tee shirt une vraie originalité qui « ne mange pas » la tenue pour autant. Un peu à l’image des Faguo et comme le désirait Benjamin, c’est un tee shirt basique mais original. Les best sellers, à mon humble avis, sont le Vésuve bleu marine et le Vésuve Bordeaux. Ce sont en tout cas les deux tee shirts qui, à première vue, semblent les plus facile à accorder et à manier. Cependant, ne nous laissons pas piéger, chaque tee shirt procède d’un travail minutieux, et est donc à fait accordable à une garde-robe estivale. Enlevez vos oeillères ! En été, il faut s’amuser (même en cyan).

Côté entretien

Je suis un grand maladroit et j’ai tâché mon tee shirt Vésuve marine dès le premier jour de port … Au vin rouge ! Catastrophé, j’ai rapidement mouillé le tee shirt et, rendu chez moi, l’ai passé au vinaigre blanc. Le tee shirt a repris sa teinte (blanche) ordinaire. J’ai également dû effacé quelques tâches de gras au savon de Marseille (oui, je suis un GRAND maladroit), et le tissu n’a jamais bougé. D’ailleurs, quand on le lave à la main, on reste étonné de la manière dont la teinture réagit : elle semble vraiment « accrochée » au tissu. On est loin des tee shirt bas de gamme qui déteignent au premier lavage…

Le coton mercerisé – malgré les frottements du tissu –  ne « souffre » en aucune manière. On a vraiment une impression de solidité durable.
Enfin, un dernier point : le coton mercerisé se repasse. Il prend en effet très facilement les plis, et pour un rendu sympa, il faut absolument le passer au fer avant tout port.

Merci à Benjamin pour sa disponibilité, sa patience et son travail. Vous pouvez trouver les tee shirt sur l’eshop de la marque ou en vous déplaçant à Paris dans la boutique Plus que parfait, 23 rue des blancs manteaux. Je souhaite une longue vie à Benjamin Jezequel et j’ai grand hâte de voir les prochaines collections. Si vous souhaitez en savoir plus sur le parcours de Benjamin, vous pouvez consulter cette interview très complète sur le blog « le vestiaire de jim ». Quant à moi, j’espère garder longtemps ces tee shirts qui sont, je pense, parmi les must have de l’été 2014.

À vous les commentaires et à vous les studios !

Vous aimerez également

About Author

Adrien Danseur et grand amateur de compote de pêche, j'aime avant tout les créateurs confidentiels, les foulards vintage, et les rayures. Beaucoup de rayures.


2 COMMENTS ON THIS POST To “Au Coeur du processus créatif : Benjamin Jezequel, Test et Avis”

  1. Spineur dit :

    Les produits Benjamin Jezequel taillent petit. Ne pas hesiter a prendre la taille du dessus.

    Sinon, j’ai aussi achete la chemise Tencel et le sweat
    Bordeaux. Matières absolument irréprochables.

    • Adrien dit :

      Bonjour,
      Merci pour ton retour.
      Il me semble que ça peut être le cas pour les tee shirts qui sont courts. Pour ma part, j’ai deux tee shirts, un hoodie et un sweat shirt dans mes tailles habituelles 🙂

      On est d’accord, les matières sont top !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Mode Homme et nous.

Bw-Yw est un blog mode homme, traitant des tendances, proposant des looks mais aussi du lifestyle, grooming, voyages et cosmétiques.

Retrouvez-nous sur toutes nos thématiques, qu'il s'agisse de mode masculine ou de billets d'humeur, en voyageant à travers le blog.

Pour nous écrire par Courrier : BW-YW SARL - 14 rue Caffarelli - 75003 - Paris

Et par Email : Presse (at) bw-yw (point) com

Si vous souhaitez parler de nous

Vous voulez en savoir plus sur Bw-Yw ? Comprendre quelle est notre mission ? Retrouvez-nous dans la page à propos et dans la charte du blog pour tout savoir de nous. Vous y trouverez aussi nos parutions extérieures que ce soit sur d'autres blogs ou dans les médias.

La Blogroll Bw-yw

Découvrez tous Nos copains à visiter , parce que la mode, c'est aussi partager et faire des rencontres. Si vous souhaitez figurer dans cette catégorie, n'hésitez pas à nous envoyer un petit mail pour vous faire connaître !

Et ne loupez pas non plus la blogroll féminine, avec tous les blogs de filles qu'il faut lire !

Ce que vous devriez savoir sur nous

N'hésitez pas à nous contacter pour toute demande d'information. Retrouvez aussi tous nos conseils pratiques. © Copyright 2012 Bw-Yw blog lifestyle et de conseils pour les hommes. Pour tout renseignement complémentaire, référez vous à la page contact

Lire les articles précédents :
bracelets hm pantalon fleuri
Look du jour : Brooklyn ville déserte et pantalon fleuri

Vous m'avez peut-être suivi sur les réseaux sociaux : si ce n'est pas le cas, sachez que je suis actuellement...

Fermer