S’habiller à la mi-saison et découverte de la marque Barons Papillom : test et avis.

Le temps est devenu fou : d’un jour à l’autre, la température fait de grands bonds et toi Marcel, tu ne sais plus si tu dois sortir le combo tee-shirt/chino ou le combo tee-shirt/cardigan/manteau/pantalon en laine. C’est la mi-saison ! Si l’automne commence officiellement le 21 septembre, nous avons décidé de prendre un peu d’avance pour vous présenter des idées de looks, et d’en profiter pour vous parler d’une marque que l’on suit depuis un petit moment sur Be What You Wear : Barons Papillom.


Par définition, le problème principal que pose la mi-saison (que ce soit pour le printemps comme pour l’automne), c’est qu’elle nous laisse tout à fait dubitatif devant notre garde-robe au moment où l’on doit décider ce que l’on va porter dans la journée. Privilégier le confort matinal et porter des vêtements chauds, ou bien préférer des vêtements légers pour l’après-midi ? Dans son infinie sagesse, le Dieu du vestiaire masculin (qu’on appellera aussi Marcel) s’est dotée de pièces parfaites pour cette problématique.

Le jean


En été, on préfère le chino en toile de coton ou le short et en hiver, le pantalon en laine ou en velours. À l’automne comme au printemps, le jean est roi. La plupart des hommes « lambda » portent le jean à longueur d’année, mais il est s’avère très peu confortable par de grosses températures, et beaucoup trop froid l’hiver. Lors des périodes de mi-saison en revanche, il remplit parfaitement son office : il est en général très polyvalent et il s’adapte assez bien aux différences de températures entre matin et après-midi (dans la limite du raisonnable). Pour rappel, on a quelques articles sur l’histoire du jean, et la bonne manière de le choisir.

La maille

Hoodies, sweatshirt, cardigans et pulls fins, les mailles permettent de superposer plusieurs couches, avec tee-shirts ou chemises. En laine, cachemire, coton, mohair, les mailles sont en général thermorégulatrices. Le matin, on les porte pour se protéger du froid, l’après-midi on s’en sépare pour ne plus garder qu’une seule couche. En un mot : indispensables. Veillez à en posséder au moins deux pour la mi-saison. Pour rappel, notre guide des mailles vous donnera un bon aperçu des possibles.



Les blousons et manteaux de mi-saison

Une catégorie de pièce qui vaudrait un guide à elle seule (et qui viendra très bientôt), les blousons et manteaux de mi-saison ne vous permettront pas de gravir le mont-blanc (inutile en mars ou en septembre lorsqu’on habite Paris), mais plutôt le Sacré-Coeur (avec une n’amoureuse et sous la pluie parisienne). Au programme : trenchs, bombers, blousons,  cirés, parkas, vareuses… Le but principal : se protéger de la pluie sans surchauffer ou se prévenir contre le froid en soirée.

Quelques looks automnaux

Le but ici est de vous montrer qu’on peut réaliser de très belles tenues, toutes en couleurs, et très confortables.


Pitti Uomo denim

Pitti Uomo hiver 2013. Source : denim therapy.

On aime la sur-utilisation du denim (jean, chemise, veste), le côté « je me suis habillé en vitesse avant de partir au salon », le rendu globalement workwear bien équilibré en couleurs. Bref, on approuve.
Look automne


Une utilisation du layering très maîtrisée : les couleurs et les matières s’assemblent particulièrement bien. Notez qu’on n’est pas obligé de s’habiller en full gris à partir de septembre. Source : mistermort.com



burberry homme 2007

Beaucoup plus « propres », ces looks issus du lookbook 2012 de Burberry offrent un très bel aperçu des looks que l’on peut composer dans un style casual mais pas workwear. Des couleurs simples : noir, gris, beige, khaki, qui donnent notamment beaucoup d’inspiration quant à l’utilisation des manteaux de mi-saison. Passons maintenant à la découverte Be What You Wear et à quelques looks de rentrée.

Barons Papillom

Des articles sur les pièces de mi-saison et d’hiver seront publiés dans les prochaines semaines et prochains mois. En attendant, nous présenterons ici la jeune marque Barons Papillom, créée il y deux ans environ. Les sneakers sont dessinées à Paris, et présentent quelques spécificités techniques intéressantes. Dessin stylisme Barons Papillom
Ceci n’est pas un schéma représentant notre système solaire, mais bel et bien le premier modèle de chaussure de la marque : la Barons.


