A la découverte de Yakmy et leur laine de Yak !

La première fois qu’on m’a parlé de laine de Yak, j’ai immédiatement été intrigué. Vous me connaissez, amoureux de belles matières, et surtout curieux quant à celles-ci, je n’en avais pourtant jamais entendu parlé. C’est pour cette raison que j’ai voulu en savoir plus sur la marques, et surtout toucher et tester leurs produits. Pas de déception quant à la qualité, c’était donc le moment parfait pour vous en parler ! En voiture Simone ! Euh… Marcel !

Yakmy, la marque



Avant tout, petit retour sur la marque Yakmy (avec des infos que vous pouvez retrouver plus en détails sur leur site web). Issue d’une idée de François Hüe, Yakmy est une marque de maille avec une particularité que vous aurez assimilée, la provenance de sa laine. En effet, les pièces sont en laine de Yak, ce qui a des propriétés plus qu’intéressantes que vous verrons ensemble dans la suite de cet article.


Alors, c’est quoi les pièces phares chez Yakmy ?


Yakmy, laine de yak


Vous le retrouverez dans leur page produit, la marque a choisi de développer une gamme assez large, composée de basiques. Ainsi vous retrouverez des pulls classiques (cols V ou ronds), des cols roulés, tunisiens, des polo, des grosses mailles, des cardigans et j’en passe. Tout ce qui fait finalement le vestiaire complet d’une marque de maille.


Côté gamme de prix, on est finalement assez intelligemment situé également. Loin certes du Mass Market mais bien placé par rapport à certains grands noms dont les prix s’emballent un peu plus chaque année.


Comptez 160 euros pour un pull, et jusqu’à 320 pour un cardigan en grosse maille (logique, en raison du poids de la laine et du travail fait sur le tissage).

L’interview de son créateur

J’ai eu l’occasion de poser quelques questions au créateur de la marque, c’est parti !


1) Peux tu nous parler de toi et de Yakmy ?


YAKMY est né en 2014 d’une idée simple : proposer une gamme de produits réalisés en 100 % laine de yak. Pourquoi le yak me direz-vous ? Simplement parce qu’il s’agit d’une matière exceptionnelle encore trop méconnue ! Je me suis lancé un pari en développant cette marque, car il est vrai que lorsqu’on évoque la yak, on n’imagine pas tout de suite que cet animal puisse produire une laine aussi douce et qualitative ! Et pourtant …


2) Qu’est ce qui t’as amené à la création ?


Après avoir longtemps travaillé dans le textile, notamment à la tête d’une société spécialisée dans les textiles de lin, et aussi, après avoir vu se développer autour de moi tant de grands groupes et de grandes marques aujourd’hui très prestigieuses, je me suis posé pas mal de questions. Alors je me suis dis : « pourquoi pas moi ? ». C’est ainsi qu’a germé l’idée de YAKMY, la première marques de mode et d’accessoires garantis 100 % yak.


Maille Yakmy, laine de yak


3) Pourquoi la laine de yak ? Quelles sont ses propriétés et ses avantages ?


Véritablement, parce qu’il s’agit d’une matière exceptionnelle, encore peu exploitée. Saviez-vous que la laine de yak a longtemps été réservée aux empereurs de la Chine impériale ?
Encore aujourd’hui, la laine de yak reste relativement rare et précieuse car les troupeaux sont encore peu nombreux. Elle est en fait issue du poitrail du yak et ne nécessite aucun traitement chimique, pour la simple raison que le climat tibétain ne permet pas à l’animal de sécréter du suint. La laine de yak est donc exempte de tout traitement rendant habituellement la laine rêche et revêche !


Ajoutez à cela que la laine de yak est aussi douce et chaude que le cachemire, qu’elle est naturellement hypoallergénique et vous aurez tout compris !
Sa rareté, sa qualité et ses propriétés en font un produit d’exception, très agréable à travailler et à porter. Cela s’est donc présenté comme une évidence pour moi.


4) Tu es parti sur des pièces finalement assez basiques, ce qui est sûrement une force quand on démarre. Comptes-tu aller vers des design plus créateurs par la suite ?


Effectivement, développer une gamme de basiques indémodables reste un moyen de plaire au plus grand nombre. Car il ne faut pas oublier que l’un de nos objectifs principaux reste encore de faire connaitre les bienfaits de la laine de yak et de ses propriétés. Néanmoins, nous développons petit à petit des modèles plus « créateurs », inspirés des tendances que nous voyons à l’extérieur. Pour cet hiver, nous avons notamment développé toute une gamme de pulls norvégiens pour répondre à l’engouement perçu cette saison. Nous avons également développé des modèles plus forts pour l’homme et la femme, comme le cardigan Bayadère ou le pull oversize. Nous restons donc à l’affût des tendances et prenons en compte toutes les suggestions. Si vous avez des modèles à nous suggérer, allez-y 😉

Le test du Cardigan



Passons aux choses sérieuses avec ce que vous attendez depuis le départ, le test d’une des pièces Yakmy. J’ai choisi le cardigan pour une raison simple, c’est une pièce que je porte énormément pendant l’hiver (et puis il est jaune, c’est cool le jaune).


Toutefois, les pulls iront très bien aux plus classiques d’entre-vous et les cols roulés iront très bien à ceux qui n’ont pas subi les fêtes de Noël physiquement parlant ! (Si vous avez un léger surpoids et que cela se voit dans le visage, le col roulé n’est pas une bonne alternative pour vous mais pour en savoir plus, référez-vous au Guide de la maille de Bw-yw).


