Bad Buzz : Que penser de la marinière Zara ?

Vous l’avez déjà vue partout, j’ai volontairement attendu pour en parler, revenons rapidement sur le « drame » d’un petit T-shirt, et voyons pourquoi cela devrait poser problème.

Bruit de fond sur les réseaux sociaux, Zara se lancerait dans l’antisémitisme à grande échelle…
Calmez-vous, je plaisante, mais c’est globalement ce que l’on a pu lire.
Une superbe marinière blanche à rayure, ornée d’une grosse étoile jaune, nous rappelant fortement les tenues des camps de concentration…

Avant que l’on nous attaque sur le sujet, OUI Zara voulait faire une étoile de CowBoy, NON les Cowboy ne portaient pas de marinières, OUI c’est clairement déplacé de leur part et de mauvais goût, NON ce n’est pas forcément de l’antisémitisme à peine caché.

L’arme du crime Zara

Si on peut être sûr que Zara a fait une grosse bêtise avec cette marinière, on peut aussi penser que le groupe a choisi de la faire. Sac avec une croix gammée (qui rappelons le, n’est pas qu’un symbole nazi), T-shirt « white is the new black » etc…

Alors Zara se positionneraient-ils comme le nouveau roi du bad buzz maitrisé ? Des centaines de partages, de liens sur les plus gros médias internationaux, des clics qui ont probablement été multipliés par 10.
Si ce n’est le déficit d’image, c’est une opération plutôt efficace en terme de Webmarketing…
Triste nouvelle, ce que nous désapprouvons à grande échelle fonctionne merveilleusement bien.

Et finalement, pour une enseigne mass-market comme Zara, l’image de marque est-elle si importante ?
Dans 6 mois, tout le monde aura oublié cet incident alors que des milliers de consommateurs en plus auront entendu parlé de la marque. La marque n’est pas aspirationelle, elle n’essaie pas de vous rendre meilleure en vous associant à elle, donc potentiellement, cette marque n’a que faire d’avoir mauvaise réputation auprès des bienséants des internets, qui passeront au prochain Bad Buzz dès qu’un hamster nain se fera tatouer par son maître.

La vrai question à se poser ici serait plutôt : Jusqu’où les marques sont prêtes à aller dans leur quête de notoriété et de clics…

Vous aimerez également

About Author

Jérémy Kohlmann Jérémy, rédacteur en chef et créateur de bw-yw.com, j'écris sur la mode masculine, le style et surtout j'aime le kiri. Originaire d'Alsace : si un plat ne contient pas de fromage, c'est pas un plat. PS : Le cheddar orange fluo en brique n'est pas du fromage.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Mode Homme et nous.

Bw-Yw est un blog mode homme, traitant des tendances, proposant des looks mais aussi du lifestyle, grooming, voyages et cosmétiques.

Retrouvez-nous sur toutes nos thématiques, qu'il s'agisse de mode masculine ou de billets d'humeur, en voyageant à travers le blog.

Pour nous écrire par Courrier : BW-YW SARL - 14 rue Caffarelli - 75003 - Paris

Et par Email : Presse (at) bw-yw (point) com

Si vous souhaitez parler de nous

Vous voulez en savoir plus sur Bw-Yw ? Comprendre quelle est notre mission ? Retrouvez-nous dans la page à propos et dans la charte du blog pour tout savoir de nous. Vous y trouverez aussi nos parutions extérieures que ce soit sur d'autres blogs ou dans les médias.

La Blogroll Bw-yw

Découvrez tous Nos copains à visiter , parce que la mode, c'est aussi partager et faire des rencontres. Si vous souhaitez figurer dans cette catégorie, n'hésitez pas à nous envoyer un petit mail pour vous faire connaître !

Et ne loupez pas non plus la blogroll féminine, avec tous les blogs de filles qu'il faut lire !

Ce que vous devriez savoir sur nous

N'hésitez pas à nous contacter pour toute demande d'information. Retrouvez aussi tous nos conseils pratiques. © Copyright 2012 Bw-Yw blog lifestyle et de conseils pour les hommes. Pour tout renseignement complémentaire, référez vous à la page contact

Lire les articles précédents :
Rentrée Bw-Yw cover
Rentrée 2014 – 2015 : Quoi de neuf sur Be What You Wear ?

Cela fait déjà un an que nous écrivions l'article sur la rentrée 2013 et que nous annoncions refuser toute publicité...

Fermer