Le crédo de la marque : proposer des sneakers très « parisiennes » en proposant des déclinaisons très nombreuses et personnalisables.

Mur barons papillom

Un échantillon des différentes déclinaisons du modèles « Barons ». Il y en a vraiment pour tous les goûts !

On retrouve cette volonté de proposer une large gamme de produits en observant les différentes gammes de prix : de 115 euros à 295 euros pour les modèles les plus chers (et les plus bling-bling il faut bien l’avouer).



Barons papillom modèle paon

À porter pour un rendez-vous avec son banquier.

Pour les modèles les plus chers, il est possible de personnaliser sa paire en demandant clous, strass, motifs ou fioritures en tous genres, qui seront ajoutés dans un atelier parisien, de manière artisanale.


Pour ce test, j’ai choisi une paire de sneakers en cuir pleine fleur perforé, de couleur blanche. Je voulais une couleur simple qui me permettrait d’assortir mes chaussures à mes différents jeans sans trop de fioritures. Les sneakers blanches font partie, à mon sens, des basiques du vestiaire masculin.


Barons Papillom
Le scratch, à l’arrière de la chaussure, permet de les enfiler très rapidement. C’est très pratique, et le talon est bien tenu. Les traces d’indigo à l’intérieur sont dues au délavage de mon jean.


Pour 135 euros, le modèles barons permet un grand nombre de combinaisons, et ne tombe pas dans le côté bling-bling (que personnellement j’aurais dû mal à assumer).
Baron papillom zoom Adrien
Ces sneakers sont assez hautes pour faire un peu de stacking avec le jean. Le rendu est plutôt réussi. Je serai plus mitigé sur l’utilisation de sweatpant ou de pantalon tailleur : les sneakers ne sont pas assez épurées ni assez raffinées, elles sont enfin trop « sportswear » pour ce type d’assemblage. Comme vous pouvez le voir, les sneakers sont encore très neuves. Avec le temps, le cuir se patinera, prendra des marques, et la paire fera moins « artificielle ». C’est un problème récurrent pour des paires de sneakers blanches : elles s’intègrent de mieux en mieux aux tenues, au fur et à mesure des ports et du vieillissement du cuir.


Barons Papillon Adrien


Adrien « thug » Marcel. Commente la photo si toi aussi tu trouves que les doigts en éventail, c’est Swag.
Tee shirt et hoodie Benjamin Jezequel
Jean Tellason
Sneakers Barons Papillom


Une tenue très basique, composée de trois couleurs : bleu, gris, blanc. C’est ce type de look que j’utilise pour aller travailler (n’ayant aucune contrainte vestimentaire) en septembre-octobre. Je n’ai ni trop chaud, ni trop froid. Du easy-to-wear que vous reproduirez facilement chez vous si vous trouvez les bonnes pièces qui vous fittent correctement. À noter que la semelle est ultra-respirante : en cuir de veau et inserts en liège, avec herbes assainissantes, c’est un vrai plaisir de les enlever en fin de journée : aucune odeur désagréable.

Barons Papillom et Jérémy

Jérémy est loin d’être un sneakers addict : il préfère les chaussures classiques aux patines originales. Néanmoins, il utilise ses Barons Papillom comme paire d’appoint, pour des journées sans rendez-vous professionnel (ou pour boire un verre de coca-cola avec moi).



Barons Papillom Jérémy

Une autre manière de porter ces mid : retrousser le pantalon et le laisser reposer sur la chaussure.


Il possède cette paire de sneakers en cuir suédé depuis deux ans maintenant et comme vous pouvez le voir, elles tiennent très bien le choc. C’en est d’ailleurs surprenant, avec un peu d’entretien, et en enlevant les chaussures par le scratch, la semelle ne se décolle pas et le cuir vieillit plutôt bien. Pour rappel, on est sur une paire d’entrée-milieu de gamme.


Pour du cuir suédé, vous pouvez vous procurer une brosse à crêpe, avec laquelle vous brosserez le cuir à sec de temps en temps. C’est une méthode très efficace pour l’entretien quotidien.


Jérémy barons papillom


Hoodie Uniqlo
Jean (doudou) The kooples (5 ans)
Sneakers Barons Papillom

Comme moi, Jérémy a choisi la solution la plus facile : jean, tee shirt, hoodie. On a une tenue qui fait étudiante et décontractée, « cool », et passe-partout. Easy Wear, man !