Look Yakmy Bw-yw Jeremy kohlmann


Vous l’aurez compris, ce cardigan se marie parfaitement avec un look professeur tournesol comme j’ai l’habitude d’en faire. Toutefois, vous pouvez aussi le porter normalement sans chapeau et lunettes rondes.
Côté finitions ça donne quoi alors ? Bougez-pas, je vous montre.


Capture d’écran 2016-01-18 à 13.28.20


Comme vous le voyez, les finitions sont soignées, la maille est de qualité et vous apprécierez particulièrement sa douceur au touché (on est proche d’un cachemire au touché, mais en moins épais). Le col peut toutefois dérouter puisqu’il peut se porter fermer jusqu’en haut en col rond et non en Col V comme vous avez l’habitude de le voir sur les cardigans. C’est pour cela que j’ai choisi de le porter ouvert.


Capture d’écran 2016-01-18 à 13.28.27


Capture d’écran 2016-01-18 à 13.28.40La ligne d’épaule est propre, et oui ok, j’aurais pu mieux repasser.


Capture d’écran 2016-01-18 à 13.28.52Les bandes de couleurs au centre vous aideront, cardigan ouvert à donner un aspect trompe l’oeil qui cachera le fait que vous ayez un peu de ventre. Attention toutefois, fermé, ce sera tout l’inverse !  Comme vous le voyez, il s’agit d’une pièce très légère à porter et qui pourtant, tient largement assez chaud dans une tenue d’hiver adaptée.


Capture d’écran 2016-01-18 à 13.29.05Oui, j’ai le dos tordu, c’est normal, pas d’inquiétude.


Pour le reste, rien à redire, le fit est bon, la qualité aussi, les coutures sont propres.
Attention toutefois au choix de votre taille, j’ai choisi un M, peut être qu’un L n’aurait pas été de trop si j’avais voulu le porter un peu plus loose comme on le fait d’habitude en surcouche. (Je fais 1m76 pour 74kg)



Et d’un peu plus loin ça donne quoi alors ?


Capture d’écran 2016-01-18 à 13.28.03Vous pouvez jouer sur les rappels de couleurs avec ce type de pièces (les bandes taupe et les chaussures ici).


Capture d’écran 2016-01-18 à 13.28.13J’avais dû voir un truc important pour être aussi concentré. Sûrement un nouveau bar à vin, ou du kiri, ou des chaussures…

Conclusion


J’ai toujours l’air du professeur tournesol mais jusqu’ici rien d’inquiétant. Comme vous l’aurez vu, nous sommes ici sur un basique de votre vestiaire : le cardigan.


Oui la couleur et le col changent un peu de ce que vous voyez d’habitude, mais il ne faut pas s’alarmer. On fait comme on fait toujours avec une pièce forte : on l’entoure de basiques et on construit sa tenue autour, comme je l’ai fait ici.



Jean : Japan blue
T-shirt : COS
Chaussures : Atelier Amareto


Et pour vous abonner à la V2, la nouvelle Newsletter Bw-yw qui paraît tous les mardi, laissez-moi votre mail juste ici :


[wps_custom_form id= »1″]

Vous aimerez également

About Author

Jérémy Kohlmann Jérémy, rédacteur en chef et créateur de bw-yw.com, j'écris sur la mode masculine, le style et surtout j'aime le kiri. Originaire d'Alsace : si un plat ne contient pas de fromage, c'est pas un plat. PS : Le cheddar orange fluo en brique n'est pas du fromage.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Mode Homme et nous.

Bw-Yw est un blog mode homme, traitant des tendances, proposant des looks mais aussi du lifestyle, grooming, voyages et cosmétiques.

Retrouvez-nous sur toutes nos thématiques, qu'il s'agisse de mode masculine ou de billets d'humeur, en voyageant à travers le blog.

Pour nous écrire par Courrier : BW-YW SARL - 14 rue Caffarelli - 75003 - Paris

Et par Email : Presse (at) bw-yw (point) com

Si vous souhaitez parler de nous

Vous voulez en savoir plus sur Bw-Yw ? Comprendre quelle est notre mission ? Retrouvez-nous dans la page à propos et dans la charte du blog pour tout savoir de nous. Vous y trouverez aussi nos parutions extérieures que ce soit sur d'autres blogs ou dans les médias.

La Blogroll Bw-yw

Découvrez tous Nos copains à visiter , parce que la mode, c'est aussi partager et faire des rencontres. Si vous souhaitez figurer dans cette catégorie, n'hésitez pas à nous envoyer un petit mail pour vous faire connaître !

Et ne loupez pas non plus la blogroll féminine, avec tous les blogs de filles qu'il faut lire !

Ce que vous devriez savoir sur nous

N'hésitez pas à nous contacter pour toute demande d'information. Retrouvez aussi tous nos conseils pratiques. © Copyright 2012 Bw-Yw blog lifestyle et de conseils pour les hommes. Pour tout renseignement complémentaire, référez vous à la page contact

Lire les articles précédents :
Les changements bw-yw 2016 par jeremy kohlmann
Les changements pour Bw-yw en 2016 !

Vous l'aviez probablement vu venir, vous l'avez vu depuis hier sur le site, c'est le moment des changements 2016 pour...

Fermer