Nous espérons vous avoir donné envie de vous habiller de manière adaptée à la rentrée, tout en vous présentant une marque que nous suivons depuis un moment et que nous recommandons régulièrement. Parfaite pour les étudiants aux petits budgets qui souhaitent un large choix de couleurs et de personnalisations, ou pour les budgets plus conséquents qui souhaitent posséder une paire d’appoint un peu plus « hype », Barons Papillom est promise à un bel avenir. Nous leur souhaitons tout le bonheur du monde.


Et pour découvrir la dernière collection Barons Papillom, rendez-vous sur la chaine Youtube Bw-yw (n’oubliez pas de vous abonner !).


Vous aimerez également

About Author

Adrien Danseur et grand amateur de compote de pêche, j'aime avant tout les créateurs confidentiels, les foulards vintage, et les rayures. Beaucoup de rayures.


7 COMMENTS ON THIS POST To “S’habiller à la mi-saison et découverte de la marque Barons Papillom : test et avis.”

  1. Emilien dit :

    Bonjour,
    bon article, agréable à lire !
    Ton analyse des vêtements l’automne est tout à fait juste… [C’est aussi ce que je remarque l’hiver sur Toulouse en fait :-), avec les radiateurs à fond dans les bâtiments et une température fraiche (mais pas froide) dehors]
    Avec un classique tshirt/hoodie/jean en septembre, pour quelle veste peut-on opter par temps de pluie (la capuche du hoodie n’étant pas imperméable tu te mouilles vite !) ?
    Concernant les sneakers j’ai un doute sur les scratchs… de mémoire (quand j’étais plus petit) les scratchs sont salis et ne collent plus très bien (et c’est difficile à nettoyer)…
    Emilien.
    ( Petite typo dans « looks casual, .. personnelles » => personnels )

  2. Emilien dit :

    Au fait j’oubliais… aurais-tu des exemples de marques de pantalons en laine / velours et j’en profite pantalon un peu street plutôt sympas ?

    • Adrien dit :

      Pour les pantalons en laine, tu as COS en entrée de gamme (aux alentours de 90 euros de mémoire), puis Cavalier Bleu, puis Gant rugger.
      J’aurais tendance à te conseiller Cavalier Bleu, pour avoir toucher les matières, et vu le produit, c’est de la bonne cam 😉
      Il devrait sortir sur l’eshop très prochainement. Ils ont également des pantalons en velours, à ma connaissance il y a encore très peu de pantalons en velours sur le marché, surtout en Province. Le seul conseil que je peux te donner c’est d’aller au printemps ou aux galeries lafayette de ta ville.
      Pour les pantalons street tu as Brooklyn we go hard et Homecore pour les plus connus 🙂

      Adrien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Mode Homme et nous.

Bw-Yw est un blog mode homme, traitant des tendances, proposant des looks mais aussi du lifestyle, grooming, voyages et cosmétiques.

Retrouvez-nous sur toutes nos thématiques, qu'il s'agisse de mode masculine ou de billets d'humeur, en voyageant à travers le blog.

Pour nous écrire par Courrier : BW-YW SARL - 14 rue Caffarelli - 75003 - Paris

Et par Email : Presse (at) bw-yw (point) com

Si vous souhaitez parler de nous

Vous voulez en savoir plus sur Bw-Yw ? Comprendre quelle est notre mission ? Retrouvez-nous dans la page à propos et dans la charte du blog pour tout savoir de nous. Vous y trouverez aussi nos parutions extérieures que ce soit sur d'autres blogs ou dans les médias.

La Blogroll Bw-yw

Découvrez tous Nos copains à visiter , parce que la mode, c'est aussi partager et faire des rencontres. Si vous souhaitez figurer dans cette catégorie, n'hésitez pas à nous envoyer un petit mail pour vous faire connaître !

Et ne loupez pas non plus la blogroll féminine, avec tous les blogs de filles qu'il faut lire !

Ce que vous devriez savoir sur nous

N'hésitez pas à nous contacter pour toute demande d'information. Retrouvez aussi tous nos conseils pratiques. © Copyright 2012 Bw-Yw blog lifestyle et de conseils pour les hommes. Pour tout renseignement complémentaire, référez vous à la page contact

Lire les articles précédents :
cover cotton society
Pas de demi-mesure, si ce n’est dans la chemise : Cotton Society, test et avis.

Aujourd'hui, nous allons parler chemise, Cotton Society et Indiana Jones. Petites précisions pour commencer : qu'est ce que la mesure...

Fermer